Partagez|

Bounce Me Brother | ZA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Bounce Me Brother | ZA Sam 15 Avr - 19:29

MKHIZE NOTHEMBI
Riphabhuliki yaseNingizimu Afrika
Nom : Mkhize
Prénom : Nothembi Winifred (Il est déconseillé de l'appeler par ce dernier)
Date de naissance : 27/04 (Taureau ascendant Sagittaire)
Lieu de naissance : Durban, Afrique du Sud
Âge : 19 ans
Année scolaire : Huitième Année
Maison : Gryffondor
Animal de compagnie : Rolihlahla, un petit-duc africain
Ascendance : Sang-mêlée
Fratrie : Une ribambelle de frères et sœurs dont certains sont à Poudlard (PNJ)
Motivation : Devenir animagus comme ses parents, ses grands-parents et ses ancêtres avant elle
Don : Aucun, elle travaille à devenir animagus en plus de ses études mais elle n'a pas réussi à s'en approcher pour le moment.
Quand elle aura réussi, ce sera en messager Sagittaire dont elle pourra prendre la forme.

Baguette : Acacia, poil de nundu, 25,13 cm
Patronus : Orque
Epouvantard : Une prison dont les barreaux se resserrent autour d'elle
Reflet dans le miroir du Riséd : L'égalité parfaite
Odeur de l'Amortentia : L'océan, les fleurs et le cuir
Votre personnage peut-il voir les Sombrals : Non
Matière préférée : Astronomie
Matière détestée : Botanique (Elle aime les plantes mais n'a jamais pu adhérer au cours)
Options : Sciences sociales et internationales sorcières
Justice
Inconstance
Optimisme
Orgueil
Bravoure
Tête brûlée
Détermination
Impulsivité
Chaleur
Compétition
Loyauté
Hyperactivité
Caractère : « Si vous allez à Gryffondor
Vous rejoindrez les courageux,
Les plus hardis et les plus forts
Sont rassemblés en ce haut lieu. »

Souvenez-vous des mots du Choixpeau concernant Gryffondor et vous verrez que Nothembi peut être l'incarnation de cette maison à tel point qu'il est impossible de concevoir l'idée qu'elle soit dans une autre maison que celle rouge et or.

Avant tout, elle ne passe pas inaperçue. Si son pas est discret, elle ne l'est pas. C'est une boule d'énergie et elle ne s'en cache pas. D'une agitation qui pourrait se rapprocher de l'hyperactivité, elle n'arrive pas à tenir en place, elle est là, toujours à bouger, sans trop se tenir tranquille quand elle ne se maîtrise pas, l'on peut aisément reprocher cette inconstance tant physique que mentale, elle n'arrive pas à rester statique. Nothembi, c'est un esprit libre.
C'est sa nature que d'être ainsi. Cette hyperactivité s'apparente à une certaine bravoure dont elle peut faire preuve, elle n'a pas froid aux yeux et peut passer pour une vraie casse-cou. Si d'aventure vous la défiez un, soyez sûr qu'elle ne se défilera pas.
Avant tout parce qu'elle est fière.
Ah ça, au niveau de la fierté, c'est une lionne et elle a bien sa place à Gryffondor, elle aime se mettre en avant, elle et ses actes, elle aime susciter l'admiration, il n'y a aucun doute là-dessus et montrer qu'elle est bonne si ce n'est la meilleure dans un domaine. Ce n'est pas forcément le profil le plus reluisant que la demoiselle puisse avoir, elle a des défauts comme tout le monde. La fierté qu'elle arbore voit vite ses limites être dépassées et passe pour de l'orgueil, et c'est le cas, elle peut être orgueilleuse tout comme elle peut être inconsciente, ne sachant mesurer le danger d'une action ou d'une activité, elle plonge la tête la première là-dedans. Elle peut également être impulsive, réagir en premier, réfléchir après et quand elle se sent blessée, on le sait, alors ça crie, ça argumente, ça débat, ça conteste...
Là sont les limites de ses traits de caractère. Alors oui, l'image que l'on peut se faire de cette jeune femme n'est pas très reluisante à la lecture de ces mots, l'on peut en convenir.

Mais Nothembi ce n'est pas que ça, c'est beaucoup moins simple que ce que l'on peut en voir au début.

Toute personne a ses qualités et ses défauts et la jeune fille n'y échappe pas.
En Nothembi, vous êtes sûr de trouver d'abord de la sympathie, un sourire doux toujours présent même dans les moments les plus durs, des mots parfois bien trouvés, parfois maladroits selon le degré de connaissance. On ne peut pas dire qu'elle n'essaie pas.
Nothembi, c'est de la chaleur, celle des gens de son pays, semblable au climat estival de chez elle, elle est bonne vivante, ne s'en cache pas, elle ne refusera jamais de passer du bon temps en bonne compagnie; ce sont des gestes, une main réconfortante sur l'épaule qui peut devenir une étreinte pour ceux dont elle est proche; c'est une volonté de voir les autres heureux, parfois en faisant passer son propre bonheur après celui des autres.
Ce n'est pas l'égoïsme bien que l'on peut lui reprocher d'en manquer un peu, elle se préoccupe sincèrement des autres. C'est une amie qui reste pour soutenir, loyale, sur qui l'on est sûr de compter.
C'est de l'optimisme, elle est sûre qu'après la pluie viendra le beau temps sans aucun doute. Aussi long soit l'hiver, au bout, il y aura toujours le printemps qui reviendra et ça, on ne pourra pas lui retirer cette idée de la tête, têtue comme elle est, à cela il est nécessaire d'ajouter un détail concernant son prénom... En effet, en IsiZulu, sa langue natale, « Nothembi » signifie « espoir », ce qui est particulièrement représentatif.
Après tout, elle-même n'a pas vécu les meilleurs événements que l'on puisse avoir dans une vie étant donné la situation de son pays.
Le fait d'avoir été traitée, elle et les siens, comme des citoyens de seconde zone a été une expérience qui forgea en elle un désir ardent d'égalité et de justice que les plus sceptiques pourraient qualifier d'utopiste, elle ne compte plus le nombre de fois qu'on lui a demandé « dans quel monde tu vis ? Grandis un peu ». Elle arbore une ouverture d'esprit qui justifie ses engagements. En quoi quelqu'un qui serait légèrement différent des autres serait rejeté ? C'est là la question qu'elle pose sans cesse à une personne plus étanche à ce genre d'idées qu'elle.
C'est cette certaine idée de justice qui explique sa volonté professionnelle, on peut souvent la voir défendre avec ardeur les autres créatures magiques qui ont des droits moindres, notamment les elfes de maison et essayer de convertir d'autres étudiants à sa cause, elle reste convaincue que son combat n'est pas vain, qu'importe le nombre de fois qu'elle a entendu « Ça ne sert à rien ».

Nothembi c'est un cœur, gros comme ça, qui a des valeurs et qui se bat pour celles-ci, qu'importe qu'elle soit seule ou non.
Elle n'est pas rancunière et ce, même si la confrontation a été violente, ce sera celle qui fera le premier pas, là, il n'est pas question de fierté qu'elle doit ravaler, pour elle, ça n'a rien à voir. On peut justifier cela par cette célèbre phrase de Nelson Mandela : « Des gens courageux ne craignent pas le pardon au nom de la paix ».
C'est aussi la curiosité d'en apprendre plus sur ce qu'elle ne connaît pas, c'est un mitraillage de questions à des personnes ayant des modes de vie qui l'intriguent et elle est servie à Poudlard.
Elle est touche-à-tout ou du moins s'essaie à tout avec plus ou moins de succès.
C'est davantage par les expériences qu'elle choisit de se forger que par la scolastique. À choisir entre bouquiner et partir à l'aventure, soyez sûr qu'elle prendra la deuxième sans la moindre hésitation.
Elle est très travailleuse malgré une apparente nonchalance, après tout, ce n'est pas comme si elle ne semblait pas toujours tirée à quatre épingles au niveau de l'apparence.

Enfin, elle reste attachée aux valeurs traditionnelles mais si d'aventure elle hésitait entre ce que les traditions demanderaient et ses propres convictions, il est sûr et certain qu'elle suivrait ces dernières.
Si elle était une fleur, ce serait un protéa, fleur du courage, de la bravoure et de l'ouverture d'esprit.
Par sa date de naissance elle est censée être du signe du Taureau. Cependant, il est clair quand on la voit que le Sagittaire transparaît bien plus dans son caractère.
Physique : Première Année, on rentre à Poudlard, l'estomac noué par l'excitation et une certaine appréhension, on voit la Grande Salle pour la première fois et on est émerveillé par ce nouveau monde, quel que soit le sang dont on est issu, on regarde partout, on se tord le cou, de peur que tout disparaisse d'un coup, que tout ne soit que chimères et qu'au bout, il y a le réveil. La cérémonie de répartition, chacun est appelé un à un. Vient le tour de « Nothembi Mkhize ». C'était une gamine un peu plus grande que la moyenne, fluette (trop peut-être, c'était à se demander si elle était correctement nourrie). Elle avait la peau d'un brun chaud, un grand sourire aux lèvres, des yeux malicieux en amande, des cheveux tressés, sûrement par souci de praticité et dans lesquels se trouvaient des perles de toutes les couleurs. Assise sur le tabouret, elle balançait ses jambes, il était visible qu'elle ne tenait pas en place. À peine le Choixpeau arriva sur sa tête qu'elle fut envoyée à Gryffondor. En soit, on pouvait dire qu'elle avait la tête de l'emploi.

Deuxième Année, l'on se sent un peu plus chez soi, on est moins intimidé, on a passé le cap de la première année. Ce sont les vacances de Noël, on a insisté pour rester à Poudlard pour ce moment avec ses nouveaux amis. À la table de Gryffondor, ça parle joyeusement puis un éternuement. Évidemment, il s'agit de Nothembi Mkhize, peu habituée aux températures hivernales écossaises étant donné qu'elle vient d'un pays chaud. La veille, des flocons étaient tombés et elle avait fait l'imbécile dans la neige avec des amis. Pour elle c'était encore nouveau tout ça. Mais elle était frileuse, sa voix était un peu cassée mais aussi enjouée que d'habitude. Elle portait un bonnet à pompon qui tenait à peine dans ses boucles sombres qui formaient une crinière épaisse autour de son visage en forme de cœur, une tresse se trouvait au milieu de cette jungle capillaire. Elle était toujours aussi mince, flottant dans un pull-over bien trop grand pour elle, mais commençait à se faire dépasser par des garçons au niveau de la taille. Elle frotta le bout de son nez de l'index, celui-ci, d'ordinaire légèrement épaté, était un peu rougi par le rhume. Elle tomberait malade chaque année à la même période.

Troisième Année, on est un habitué de la maison, enfin du château. L'on est dans l'option soins aux créatures magiques. Il fait beau, bon et on est dehors alors évidemment, on s'autorise à porter l'uniforme de manière moins stricte.
Enfin Nothembi n'a pas attendu ce cours pour ne pas porter la cravate, préférant la nouer comme un foulard dans ses cheveux plutôt qu'autour du cou, c'est là une de ses habitudes vestimentaires et il faut dire que ça lui va bien ce morceau de soie rouge et or dans sa crinière de lionne, l'autre c'est de retrousser les manches de sa chemise aux coudes quand le temps le permet.
Dans ce cours, on voit son pas assuré, on entend sa voix qui porte, un peu grave mais d'une certaine sympathie. Une chose est sûre, elle n'a pas le gazouillis d'un oiseau. Elle n'a pas peur de se salir les mains, des mains marquées et loin d'être douces et lisses. Les siennes ont beau être fines, elles font bizarre au toucher.

Quatrième Année, match de Quidditch, Gryffondor contre Serdaigle. Nothembi est dans les tribunes, le visage peint aux couleurs de sa maison. Étrangement, elle n'est pas dans l'équipe et n'a jamais essayé de l'être en passant les sélections bien qu'elle ait le physique d'une poursuiveuse, grand, athlétique. Elle hurle, chante, bouge, ne tient pas en place. Sa bouche s'ouvre pour rugir les encouragements pour Gryffondor et l'on voit de belles dents très blanches, bien formées. Aussi, c'est l'adolescence, elle a commencé à quitter son corps d'enfant depuis quelques temps. Elle reste mince, ses épaules sont carrées mais elle a davantage de formes. Son visage est moins rond qu'avant et s'est allongé, ses pommettes sont bien plus dessinées qu'avant.

Cinquième Année, salle commune de Gryffondor dans la tour. L'on approche des B.U.S.E. Elle est installée dans un fauteuil près de la cheminée, loin d'être simplement assise comme le commun des mortels, elle change de position toutes les deux minutes, parfois se met la tête en bas et les jambes sur le dossier, ensuite de biais, puis une autre position et encore une autre. Elle est concentrée et ça se voit, ses sourcils fins sont froncés, une légère ride se dessine sur son front. Elle a de longues jambes, fines et fuselées, comme des celles d'une gazelle.

Sixième Année, elle est avec un groupe d'amis près du lac, on lui a lancé le défi d'aller plonger dans le lac contre une pinte, elle est allée le relever. Elle s'est dévêtue pour être dans son maillot de bain qu'elle est allée chercher au préalable (Elle a tendance à plonger habillée mais c'était "tricher" selon ses camarades). Alors on peut voir son corps athlétique mais féminin, elle n'a pas beaucoup de poitrine mais des hanches marquées, des cuisses fermes. Elle mesure un mètre soixante-dix et ne grandira plus que d'un ou deux centimètres, elle a des abdominaux bien dessinés, elle prend son élan et plonge. Le froid est mordant mais elle est comme un poisson dans l'eau.

Septième Année, elle vient d'avoir les résultats de ses A.S.P.I.C. La joie se lit sur son visage. Ce n'est plus une enfant, elle a dix-huit ans, elle est majeure sorcière depuis un moment et moldue depuis cette année. Elle danse de joie, elle sait danser, elle sait être gracieuse dans ses mouvements. Elle était nerveuse et n'a pas dormi de la nuit, ses traits sont d'ailleurs tirés et des cernes sont visibles.

Huitième Année, c'est ainsi qu'elle apparaît aujourd'hui. Elle a changé depuis ses premiers jours à Poudlard, elle reste caractérisée par la cravate nouée dans sa crinière bouclée pour la discipliner un peu, sans succès, entre les mèches, on voit des boucles d'oreilles et des piercings en or, son visage est doux et transpire la sympathie, celui-ci est toujours aussi expressif, ses yeux bruns en amande ont gardé cet éclat de malice. Sa bouche, plus étroite que son nez, a des lèvres pleines, toujours étirées en un sourire chaleureux. Sa peau possède une belle couleur brun chaud. On voit qu'elle prend soin d'elle pour paraître bien même si son allure est bien décontractée.
Histoire :
« South Africa is blessed to have women and men like yourselves who have little to give but give what you have with open hands and open hearts. »
Mangosuthu Buthelezi

« Avant que je sois née, il y avait déjà toute une histoire derrière moi. Celle de ma famille, de ma tribu, de mon peuple, de mon pays...

Je vais parler pour moi parce que ce serait trop long autrement.
Je m'appelle Nothembi. Nothembi Mkhize.
Je préfère qu'on m'appelle Nothembi bien qu'il s'agisse d'un nom « tribal », de « sauvages » pour certains.
Je m'appelle Nothembi Mkhize et je suis noire.
Pour certains ça ne devrait pas poser pas de problème, après tout, on naît noir comme blanc ou bronzé... Sauf que dans mon pays, au moment de ma naissance, ça l'était.
Vous l'aurez deviné, je suis sud-africaine, plus précisément de Durban dans le KwaZulu-Natal.
Être noire en Afrique du Sud, ce n'était pas une chance, mais en plus naître dans une famille de sorciers... enfin je ne m'en plains pas, le pire est le sort réservé à ceux qui sont nés dans une famille d'ayikwazi, ou de « moldus » si vous préférez, dans certaines familles, cela est vu comme de l'albinisme donc assez mal parce qu'on les assimile plus à des Thakatha (des sorciers malveillants) qu'à des Sangomas (des guérisseurs) alors qu'il y a de tout.

La situation était compliquée en Afrique du Sud pendant l'Apartheid pour les sorciers, les afrikaners moldus qui savaient pour l'existence de la magie assimilaient les sorciers comme des sympathisants des africains. Donc le ministère de la magie en Afrique du Sud n'était pas dirigé par un sorcier mais un cracmol pendant l'Apartheid, ce qui enrageait les sorciers évidemment, et ce qui permettrait d'avoir un certain contrôle du gouvernement d'Apartheid sur les sorciers qui devaient avoir une mention spéciale sur leur passbook, concernant les noirs. Donc on était encore moins bien placés dans la hiérarchie des citoyens.

Bref, c'était le point pour vous situer le contexte.
Mon père, Mkhuseli Mkhize était Inyanga et descendait d'une lignée de Sangomas et d'Inyangas (bien que des membres de notre famille furent des Thakathas). Il recevait souvent des patients à guérir, blancs, noirs, indiens, coloured, tous venaient dans le cabinet de mon père. Sinon aux yeux des moldus, c'était un médecin comme un autre qui avait également milité au sein de l'ANC. Il avait d'ailleurs une blessure à la jambe dont il n'avait pu réussir à guérir et qui l'obligeait à se déplacer avec une canne, il était toujours assisté d'un kolokoshe, un esprit sud-africain.
Il avait épousé ma mère Nandi Mbotho, juriste, également sorcière. Elle avait fait partie du Magenmagot en Angleterre. Tous deux se sont rencontrés à Londres. Ma mère avait étudié à Ouagadou, la plus grande école de magie du monde, mon père avait tout appris de ses parents.
Tous deux n'utilisent pas de baguette parce que c'est une invention européenne (en revanche mes frères et sœurs et moi ne pouvons nous en passer à leur grand dam). Étant donné la situation en Afrique du Sud voire sur le continent, ils ont décidé de nous envoyer à Poudlard, c'était « plus sûr » selon eux.
Enfin pour la sûreté on en reparlera mais c'est vrai que c'est compliqué en Afrique. Après, ils voulaient nous rendre plus indépendants, donc peut-être que c'était ça la véritable raison.

Ah et petite précision. Ma mère et mon père sont des animagi, ça se fait beaucoup en Afrique, à Ouagadou, ça fait partie du cursus. Comme leurs parents avant eux aussi.

Moi ? Je suis l'aînée d'une fratrie de sept enfants, soit quatre filles et trois garçons. Trois sont à Poudlard dans les plus jeunes années que la mienne, les trois autres sont encore trop jeunes pour penser à leur scolarité..
Comme je l'ai dit, je suis née à Durban, près de l'océan. Enfin pas tout à fait à Durban... c'était dans un township près de la ville.
J'ai toujours été une enfant... agitée. Ayant beaucoup trop d'énergie au grand dam de mes parents. Comme ils étaient souvent très occupés, ce sont les parents de ma mère qui m'ont en partie élevée.
Mon grand-père maternel était un San qui avait quitté son bush natal à l'ouest du pays pour venir s'installer ici et évidemment sa magie était différente de celle de ma grand-mère, beaucoup plus compliquée aussi parce qu'il fallait maîtriser la magie gestuelle et parler sa langue, ce que j'ignorais pour les deux. C'était une forme de magie très ancienne puisque aussi vieille que la culture de ces gens mais également vouée à la disparition. Il fallait se rendre à l'évidence, personne en dehors de cette culture n'avait le temps et la patience d'apprendre à la pratiquer et cela prendrait des années avant de pouvoir la maîtriser.
Je ne savais pas quel âge avait mon grand-père mais une chose est sûre, c'est qu'il était très vieux, beaucoup plus que ma grand-mère.
Souvent il racontait des histoires dans un mélange imparfait d'anglais et de zoulou en plus de sa propre langue, c'était incompréhensible à l'oreille.
Je me souviens de ces soirs où il fumait, imperturbable pendant que des mots sortaient de sa bouche édentée et les histoires sont encore fraîches dans ma mémoire.
Comment je pouvais avoir les histoires si je ne comprenais pas me demanderiez vous...
Lorsqu'il racontait, son calumet à la bouche, les volutes de fumée mettaient en scène les histoires. Ce n'était pas de la magie spécialement San, ma grand-mère aussi savait faire ça, mais lui avait une manière de raconter que je ne saurais expliquer.

Puis un jour, il est parti.
Et je n'étais pas là.
J'avais regardé le ciel ce jour là et il me semblait qu'un nuage avait pris la forme d'une autruche, l'animal en lequel il se transformait.
Ma mère pense que ce n'était que mon imagination.

Je me souviens de mes premières impressions à Poudlard, mes sentiments.
Excitation.
Un peu d'appréhension.
La sensation d'être perdue dans une culture à laquelle je n'étais pas habituée.
Mais j'avais hâte surtout.
Lorsque l'on m'appela pour la Répartition, je m'approchai et m'assis. Je n'arrivais pas à m'empêcher de bouger, de regarder partout.
C'est la voix du choixpeau qui me calma quand il hurla:
« GRYFFONDOR ».

L'aventure ne venait alors que de commencer. »

Pseudo : Kosasa qui traduit bien mon état de "wtf" permanent.
Sinon vous pouvez m'appeler No voire par mon prénom si des présentations ont déjà été faites.
Âge : C'est que j'approche de la vingtaine. Dame.
Sexe : Celui qui se bat au quotidien pour acquérir une certaine égalité vis-à-vis de l'autre.
Comment avez-vous connu le forum : C'est une très très longue histoire... Donc il était une fois, il y a fort longtemps...
Commentaire : Alors oui, je suis indécise, je ne sais pas me décider mais je suis sortie d'une période assez difficile au cours de laquelle je perdais plus rapidement mon calme qu'à l'accoutumée et disons que le stress n'aidant pas... voilà.

Alors oui je suis de retour, mais ma présence sera moindre qu'avant parce que certes, j'ai décidé de me remettre un tout petit peu au rp parce que ça me manquait terriblement, mais je fixe évidemment la priorité sur mon irl (puis bientôt sept heures de décalage, ça va être folklorique).
Aussi, je m'étais dite qu'avec No ce sera beaucoup plus simple qu'avec des personnages que je ne maîtrise pas bien qu'ayant essayé.

J'en profite pour présenter mes excuses aux personnes que mon stress et mon inconstance ont touchées.

Bref je termine ce pavé par un : je vous aime. (Vous pouvez toujours courir pour un cœur, je suis parfaitement sobre).
Code du règlement : :v



Dernière édition par Nothembi W. Mkhize le Dim 4 Juin - 8:40, édité 5 fois
Blague Carambar
Blague Carambar
avatar

Mon personnage
Citation: « Africa has her mysteries, and even a wise man cannot understand them. But a wise man respects them » Miriam Makeba
« Africa has her mysteries, and even a wise man cannot understand them. But a wise man respects them » Miriam Makeba

ϟ Nation représentée : République d'Afrique du Sud
ϟ Parchemins : 139
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bounce Me Brother | ZA Sam 15 Avr - 19:33

Eli OHHHHHH





Merci à Keith pour cette signature ! ♕


Club cuisine:
 
Les pensées suicidaires
Les pensées suicidaires
avatar

Mon personnage
Citation: “What you gave me was a reason. Not an excuse. Because there’s sex, making love and fucking. And then there’s you.”


ϟ Nation représentée : France
ϟ Parchemins : 1239
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bounce Me Brother | ZA Sam 15 Avr - 19:39

Aaaaaaaaah ! *court partout*
<333
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Mon personnage
Citation: « That's one small step for man, one giant leap for mankind. » -Neil Armstrong


ϟ Nation représentée : Washington DC
ϟ Parchemins : 143
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bounce Me Brother | ZA Sam 15 Avr - 20:14

Je t'aime tout plein. ♥
(Et moi je mets un cœur, nah.)



Mes clubs:
 

Miss Camping ♥:
 

Très beaucoup merci à Margaux pour l'ava et l'aesthetic ♥

La hongroise vous cause en #009900
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1675
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bounce Me Brother | ZA Sam 15 Avr - 21:04

!!!

Oh, nostalgie ♥♥♥


Do what I say, not what I do. Obey to my orders, not to your heart. Don't lie to me, but let me tell lies. Don't follow me, I'll follow you. Don't care about me, I'll care for you. Run away from danger, because this is what I am. ▵ ©endlesslove.
I won't talk but always listen ▵
Petite COUUUILLÈRE
Petite COUUUILLÈRE
avatar

Mon personnage
Citation: London bridge is falling down, falling down, falling down...


ϟ Nation représentée : Angleterre
ϟ Parchemins : 891
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bounce Me Brother | ZA Sam 15 Avr - 21:09

Tu es validée !
Rebienvenue sur Pasta Kedavra! et dans la maison Gryffondor ! Tu seras toujours l'Aztèque et Cambodgienne de mon coeur :'c Mais je suis prête à faire une place pour la Sud-Africaine :D
Maintenant que tu es validée, tu vas pouvoir faire plein de choses !! (tu connais ;D)

Tu as maintenant la possibilité de venir RPCB avec nous ! N'hésite pas de faire un tour sur Bellatrix, notre chatbox.

Crée toi dès maintenant un journal intime où tu pourras lister les relations de ton personnages et tes RPs.

N'hésite pas à faire une demande de RP pour pouvoir te trouver un partenaire d'écriture.

Surtout, amuse-toi bien sur le forum ! Et n'hésite surtout pas à faire de la pub autour de toi et à voter régulièrement aux TS.
MADE BY SIFR





Merci à Keith pour cette signature ! ♕


Club cuisine:
 
Les pensées suicidaires
Les pensées suicidaires
avatar

Mon personnage
Citation: “What you gave me was a reason. Not an excuse. Because there’s sex, making love and fucking. And then there’s you.”


ϟ Nation représentée : France
ϟ Parchemins : 1239
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bounce Me Brother | ZA Sam 15 Avr - 21:10



(OH MON DIEU. JON SNOW. MON BEBE, MEILLEUR ACCUEIL DU MONDE ♥♥♥♥♥♥)



Merci Keith pour l'aesthetic !
Blague Carambar
Blague Carambar
avatar

Mon personnage
Citation: « Africa has her mysteries, and even a wise man cannot understand them. But a wise man respects them » Miriam Makeba
« Africa has her mysteries, and even a wise man cannot understand them. But a wise man respects them » Miriam Makeba

ϟ Nation représentée : République d'Afrique du Sud
ϟ Parchemins : 139
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bounce Me Brother | ZA Sam 15 Avr - 23:56

Oh, wait mais-

Bon retour !! ♥♥♥ :3c


Others~:
 
Le japonais vous cause en #945b42
Kikou la victime
Kikou la victime
avatar

Mon personnage
Citation: "One is not born a wizard, one becomes one"


ϟ Nation représentée : Japon
ϟ Parchemins : 1358
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Bounce Me Brother | ZA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [FB 1623] Big brother is watching you» Maximilien - Big brother is watching you.» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister» (m) JULIAN MORRIS ∞ Hey brother, do you still believe in love I wonder ?» BROTHER BEAR ✗ ❝ koda, i did something very wrong ❞ (kenai)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Dossiers scolaires :: Dossiers validés-
Sauter vers: