Partagez|

[TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Jeu 26 Fév - 18:37



[Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha)

Aujourd'hui était un jour un peu spécial et pourtant il avait commencer un peu comme toutes les autres. Vers le milieu de l'après-midi durant un instant de pose entre le cours de Potion et celui de Défense contre les forces du mal, Yao était à la bibliothèque et lisait attentivement un livre de Botanique, avec différents plantes, leurs utilsations et effets etc..
Il regarda l'horloge : 15h34. Il était temps d'y aller, il ramassa donc toutes ses affaires et appela Lei, son panda, pour qu'elle retourne dans son sac. Puisque, oui, il faut bien qu'il la promène et la bibliothèque est presque le seul endroit où il peux l'emmener. Il sorti, donc, de la bibliothèque (avec un animal dans son sac) pour se diriger vers la Tour des Serdaigle. Habituellement, Yao ne quittait jamais la bibliothèque à cette heure-là, mais aujourd'hui il  avait rendez-vous avec Grace, celle qu'il a invitée pour l'accompagner au bal. Et justement aujourd'hui, ils se sont mis d'accord pour se retrouver dans la salle commune des Serdaigle pour s'entrainer un peu et pour ne pas avoir l'air trop ridicule à danser. Lorsqu'il fut arriver dans le dortoir des garçons, après avoir habilement répondu à l'énigme de l'heurtoir, il se dépêcha pour se changer, car il voulait être convenable. Après avoir chercher ses vêtements  dans ses malles, avoir déposer la panda sur son lit et après s'être habillés, le Serdaigle se dirgea vers sa Salle Commune pour attendre Mlle Bonnefoy. La Tour des Serdaigle était totalement vide, tout les éleves de la maisons devaient être en cours ou bien à la bibliothèque. Et heureusement car Yao n'aurait pas tellement apprécié danser devant d'autres personnes.
Après quelques minutes d'attentes, Yao entendit enfin quelqu'un arrivé, cette personne était un peu pressée, on pouvait l'entendre à son allure.
Le chinois se leva de son siège et vit arriver Grace, elle aussi, en tenue de soirée. Il la scruta de haut en bas puis de bas en haut, il ne pouvait pas décrocher ses yeux d'elle. Elle était magnifiquement bien habillée et Yao ne se priva pas de le lui dire sur un ton assez léger et joyeux.

Bonjour, Grace. Tu es très élégante, dis-moi ! Toi aussi tu t'es habillée comme pour le bal !

Il s'avança vers elle en se demandant ce qu'elle pensait de sa tenue.

Bon, eh bien, nous sommes ici pour danser ! Et profitons de l'absence des autres Serdaigle pour s'entrainer !

Yao sortit sa baguette de l'intérieur de sa chemise et donna un petit coup vif dans les airs en visant quelques instruments basiques. Ces instruments étaient en fait les instruments du bal, qui sont enchantés et crées pour jouer tout seul. Ils commencèrent à jouer en harmonie, sur un thème de valse, sans doute celui prévu pour le bal. Il s'approcha de la jeune Bonnefoy, lui prit doucement la main et mis sa main sur sa hanche pour commencer à danser. Ils se mirent à tourner dans la pièce, prenant toute la place. Ils faillirent à plusieurs tomber à cause des différents meubles mais retombèrent sur leur pieds à chaque fois en rigolant. Au début le chinois n'était certes pas très sûr de lui mais il se débrouillait comme il pouvait. Peu à peu à force de répeter les pas, il prenait confiance en lui et la faisait tourner comme une danseuse dans une boîte à musique. Quelques fois il la ramenait vers lui pour ne pas qu'elle ai le tournis.
Leur pas étaient à peu près synchronisés même si Yao failli marcher sur les pieds de Grace quelques fois. Eh oui.. Le chinois est un peu maladroit, heureusement qu'ils avaient pensés à s'entrainer.
Après quelques minutes de danses, le chinois lâcha la sorcière et redonna un coup vif pour que l'air s'arrete. Il alla s'assoir sur un des canapés pour se reposeret souffla.

Ah il fait chaud d'un coup ! Heureseument qu'on s'est entrainés aussi ! Parce que je trouve que je suis assez maldroit.. Alala ca fatigue, remarque..

Le chinois se rendit soudainement compte qu'il eut soif, il se dirigea alors soudainement vers le dortoir. Il fouilla dans sa mal pour espérement trouver de l'eau mais fut coupé dans ses recherches par une découverte. Il regarda partout dans sa chambre mais impossible de trouver.. Où était son panda.. ? Elle n'était ni sur son lit ni sur sur ou dans la malle..
Il revint avec un air déconfit dans la salla commune de Serdaigle. Grace vit son air un peu triste et Yao lui raconta son problème. Yao s'en mordillait les doigts et on pouvait voir qu'il était angoissé

Eh bien tout à l'heure je suis allé promener Lei pour ne pas qu'elle s'ennuie pas et là.. Elle à fuit et elle est partie je ne sais où. Je me fais un sang d'encre, j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose ! Est ce que tu veux bien m'aider à la retrouver ? S'il te plaît ! Je t'en supplie !, avant même qu'elle ne lui donne son accord Yao était déjà parti se changer. Bon je me change vite fait et on se retrouve !

Yao partit vite se changer et remit vite son blazer en n'oubliant pas sa cape pour la pluie ni un sac presque vide pour cacher Lei au cas où ils la retrouvent vite aujourd'hui, en tout cas il l'espère ! C'est donc particulièrement inquiet que le chinois rejoignit la salle commune, il dut attendre quelques secondes pour voir arriver Grace sortir de son dortoir. Il essayait de trouver un plan pour être le plus efficace possible.

Bon...je pense que nous allons nous séparer au début.. Je vais essayer de retirer quelques infos aux élèves environnants et toi..euh.. Va demander aux tableaux sans leur dire que c'est un panda car il y en a quelqu'uns qui sont particulièrement carrés par rapport aux règles du château.. Bref tu te débrouilles. On se retrouve dans 15 minutes dans le parc ! Merci encore !

Il était parti déjà avant la fin de la dernière phrase, il la donc crié pour qu'elle puisse l'entendre. Il dévala les escaliers de la tour des Serdaigles en courant et se dirigea vers l'endroit selon lui où il y a presque le plus de monde: forcément c'était prêt du parc.
Arrivé là où il voulait arriver, il dut prendre son courage à deux mains pour parler à des personnes inconnus. Car, oui, Yao était très timide devant des gens qu'ils ne connaissaient pas, mais rien n'était trop beau pour retrouver Lei. Il aborda donc plusieurs personnes en utilisant toujours la même phrase pré-fabriqué

Bonjour ! Désolé de te déranger mais j'aurai besoin de savoir si tu as vu un remue ménage quelques part, très recemment ?

Malheureusement, il n'eut pratiquement droit qu'à des regards perplexes ou des sourires un peu gênés. Quelques fois, des personnes lui répondaient qu'ils n'avaient pas vu ou rien entendu de la sorte en s'excusant..
Après quelques minutes de recherches il rejoignit Grace dans la parc, très déçu et terriblement attristés, en espérant que son amie ait trouvé quelque chose, n'importe quoi..Rien qu'un indice !

Alors tu as trouvé quelque chose ?


© CN.JUNE,
NEVER UTOPIA



Dernière édition par Yao Wang le Ven 6 Mar - 23:31, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Dim 1 Mar - 22:26





















Une mystérieuse disparition
ft. Yao & Tabitha




La fin du cour venait de sonner. Elle rangea ses affaires dans son sac à bandoulière, faisant bien attention de ne pas froisser ses parchemins, et fit glisser sa plume et son encrier dans une poche de devant. Elle réajusta la lanière et le plaça sur son épaule. Le poids des livres la fit légèrement osciller, mais elle retrouva vite son équilibre. Elle réajusta ses lunettes et se dirigea vers la sortie de la salle, adressant un au revoir au professeur.
Sa journée de cour était finie, comme chaque semaine, le même jour, à la même heure. Mais au lieu de prendre la direction de la bibliothèque, ce qu'elle faisait à chaque fois, elle pris le chemin vers  la salle commune des Serdaigle, où elle avait rendez-vous avec Yao Wang. Le bal de la Saint-Valentin arrivait à grands pas, et il avaient tous deux prévus un ''entraînement'' de danse, de préférence quand la plupart des élèves de la maison étaient en cour. Grace connaissait déjà la valse, mais rare étaient les fois où elle avait pu s'exercer en compagnie d'un cavalier.
Elle atteignit l'entrée de sa salle commune trois-quart plus tard, toute en sueur. Sur le chemin, elle était tombée sur une connaissance qu'elle appréciait particulièrement. Elles avaient parlé durant un certain moment, sans voir le temps passé. Grace avait regardé sa montre, et avait couru le reste du chemin, en espérant que Yao ne soit pas à l'attendre comme un imbécile.
Une fois passé l'énigme de l'heurtoir, elle pénétra dans la salle. Vide. Elle poussa un soupir de soulagement et se dirigea vers les dortoirs des filles d'un pas rapide. Déjà qu'elle avait perdu beaucoup de temps à papoter, hors de question d'en perdre encore plus à se changer à la vitesse d'une tortue. Elle enfila sa robe de bal, détacha ses cheveux et réajusta sa frange à l'aide de deux barrettes. Une petite touche de parfum et elle était enfin prête. Malheureusement, en se dirigeant vers la sortie du dortoir, elle fit un faux mouvement. Ses lunettes tombèrent sur le plancher. Sa vision était terriblement flou, si bien qu'elle n'arrivait à distinguer que des masses de couleurs différentes. Elle s'agenouilla sur le sol et les chercha à tâtons, en espérant de ne pas les écraser par mégarde. Elle les retrouva perdus sous un lit voisins quelque minutes plus tard.
Elle retourna dans la grande salle au pas de course. Yao était installé dans un siège. Il semblait l'attendre depuis un certain temps déjà. Elle s'approcha de lui, essoufflée.


Désolée pour mon retard, j'ai eut quelque soucis en route.

Elle s'inclina pour s'excuser encore une fois, puis le regarda. Il était habillé comme pour le bal, et la tenue qu'il portait lui allait vraiment bien.
Les instruments de musiques commencèrent à jouer. Elle rougit légèrement quand Yao lui prit sa main et posa l'autre sur sa hanche. Elle posa sa main libre sur l'épaule de son cavalier et il commencèrent un danser. Les pas se synchronisaient petit à petit, suivant le rythme de la valse. Ils prenaient de plus en plus d’assurance, faisant de temps à autres quelques figures. Elle appréciait vraiment danser, et même si Yao était quelque peu maladroits par moment, il se débrouillait vraiment bien.
Ils cessèrent de danser quelques minutes plus tard. La musique s'arrêta. Elle s'affala dans un des canapés et essuya ses lunettes. Quand elle les remit, Yao était déjà parti. Elle patienta tranquillement, la tête posée contre le dossier. Elle était sur le point de s'endormir quand Yao réapparut dans la salle, la mine déconfite. Elle écouta avec attention le problème du chinois. D'après ce qu'elle avait compris, Lei avait disparut, et il voulait son aide pour la chercher.

Bien sûr que je vais t'aider à la retrouv… Yao ?

Elle n'eut pas finit sa phrase que Yao avait déjà disparut dans son dortoir. Elle soupira et alla elle aussi se changer. Elle récupéra son uniforme balancé sur le lit. Maintenant qu'elle y pensait, Lei, c'était son panda en peluche, non ? A moins que… Non, il n'aurait pas amener un vrai panda à Poudlard !
Quand elle revint dans la salle commune, Yao l'attendait déjà. Il lui dicta ce qu'il fallait faire, et lui donna le lieu de rendez-vous un quart d'heure plus tard, tout  en commençant déjà à courir vers la sortie. Elle le suivit en marchant le temps de se retrouver en bas de la tour et se dirigea vers tous les tableaux qu'elle put croiser sur le chemin vers le parc. La plupart papotaient entre eux, la snobant, d'autre dormaient. Juste quelques un eurent l’obligeance de l'écouter :


Excusez-moi, mais, auriez-vous entendu un brouhaha ne provenant d'aucun élève, mais d'un animal assez petit ? Avec un ami on l'a perdu et on le recherche dans toute l'école.

La plupart d'entre eux secouèrent la tête en signe de négation,certains l'envoyèrent balader méchamment, et d'autre lui racontaient des histoires sans grand  intérêt. À chaque réponse elle soupirait. Où était donc passer ce panda ?
Elle arriva dans le parc, un quart d'heure plus tard, bredouille, en espérant que Yao ait retrouvé son animal. Mais quand elle le vit, elle devina sur le visage du chinois qu'il n'avait rien trouvé. Elle s'approcha de lui et posa une main sur son épaule.


Aucun des tableau ne semble avoir vu un animal passé devant eux, enfin, pour ceux qui ont eut l'amabilité de me répondre.

Elle passa une main dans ses cheveux et soupira. Il faudrait un certain temps avant de le retrouver, ce panda.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Mar 3 Mar - 12:02


Une mystérieuse disparition

&



En ce début de février, les jours étaient très court et très sombre et bien qu ces derniers ralongeaint, Tabitha souffraient clairement de ce manque de lumière et de chaleur. Elle qui était originaire du sud de l'équateur n'était pas vraiment habituée aux températures anglaises. Mais il en aurait fallu plus pour ébranler le dynamisme de la demoiselle qui se baladait, fidèle à elle-même, pieds nus sur les carrelages glacés du château. Ce matin-là elle avait cours de potion dans lequel elle s'estimait être de bon niveau, talent qu'elle tenait de son père chaman qui passait ses journée à réaliser des potions, le second avantage de cette matière était que la professeur lisait toujours la recette avant le début du cour ce qui permettait à Tabitha de réaliser la potion en ayant à lire que quelques mots sur le livre pour se rappeler la recette. Une fois le cour terminé, elle se balada dans les couloirs en sautillant. A cette heure de la journée, les élèves de sa maison devaient certainement se trouver en majorité à la grande bibliothèque mais bien entendu Tabitha n'aurait même pas l'idée d'y mettre les pieds. Elle savait, bien entendu, qu'elle devrait s'exercer à la lecture ou même à l'écriture, mais rien que l'action d'ouvrir un livre était un calvaire pour la papou-néo-guinéenne. Tout ça la mena donc à se diriger vers l’extérieur du château, d'autant plus que pour une fois, les nuages avaient laissé place à un soleil lumineux ! En ouvrant les porte qui la menait à l'extérieur, Tabitha eut un frisson. "Quelle idée de mettre une école dans un endroit où le temps était aussi aléatoire !" Se dit-elle en refermant les porte du château. Elle soupira d'agacement. Un pays où le soleil ne réchauffait même pas les terres était pour elle un monde de paradoxe. Elle avait encore du temps avant son prochain cour et elle n'avait vraiment pas envie de passer des heures enfermées. Elle avait besoin de respirer ! Elle se décida alors à monter jusque sa maison et après avoir donné le mot de passe à la grosse dame, elle se dirigea dans sa chambre. Un fois à l'intérieur, elle fouilla sa malle et en sortie son écharpe aux couleurs de sa maison et sa cape d'hiver. Elle continua à retourner sa malle, sortant toutes ces affaires mais le seul résultat qu'elle obtint fut de retrouver une seule de ses deux chaussures. Elle abandonna et remis toutes ses affaires en vrac dans le fond de sa malle avant de refermer le coffre et d'enfiler sa cape et son écharpe. Elle se dit que cela suffirait et se précipita dehors, manquant plusieurs fois de se prendre un mur en dérapant sur le carrelage. Elle était enfin dehors, souffrant déjà moins du froid qu'avec sa seule cape de classe pour protection. Elle était tellement heureuse de se retrouver dehors qu'elle se mit à courir joyeusement dans l'herbe fraîche et à faire des pirouettes et des galipettes. Les autres élèves présents à se moment là la regardèrent d'un air surpris et puis eurent seulement un sourire en coin en reconnaissant la jeune fille avant de retourner à leur occupation première. Ce n'était vraiment pas anormal de la part de la demoiselle d'avoir un tel comportement, tout ceux qui l'avait déjà croisé savait qu'elle était un peu excentrique. Elle finit par s'arrêter, un peu fatiguée tout de même et se dit qu'elle n'allait tout de même pas passer sa pause toute seule. Elle chercha aux alentours des connaissance et reconnu Yao Wang, un garçon de Serdaigle qu'elle avait rencontré dans la grande salle. Il était avec une jeune fille dont elle ne se rappelait plus le nom mais peu lui importait : Ce serait justement un bon moment pour faire connaissance. Elle se dirigea donc vers eux avec un grand sourire.

-Bonjour vous deux ! Alors, on prend le frais ?

Elle les regarda tour à tour. Ils avaient tout deux une mine déconfite ou déprimée. En tout cas entre les deux. Elle eut une petite moue un peu triste, sentant qu'elle ne devait pas arriver au bon moment.

-Et bien, et bien ? Vous en faites des tête ! Qu'est-ce qui vous arrive ? On dirait que vous avez passé la nuit à récolter du grain et que la pluie à tout détruit !

C'était une comparaison très personnelle de la part de la jeune fille mais elle n'avait pas trouvé mieux pour décrire la tête des deux amis à ce moment là.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Sam 7 Mar - 22:52



Une mystérieuse disparition
">

(ft; Grace & Tabitha)


Lorsque Grace lui annonça la nouvelle le chinois, ayant l'air encore plus triste, avait perdu cette lueur d'espoir qu'il avait dans ses yeux auparavant. Il se sentit soudainement décourager et baissa presque les bras. Il pensait aux différents moments forts ou même anodins qu'ils avaient passés ensemble: quand il riait après une petite bêtise de sa part ou quand la nuit elle venait s'incruster aux creux de ses bras et au réveil il découvrait le petit être encore endormi près de lui. Un souvenir fort revint alors à lui : il repensa à leur rencontre et le fait qu'il ait soigner tant bien que mal le panda avec un minimum de moyen. Il repensait au sept années à la caché et créer quelques stratégie pour qu'elle ne puisse pas se faire repérée. Ces situations amusait le panda mais Yao savait que si un professeur ou même pire, le directeur, apprenait son existence il y aurait eu des conséquences et sans doute des punitions. Alors après sept ans ce serait bête que ceux-ci apprenent qu'elle existe.. Tant d'effort pour rien..
Il était triste et cela ce voyait.
En effet lorsque Tabitha apparut, elle sentit directement cette aura de tristesse et de désespoir.. Et leur fit bien savoir, avec une expression bien à elle :
Et bien, et bien ? Vous en faites des tête ! Qu'est-ce qui vous arrive ? On dirait que vous avez passé la nuit à récolter du grain et que la pluie à tout détruit !

Le chinois fut soudainement surpris par cette expression et la regarda rapidement étrangement. Mais quand il compris que cette Gryffondor s'interessait à lui, il suata sur l'occasion ! (il en était presque naïf et était près à tout pour la retrouver, heureusement qu'il est tombé sur quelqu'un d'honnête car quelqu'un ayant des fins malhonnêtes aurait sans doute tout balancé à la première seconde) C'est donc un peux plus heureux qu'il lui raconta toute l'histoire.
Il voyait que la 4ème année était absorbée par son récit, on pouvait le voir sur le fait qu'elle n'hésitait pas quelque fois à le couper et à lui poser des questions ! C'en devenait presque malpoli.. Mais bon heuresement que Tabitha est gentille.. Yao lui raconta tout, de A à Z, il lui raconta tout ce qu'il avait fait avant, pendant et après la disparition du panda, au cas où cela puisse l'aider. Après ce long récit entrecoupé de question de Tabitha, Yao demanda en chuchotant à Grace si Tabitha pouvait les aider, ils réfléchirent tout les deux et se dirent que c'était une bonne idée. de toute façon elle connaissait déjà tout !Autant qu'elle puisse être utile !  Il se rendit compte que tout n'étais perdu ! Heureusement que ses amies étaient là pour lui. Le chinois demanda alors gentillement et en essayant d'être le plus persuasif possible:

Dis... Est ce que tu voudrais bien nous aider ? Vu qu'elle est sans doute dehors et que tu connais assez bien les animaux et la nature.. Je me dis peut-être que tu pourra nous aider. Tu veux bien ?
Le chinois la regardait droit dans les yeux en espérant qu'elle accepte. Il se disait que si elle acceptait leur chance de la retrouver augmentait grandement ! Cette petite lueur d'espoir qui l'avais abndonné était revenu et il était maintenant plus motivé que jamais ! Il s'appretait déjà à concevoir un plan, sans même savoir si la réponde de la papouasienne était positive. Il était très concentré et avait le regard dans le vide en regardant vers le bas. Il se deamndait si Tabitha avait une astuce ou un objet pour retrouver tout ce qu'elle voulait.. Il sentait qu'il ét ait observé par les filles (sans doute pour son comportement plus ou moins étrange) il décida de lui poser la question.

Dis moi, as tu une technique pour retrouver ce que tu veux ? Une astuce n'importe quoi.. Ou même une piste
Il essayait tout et n'importe quoi et espèrait de tout son coeur qu'elle leur apporte quelque chose pour les aider à retrouver son panda.

© CN.JUNE,
NEVER UTOPIA

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Lun 9 Mar - 22:45





















Une mystérieuse disparition
ft. Yao & Tabitha




Beaucoup d’idées se disputaient dans sa tête. Déjà, pourquoi et comment ce panda avait-il disparut ? Serait-ce une fugue de l’animal, ne pouvant supporter d’être enfermé entre quatre murs à longueur de journée ? Ou peut être qu’il avait été enlevé pendant que les deux Serdaigles dansaient dans leur salle communes ? Impossible. Grace avait toujours prit ce panda pour une peluche (trop mignonne en plus), et c’était certainement le cas pour les autres élèves qui l’auraient aperçu. En plus, Yao avait tellement prit soin de dissimuler cette créature tachetée de noir que peu d’élèves auraient pu deviner l’existence d’un panda. Voire personne.
De nombreuses hypothèses sur cette disparition fusèrent dans sa tête, mais aucune ne pouvait aboutir sur une conclusion concrète. Les animaux n’étaient pas de humains, et de ce fait, il était beaucoup plus difficile de savoir quels pouvaient être leurs intentions de se soustraire à la surveillance de leurs maîtres. Au moins, elle savait que si Poker, son intelligent hibou petit duc (ironie) disparaissait soudainement, c’est qu’il avait encore volé de la nourritures dans le dos de Grace, et que normalement, il revenait tout seul au bout d’une ou deux heures à la volière.
Tout en réfléchissant, son regard se promenait dans le parc, à la recherche de quelques indices laissés par le panda. Bien sûr, elle ne connaissait pas les habitudes alimentaires ou autre de cet animal. Mais peut être que la vision d’une plante mâchouillée, ou encore une quelconque réaction, un sursaut d’un élève des environs pourrait laisser supposer la présence d’une créature étrangère à l’école. Mais elle ne vit rien.
Ses yeux se posèrent sur Yao. Elle remarqua tout de suite que le chinois était profondément attristé de la disparition de son ami quadrupède. En même temps, ils étaient tellement proche. Elle posa une main amicale sur son épaule, et lui murmura d’un ton affectif :


Ne t’inquiète pas, nous finirons par la retrouver. Je suis sûre que d’ici peu de temps tu pourras la serrer fort dans tes bras. Et puis, elle ne doit pas être très loin.

Ses mots semblaient sincère, mais son esprit doutait. Aucun d’eux n’avait de dons pour retrouver dans cette grande école un petit animal haut de plusieurs centimètres. Mais elle devait remonter le moral au chinois. Rien n’était perdu, et même si il fallait retourner le château sans dessus dessous, ils finiront par le retrouver ! Il ne fallait pas perdre espoir !
La voix de quelqu’un s’éleva, sortant Grace de ses pensées. Elle dévisagea l’intrus, une Griffondor brune ayant une ou deux années de plus qu’elle. Grace ne la connaissait pas, pourtant, le visage souriant de la brune, une certaine sympathie et une certaine honnêteté s’échappant d’elle la mirent en confiance.


Et bien, et bien ? Vous en faites des tête ! Qu'est-ce qui vous arrive ? On dirait que vous avez passé la nuit à récolter du grain et que la pluie à tout détruit !

Grace mit un certain temps pour essayer de comprendre le sens de cette expression peu commune. Elle abandonna bien vite.
Avant de n’avoir pu faire un geste, une tornade chinoise prit la parole, racontant la mésaventure à la brune. Grace ne savait pas quoi faire, ne pouvant couper Yao, qui semblait tellement à fond dans son récit. Elle resta stoïquement immobile, écoutant Yao narrer tout ce qui s’était passé. De temps à autre, elle regardait vers le ciel ou vers les autres élèves. Elle commençait même à fredonner un air de musique connu. Puis elle fut une nouvelle fois sorti de sa torpeur. Yao venait de lui demander discrètement si la brune, une certaine Tabitha, pouvaient les aider. Elle acquiesça. Avec une personne de plus, le panda avait plus de chance d’être retrouvé.
Elle se retourna vers Yao une fois que ce dernier avait fini de demander à Tabitha de l’aide... Il était très étrange. Elle échangea quelques regards avec la brune, avant d’entendre Yao reprendre la parole. Si, comme elle l’avait entendu, cette Tabithia avait comme qui dirait un don avec les animaux, alors son aide n’était que plus précieuse.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Sam 21 Mar - 1:12


Titre de votre Rp

&



Tabitha écouta attentivement les mésaventures qui étaient arrivées à Yao et son amie. Un seul instant d’inattention avait apparemment laissé le temps à un panda de s'enfuir. Un panda... Tabitha avait eu sur le moment une sorte de réflexion profonde en se demandant pourquoi le chinois avait ramené un panda à Poudlard. Et puis en posant le pour et le contre elle se rendit compte qu'il ne devait pas pouvoir déranger plus que son opossum qui passait sa journée à piller la cuisine. Bien entendu la jeune fille était ravie de pouvoir venir en aide à ses camarades. Par conséquent elle se mit immédiatement à réfléchir à un éventuelle plan pour retrouver l'animal égarer. Voyant le regard insistant des deux jeunes gens, elle réalisé qu'elle était tellement absorbée dans ses réflexion qu'elle avait oublié de donner sa réponse. Elle leur sourit alors à tous les deux et répondit sans hésiter :

-Bien sûr ! Je vous aiderai ! Vous pouvez compter sur moi ! J'étais justement en train d'y réfléchir. Il ne faut pas se précipiter, de toute manière les pandas passent près de 14 heures par jour à manger donc si on trouve ton amie elle sera certainement en train de manger. Par conséquent elle va très probablement rester au même endroit assez longtemps. Prenons donc le temps d'y réfléchir, rien ne presse encore.

Ceci étant dit, elle s'assit sur le sol et poursuivit sa réflexion dans sa tête. Si sa supposition était juste, le panda était en train de mâchouiller du bambou quelque part dans Poudlard. De là, il suffisait d'aller aux endroits où il était possible de trouver du bambou, ce qui réduisait grandement la zone de recherche. Cependant sa supposition pouvait également être fausse et par conséquent le panda faisait juste une promenade de santé dans les couloirs. Elle réfléchit donc également à un plan pour trouver l'animal dans le cas où il serait dans les couloirs. Un point positif était que le panda était une femelle, par conséquent on ne risquait pas de trouver des traces d'urines d'ursidé sur les murs. Cette idée fit doucement rire Tabitha qui repartit instantanément dans ses pensée. Ceci fait elle se releva, défroissa sa robe et s’apprêta à exprimer son idée aux deux sorciers qui attendaient.

-Bien, voilà l'idée. Comme je l'ai dit tout à l'heure, Lei est probablement en train de manger et très certainement du bambou. C'est pourquoi nous allons nous diriger vers les points où se trouve des pousses de bambous. Je sais par exemple qu'il y en a à quelques pas au nord du lac noir mais on doit certainement pouvoir en trouver près du jardin botanique ou encore les cuisines... Cependant je peux me tromper et Lei peut tout simplement être en train de se balader. C'est pourquoi si nous ne la trouvons pas au points où se trouve le bambou, nous en découperons plusieurs branches que nous disposerons à certain points stratégique afin de servir d’appât pour forcer l'animal à rester statique à un point fixe. Bien, à présent si vous avez des suggestions ou des perfectionnement à apporter au plan je suis preneuse !

Elle les regarda donc tour à tour, un grand sourire découpé sur les lèvres. Elle avait presque l'impression d'être sur le point de débuter a traque d'un animal pour la chasse. Bien sûr, elle avait gravé en tête qu'aucun mal ne devait être fait à l'animal ! Elle avait bien compris l'affection que le chinois lui portait à l'instant où il avait commencé à en parler.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Dim 22 Mar - 19:25



Une mystérieuse disparition
">

(ft; Grace & Tabitha)

Yao le chinois faisait presque les cent pas et était totalement perturbé par la disparion de son animal préféré. "Pourquoi avait elle fuit ?"  voilà la question qui revenait constamment dans sa tête et qui l'empêcahit grandement de réfléchir. Cette question était, pour l'instant, sans réponse et le torturait.
Tabitha pris soudainement la parole, cela rassura alors grandement l'asiatique: il avait maintenant deux personnes avec lui. Elles seront sans doute très efficace mais la boule dans la gorge de Yao ne désemflait pas, il fallait retrouver le panda au plus vite !

Après que Tabitha ait proposer un plan pour le retrouver grâce aux différentes informations sur sa race et son mode d'alimentation, Yao ayant tout noté, acquisait. IL réfléchissait aussi et essayait de fournir le plus d'information possible grâce à ses souvenirs.. D'après lui, le bambou qu'elle était en train de manger était presque fini, ce qui était un bon point. C'est tout de même un bien pour un mal.. Il ne faudrait qu'elle ne meurt de faim. De plus si elle mangait sur le chemin on ne retrouverai sans doute pas de petit morceau de bambou. Le chinois lui avait appris à être propre et en laisser le moins possible (pour ne pas que quelqu'un se doute qu'un panda se promenait dans Poudlard)

Par contre elle à toujours une petite branche de bambou sur elle, ce qui augmente sans doute le champ d'action légerement. Mais heureusement, d'après mes souvenirs, elle avait bientôt fini son morceau de bambou. Ca va donc l'obliger à aller vers un coin où il y en a, d'ailleurs c'est presque qûr qu'elle sera car elle connait le coin. De plus je peux presque te garantir qu'elle sera en train de manger ou au moins non loin de là.

Tabitha reprit alors son plan, elle comptait tout d'abord se diriger vers un des endroits où il y a du bambou. Yao décida d'aller à l'endroit le plus éloigner: c'est à dire d'aller au lac et à l'endroit où il a des pousses de bambou. Il les regardèrent toutes deux.

Je propose d'aller près du lac pour être sûr qu'elle n'aille pas plus loin. Ca vous va  ?

Il repris son sac et remis en place sa cape, ils se dirigèrent donc avec une allure plutôt soutenue, vers le lac. Autant réduire leur champ d'action. Ils rentrèrent donc dans Poudlard pour le traverser. Ils croisèrent plusieurs élèves qui ne les regardaiant pour la plus part pas. Les trois sorciers regardaient aux alentours pendant qu'ils marchaient, avec un peu de chances pouvaient ils voir Lei. "Pourquoi Lei était-elle partie ?" Cette question revenait et le tiraillait sans cesse. Les trois amis apercevaient à présent le lac avec quelques personnes qui se promenaient. Yao avait presque envie de courir pour inspecter les lieux et il se contena.
Lorsqu'ils arrivèrent près du coin où il y avait des pousses de bambou, le chinois fouilla tout autour et n'hésita pas à écarter les longues tiges pour passer et examiner les lieux.
Rien... pas de traces.. pas de bambous cassés.. Il n'avait rien trouvé. Il se dirigea vers ses amies :
Avez-vous trouvez quelques chose ? en les regardant tout à tour. On pouvait voir dans ses yeux de l'espoir qui disait : "S'il vous plaît.. Dites moi que oui"


© CN.JUNE,
NEVER UTOPIA



Dernière édition par Yao Wang le Mer 8 Avr - 19:14, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Mar 24 Mar - 21:00





















Une mystérieuse disparition
ft. Yao & Tabitha




Elle écouta attentivement la réponse de Tabitha. La réflexion que venait de poser cette dernière lui semblait si évidente... C'est vrai que le but premier d'un animal est de se nourrir, alors pourquoi cette idée comme quoi le panda était parti à la recherche de bambou ne lui était pas venu en tête ? Elle soupira, se sentant un peu bête de ne pas y avoir pensé elle aussi. Elle était plutôt étonnée par les connaissances qu'avait la Gryffondor au sujet de l'animal, et par son raisonnement tout à fait logique.
Grace prit mentalement note de chaque lieu qu’énonça la brune, se le répétant à de multiples reprises pour n'en oublier aucun détail. Au nord du lac noir, dans les cuisines ou au niveau des serres, chacun de ces endroits possédait une réserve de bambou.


Concernant le jardin du cours de botanique, ce lieu devrait sûrement se trouver vers la fin de la liste, même si on ne peux pas écarter l'hypothèse de la présence du panda là-bas. Je sais que ma mère y est souvent présente, et si Lei y était elle l'aurait tout de suite ramenée au directeur, ou l'aurait gardée avec elle pour s'en occuper. Dans les deux cas, on saurait où il est, ou au moins qu'il serait en sécurité. Après, il suffit que ma mère soit partie en laissant la zone sans surveillance pour que mon hypothèse tombe à l'eau. Et même dans ce cas, je pense qu'il serait difficile pour elle de trouver le bambou. Mais je ne la connais que trop pour affirmer qu'à cette heure de la journée, c'est peu probable.

Elle savait que ce qu'elle affirmait provenait principalement d'un calcul de probabilité, ainsi que d'une certaine réflexion vis-à-vis des différentes plantes du jardin botanique. D'après ses souvenirs, le bambou se trouvait dans un des endroits le plus reculé des serres, afin d'éviter que les élèves ne jouent avec (car comment résister à des plantes pouvant servir d'épées ?). Toutefois, si le panda était rusé, il serait tout de même capable de se faufiler jusqu'à ces plantes. Bien que cela l'aurait beaucoup étonnée.
Si, pour la question de la serre, demeurait un gros doute, Grace ne pouvait s'empêcher de penser qu'il était impossible que Lei puisse se trouver dans les cuisines. Elle ne pouvait connaître le moyen d'y accéder. Il ne restait plus que le lac, c'est-à-dire la proposition que Yao venait d'énoncer, et à laquelle elle acquiesça.
Elle s'étira, faisant craquer quelques uns de ses os engourdis, puis suivit le chinois qui venait de prendre de l'avance sur la route menant au lac. Elle accéléra un peu le pas pour le rattraper.
Pendant qu'ils traversaient le château, elle ne put s'empêcher de poser quelques questions aux élèves qu'ils croisèrent, voire aux tableaux, se séparant parfois des deux autres, et devant courir pour les rattraper. La réponse était toujours plus ou moins la même : « Non, je n'ai rien vu », ou encore, « Qu'est-ce que j'en ai à faire de votre affaire ». Elle soupirait à chaque réponse.
La cadence de la marche se faisait de plus en plus accélérée, l'obligeant à trottiner pour suivre ses camarades qui, eux, marchaient juste vite (vivement l'avancement de la croissance).
Ils arrivèrent en peu de temps au lac. Il y avait beaucoup de pousses de bambous. Elle remarqua que certaines d'entre elles bougeaient. Elle s'y rendit doucement, et écarta avec délicatesse les branches. Mais au lieu de tomber sur le panda, elle tomba sur un chat errant. Elle le fit partir d'un geste de la main et reprit ses fouilles.
Mis à part quelques insectes et autres créatures insignifiante, elle ne trouva rien. Elle retrouva les deux autre, bredouille encore une fois.


À part un chat, je n'ai rien trouvé…

À part les serres, où pourrait bien se trouver cet animal ?




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Sam 4 Avr - 1:17


Une mystérieuse disparition

&



Grace leur rappela que la serre contenait également une réserve de bambou. Tabitha s'amusa de ne pas y avoir pensé et se dit surtout que ce devait être un acte manqué car la présence potentielle d'un professeur dans les parages ne lui donnait pas vraiment envie de s'y aventurer. Cependant, elle était d'accord avec le fait qu'il ne faudrait pas éliminer cette piste. Yao proposa immédiatement d'aller au lac et y partit sans attendre l'avis de ses camarades. Il fut rapidement suivie de Grace. En réalité Tabitha aurait trouvé plus judicieux de se séparer et que chacun d'entre eux se dirige dans un des lieux cités pour ensuite rendre compte de ses potentielles nouvelles informations aux deux autres en se retrouvant à un endroit mais il semblait qu'elle ait oublié cette partie de son plan. Qu'à cela ne tienne, elle avait toujours un plan B (Et en l'occurrence, ici c'était même son plan C, le B étant de suivre docilement ses deux amis). Elle positionna ses mains devant sa bouche et son nez et fit résonner un sifflement. Elle n'eut pas à attendre longtemps avant que Opos, son animal de compagnie vienne la rejoindre en trottinant gaiement. Il grimpa, en plantant ses griffes dans la robe de sa maîtresse, jusqu'à l'épaule de celle-ci et la jeune fille émit une série de petits bruits avant que l'animal ne reparte tout aussi vite qu'il n'était venue, disparaissant dans les couloirs. Tabitha espéra juste que l'opossum avait correctement compris ses indication, d'autant plus qu'elle ne lui avait pas appris de sifflement spécifique pour "panda". Ceci fait, elle se mit à courir pour rattraper l'avance de Yao et Grace et arriva au lac noir. Comme ses deux amis, elle chercha frénétiquement autour du lac, avisant le moindre recoins et recherchant la moindre empreinte d'ursidé qui aurait pu s'y trouver. Bredouille, elle retourna voir les serdaigles pour leur exposer sa déception.

-Rien du tout... Même pas une empreinte, une chose est sûre, elle n'est pas passée par ici.

Elle jeta un coup d’œil par dessus l'épaule de Yao qui tournait le dos au château afin de voir si Opos n'arrivait pas, mais rien.

-J'ai mis Opos sur le coup... Il ne sait sans doute pas ce qu'on cherche et je ne suis pas sûre qu'il ait compris qu'on cherche quelque chose... Mais tu peux être sûr d'une chose ! S'il vient nous voir c'est qu'il a trouvé un truc bizarre ! Et un panda dans un château, c'est plutôt bizarre !

Face à la mine dépitée de son ami, elle posa ses mains sur ses épaules en souriant.

-Allez, ça va aller ! On va la retrouver ! Te fait pas tant de mouron ! Dirigeons-nous vers la cuisine ! Hop hop hop !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Lun 20 Avr - 14:55



Une mystérieuse disparition
">

(ft; Grace & Tabitha)

Le Serdaigle écoutait tour à tour ses amies, il était un peu rassuré, quoique..
Je ne sais pas si je préfère que ce soit ta mère qui le trouve ou un autre élève.. Je pense que si ta mère la trouve je pourrais faire des corvées pour qu'elle garde le secret..Mais c'est vrai qu'au moins elle serait en sécurité . Je pense qu'en même que la meilleure chose soit qu'elle soit caché dans les bambous
Après les révélations de ses amie sur la non-présence du panda, le chinois avec les yeux embrumés, serra les poings et baissa la tête, honteux. Cette éternelle question le torturait, le panda qui normalement était si sage, si joyeux.
-J'ai mis Opos sur le coup... Il ne sait sans doute pas ce qu'on cherche et je ne suis pas sûre qu'il ait compris qu'on cherche quelque chose... Mais tu peux être sûr d'une chose ! S'il vient nous voir c'est qu'il a trouvé un truc bizarre ! Et un panda dans un château, c'est plutôt bizarre !
Il releva soudainement la tête et les regarda dans les yeux :
Merci beaucoup les amies de m'aider comme vous pouvez ! J'espère de tout coeur que Op..Opos ? , oui Yao galère un peu avec le nom, trouvera quelque chose, mais même si il ne trouve pas, même si ce serait mieux, ça aura été très gentil ! Merci aussi à Grace qui n'était pas obliger de m'aider et qui a dût arrêter l'entrainement de danse et se changer en vitesse. Bref ! En s'essuyant rapidement les yeux d'un coup de manche, Reprenons nos recherches !
Yao ouvra donc la marche et se dirigea vers la cuisine, ne connaissant pas vraiment son emplacement, et apparemment ses amies non plus, le préfet se dirigea vers un petit groupe d'amis portant les couleurs jaune et noirs.
Bonjour , dit-il un peu timidement , désolé de vous déranger mais mes amies et moi aurions besoin d'aide, je voudrais savoir où se trouve les cuisines
Les 3 et 4ème année Poufsouffle détaillèrent les deux Serdaigle et la Gryffondor des yeux, puis se regardèrent lorsque, soudainement, un élève pris la parole.
Eh bien les cuisines se trouvent par là-bas, je crois.., en montrant une direction. Un autre élève lui coupa la parole en le contredisant puis une autre le soutint. Un vrai remue-ménage pour seulement une question. Le chinois ne savait pas comment arrêter tout cela et lança un regard à ses amies qui voulait dire quelque chose comme :"S'il vous plaît, aidez-moi !". C'est donc après plusieurs minutes de débats et d'interventions de ses amies, bien sûr entrecoupé d'arguments que les trois sorciers, non sans mal, arrivèrent près des cuisines.
Enfin ! lança Yao C'est pas possible, ils savent même pas où est leur salle commune ! Le Serdaigle avait eu l'impression de perdre son temps.. Chaque minute était précieuses ! Les heures qui suivirent le petit groupe se divisa et fouilla chaque recoins, demandant à chaque personnes, voir quelques elfes de maison si ils n'avaient pas entendu ou vu quelque chose d'inhabituel. Ils cherchaient dans les cuisines, au alentours dans les couloirs etc.. Mais rien ! Serait-ce possible que le panda puisse aller dans la salle commune des Poufsouffle lors d'un passage d'élève ? Il n'y avait pas pensé et ce serait, sans doute, presque la pire situation qui pouvait arriver. Si il y étaient comment feraient-ils pour le récupérer, sans avertir personne et surtout sans se faire prendre ? Ce serait pratiquement impossible !

© CN.JUNE,
NEVER UTOPIA

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Mar 28 Avr - 21:18





















Une mystérieuse disparition
ft. Yao & Tabitha





Encore une fois, il n'y avait aucune trace du panda. D'une certaine manière, vu la taille de l'ursidé et la distance qu'il y avait entre la salle commune des Serdaigles et le lac noir, il aurait fallu un certain moment à l'animal pour arriver sur les lieus avant eux… À part si il était venu en mini ferrari ou avec un réacteur à l'arrière train, ce qui était peu probable. Quoique,... on ne sait jamais.
Grace continuait de regardait les alentours au cas où le panda avait pris un autre chemin pour venir. Un léger vent faisait voler ses cheveux, lui chatouillant le visage. Elle commençait à avoir froid. Elle resserra les bras autour de son corps et frottait vivement ses bras pour se réchauffer.
Lorsqu'elle entendit son prénom, c'est-à-dire lorsque Yao décida de les remercier, avec des larmes dans les yeux, elle se retourna et lui sourit gentiment, puis lui ébouriffa les cheveux, se tenant sur la pointe des pieds pour paraître plus grande.

C'est normal que l'on t'aide. On n'allait pas te laisser tout seul pour chercher Lei, tu en aurais eut pour la journée à la retrouver. Et puis, on laisse pas un ami dans l’embarras quand il a besoin d'aide. Le réconforta-t-elle avant que le chinois reprenne du poil de la bête.

Elle n'avait pas idée de ce que ressentait le chinois. Elle n'avait pour l'instant jamais perdu son animal de compagnie, ni aucun autre ami. Mais elle compatissait. Elle n'aimait pas voir les gens tristes, et c'était une des raisons pour laquelle elle avait suivit Yao dans sa recherche. Il fallait qu'ils retrouvent ce panda, quitte à y passer la nuit.
Une fois l'aîné du groupe s'étant remis de ses émotion, elle le suivit en direction du château, à la recherche des cuisines, qui se trouvaient à proximité de la salle commune des Poufsouffle. Elle n'y était jamais allée. Ou peut être une fois dans les environs, lorsqu'elle devait retrouvé quelqu'un appartenant à cette maison. Mais elle ne s'était pas amusée à retenir le chemin pour s'y rendre.
Elles marchait toujours à vive allure derrière ses aînées, observant toujours autour d'eux. Puis le petit groupe s'approcha d'un groupe de Poufsouffle. Cette petite escapade dans l'enceinte de l'école commençait à l’essouffler, et elle sentait une vive pointe de côté. Pendant que Yao leur demandait la direction de leur salle commune, elle se posa contre un mur, reprenant son souffle.
La discussion avec ces Poufsouffle n'en finissait pas. Au moins, cela avait permis à Grace de se reposer un peu. Mais quand même, ne pas être d'accord où se trouve leur salle commune, faut le faire !


Dîtes, vous êtes sûr d'être de la maison Poufsouffle ? Leur demanda-t-elle d'un ton assez sévère, tout en tapant du pied, en espérant qu'un des trois élève puisse tilter et leur donner la bonne direction.
Ce fut encore après quelques réflexion de la part de ces chers 3 et 4ème année qu'ils purent prendre la route des cuisines. Même au bout de trois ans, ces nigauds ne savaient toujours pas retrouver leur salle commune ! Une chose était sûre, Grace n'aurait jamais un oubli de ce genre. Lors de sa première année, elle avait rapidement retenu où se trouvaient les salles de classe, sa salle commune, les serres et la bibliothèque, ainsi que la Grande salle… La base, quoi !
Enfin ils arrivèrent sur les lieux. Grace commença à se rendre immédiatement vers le tableau menant aux cuisines. Elle chatouilla la poire verte du tableau représentant une coupe de fruit, laissant apparaître une poignée (pratique d'avoir un frangin qui fait les quatre cent coups avec ses amis, ça permet de connaître le moyen d’accéder aux cuisines). Elle ouvrit cette « porte » et se retrouva face à de nombreux elfes de maisons. Chacune de ces créatures semblaient affairés dans la préparation du dîner.
A la vue de la jeune Serdaigle, les elfes arrêtèrent leur travail avant de s'incliner devant elle.

Oh ! S'exclama-t-elle, surprise d'être devenue au centre de l'attention. Je suis désolée de vous déranger.  Mais avec des amis, nous recherchons un panda. Nous nous demandions si vous n'en avez pas vu passer un…

L'une de ces créatures s'avança, puis répondit à la blonde :

Aucun animal de ce genre ne s'est présenté ici, mademoiselle. Peut être s'est-il dirigé vers les serres, on ne sait jamais.

Grace sorti des cuisines, après avoir remercié les elfes… et prit au passage quelques tartelettes à la fraise, puis se dirigea vers ses camarades. Elle leur donna à eux aussi quelques pâtisseries avant de croquer dans l'une d'elles à pleine dents. Elle avala sa bouchée, puis essuya sa bouche.

Les elfes n'ont pas vu de panda dans les parages. Le mieux c'est d'aller voir dans les serres...





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Sam 2 Mai - 14:55


Une mystérieuse disparition

&




La décision fut prise de se rendre aux cuisines et ensuite de se diriger vers la serre afin de retrouver la trace du panda. Tabitha n'y voyait aucun inconvénient. Au contraire, cela lui semblait même être la meilleure décision. Malgré le fait qu'ils se déplaçaient en groupe, ils restaient plus rapide que l'ursidé et où qu'ils aillent, ils finiraient par quadriller la zone assez rapidement pour le retrouver. Yao se dirigea derechef à la tête du groupe, ce qui était normal vu qu'il était le plus concerné par l'histoire, et alla parler à un groupe de poufsouffle afin de leur demander où ils pourraient trouver la cuisine. Les élèves semblaient divisés sur le sujet et ils déblatérèrent plusieurs dizaines de minutes sur la direction à prendre. Tabitha hésita même à appeler de nouveau Opos qui savait parfaitement où se trouver la cuisine lui -il allait souvent y voler discrètement des denrées qu'il rapportait à sa maîtresse- mais il était déjà occupé à recherché le panda et Tabitha ne souhaitait pas le perturber davantage avec un nouvel ordre. Elle se tut donc et écouta attentivement avec ses camarades les propos tenus par les poufsouffle afin d'y discerner une certaine logique et finir par trouver où se trouvaient réellement les cuisines. Ils finirent par arriver à la salle, mais une fois encore il n'y avait pas de panda.

-Les elfes n'ont pas vu de panda dans les parages. Le mieux c'est d'aller voir dans les serres...
-Je suis d'accord ! Approuva la papou-néo-guinéenne, Si elle n'y est pas et que Opos ne trouve rien je n'aurais vraiment plus d'autre solution...

Elle dit sa dernière phrase presque sur le ton de l'aveu, un peu désolée. Elle souhaitait vraiment aider son ami et l'échec la désolerait dans une telle situation. Surtout que son amour pour les animaux ne se résumait pas seulement à l'assiette, les étudier lui avait fait aimer ces créatures et elle se sentait également triste à l'idée qu'un panda qui s'était attaché à un humain ne revoit jamais son maître pour avoir voulu assouvrir sa curiosité. Le petit groupe se rendit donc en direction des serres, traversant les long couloirs du château puis le parc verdoyant de cette fin d'hiver. Les arbres étaient bien sûr encore en repos mais on les sentait prêt à faire éclore leurs bourgeons de toute part. Ils arrivèrent devant la porte de la serre et là, Tabitha eut une petite appréhension et se tourna vers les deux autres :

-Et si la mère de Grace est là, qu'est-ce qu'on fait ?

Elle avait dit ça très sérieusement, non pas qu'elle avait peur des professeurs (elle s'était pis tant de punition qu'aujourd'hui ça ne lui faisait ni chaud ni froid.), mais elle pensait à ses amis qui eux n'avaient peut-être pas sa tendance teste-toutes-les-bêtises-possible (ils semblaient même plutôt du genre à respecter le règlement), et aussi à la petite ursidé qui risquait de passer un sale quart d'heure si la professeur de botanique la retrouvait à grignoter ses plantes...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Jeu 21 Mai - 22:08



Une mystérieuse disparition
">

(ft; Grace & Tabitha)

Le chinois suivait plus ou moins Grace, il se demandait bien comment ils allaient pouvoir rentrer dans les cuisines ! L'asiatique essayait déjà d'élaborer une stratégie mentalement en essayant de se remémorer au mieux le plan du château et les horaires auxquelles les portes étaient potentiellement ouvertes. Malheureusement toutes ces tactiques étaient plus ou moins voués à l'échec. Soudainement, en regardant plus ou moins Grace, il vit la Serdaigle manipulé un objet et constata que la porte s'ouvrait comme par enchantement (effectivement c'est un peu le comble dans cette endroit qu'est Poudlard). Ca prouvait au chinois qu'il ne connaissait pas tout dans son école. Grace rentra à l'intérieur et il entendit sa voix un peu intimidée, sans doute par le nombre d'elfe. Lorsqu'elle ressortit, avec quelques pâtisseries, elle semblait un peu deçue mais essayait de le cacher.
Les elfes n'ont pas vu de panda dans les parages. Le mieux c'est d'aller voir dans les serres...
Effectivement ce n'était pas fameux, mais ils leurs restaient une seule et dernière piste : La Serre !
-Je suis d'accord !dit Tabitha sur un ton franc et déterminé. Soudainement elle parut un peu triste, voir désolé, Si elle n'y est pas et que Opos ne trouve rien je n'aurais vraiment plus d'autre solution...
Le chinois mis sa main sur son épaule, la regarda dans les yeux et affirma:
Je suis sûr que l'on va la retrouver et même si ne nous la retrouvons pas, ce qui serait.. évidemment...très decevant et horrible.Il avait du mal à ce moment là..il est assez triste d'envisager cette possibilité maintenant,  Mais je vous serais évidemment infiniment reconnaissant de m'avoir aider !
Tabitha repris soudainement la parole et les regardant.
-Et si la mère de Grace est là, qu'est-ce qu'on fait ?
Elle semblait être plus  sérieuse que jamais, il fut tout d'abord surpris par sa question en pensant aux différentes bêtises qu'elle avait déjà accompli. Il y en avais plusieurs et pas des moindres mais à chaque fois ce n'étais pas très grave. On dirait qu'elle essayait de toutes les possibles imaginables. Il ne le disait pas mais à chaque fois qu'elle faisait une bêtise, il était tiraillé par deux émotions : L'énervement et le rire ! Bref ! Le chinois essayait tant bien que mal à trouver un plan B... malheureusement ce fut inutile, il n'avais aucune ou presque idée.
Bon.. Dirigeons nous vers la Serre !, dit-il d'un air mi-déterminé mi-attristé de penser qu'il ne pouvait ne plus voir sa meilleure amie.
Les 3 amis se dirigèrent tous ensemble vers la Serre, le chinois avait à la fois terriblement peur de ne pas la retrouver mais voulait se dépêcher aussi pour ne pas la perdre. Soudainement il se rendit compte qu'il était rempli de désarroi et de contradiction ! Il décida donc d'écouter son coeur : il fallait se dépêcher !
Lorsque les sorciers arrivèrent enfin vers la Serre, ils remarquèrent que l'endroit était presque désert et étrangement calme: parfait ! Ils allaient pouvoir chercher tranquillement !
Il n'y a personne ! Parfait ! Divisons nous en trois pour étaler le champ de recherche ! On se retrouve ici quand le soleil touchera le bout du toit de la salle commune  des Gryffondor !, dit-il tout en pointant du doigt son repère. On se retrouve tout àl'heure
Environ 15 minutes plus tard, Yao était arrivé et il voyait Tabitha arrivée l'air bredouille.. Il était effondré.. Soudainement il vit Grace toute contente arrivée.. Elle courait presque *c'est la première fois qu'il la voyait comme ça* Il reprit espoir:
Qu'est ce qui se passe ?! Tu l'a trouvée ?!
Suivez moi ! , dit-elle en s'éloignant rapidement


© CN.JUNE,
NEVER UTOPIA

[/b][/color]
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Dim 24 Mai - 21:59





















Une mystérieuse disparition
ft. Yao & Tabitha





Grace croqua dans sa dernière pâtisserie avant de se remettre à penser au panda de Yao, tout en écoutant d'une oreille un peu distraite les paroles de Tabitha. Et même si son esprit se penchait plus sur le dernier lieu où l'animal du chinois pourrait se trouver, elle compris aussi qu'Opos n'était toujours pas réapparut pour prévenir sa maîtresse d'un quelconque animal bizarre se baladant dans les couloirs ou dans tout autre endroit de l'école.
Mais même si la Gryffondor n'avait pas de nouvelle de son opossum, les trois compères étaient d'accord pour se diriger vers les serres, et c'était même un des seuls endroits pour ainsi dire logique où Lei aurait pu établir sa petite résidence personnelle avec bambous à volonté, bien que son séjour dans la serre ne serait pas long si par malheur le pauvre animal se devait de tomber sur la professeur de botanique. Et ce fut justement sur ce point que Tabitha fit sa réflexion : Est-ce que sa mère serait présente sur les lieux de leur recherche ? Grace espérait que non, qu'elle était allée rendre visite à Ewarnn ou encore qu'elle était dans la grande salle assise tranquillement à la table des professeurs.
Ce fut suite à cette réflexion qu'elle remarqua que Yao dévisageait d'une certaine manière Tabitha, tandis que cette dernière semblait sérieuse… Peut être trop sérieuse vue la manière dont la regardait Yao. C'est vrai que Grace avait entendu parler de certaines bêtises qu'aurait fait Tabitha durant sa scolarité, mais jamais elle ne l'avait vu à l’œuvre. Juste quelques personnes qui s'étaient plaints d'elle, pas plus. Mais si ce qu'elle avait entendu était vrai, alors il était normal que la voir avec cet air aussi sérieux pouvait sembler étrange.
Le soleil commençait à descendre, et le trajet jusqu'aux serres se fit encore plus rapidement que les précédents, et les jambes de Grace tremblèrent lorsqu'elle s'arrêta aux abords des bâtiments dans lesquels habitaient bon nombre de plantes les plus splendides et les plus bizarres qu'on ne pouvait jamais voir, et chacune d'entre elle étaient chouchoutés avec soins.
Tout semblait calme. Aucun bruits ne se faisait entendre de l'intérieur ni de l'extérieur des serres, preuve qu'Aodrena n'était pas sur les lieux. Grace eut un soupir de soulagement, mais même si sa mère n'était pas là, il allait falloir rester discret, au cas où elle reviendrait.


Bon, même si ma mère n'est pas ici, va vraiment falloir éviter de faire trop de bruits. Chuchota-t-elle à l'adresse des autres. Imaginez que l'une des plantes se retourne contre vous pendant que vous cherchez le panda, ou encore pire, si jamais ma mère revenait ici !

Elle eut un léger frisson en s’imaginent devoir faire face à Aodrena si jamais cette dernière retrouvait sa fille et deux autre élèves fouiller sans sa permission dans ses serres. Mais heureusement qu'ils n'étaient venus ici qu'après avoir chercher au lac et aux cuisines, car sinon il y aurait eut de forte chances de retrouver sa mère en plein cours avec ses élèves d'on ne sait quelle année, ou encore entrain de s'occuper de ses plantes avec une grande attention.

Il n'y a personne ! Parfait ! Divisons nous en trois pour étaler le champ de recherche ! On se retrouve ici quand le soleil touchera le bout du toit de la salle commune des Gryffondor ! S'exclama Yao en pointant du doigts la tour dans laquelle se trouvait les « lions ». On se retrouve tout à l'heure.

J'avais bien dit de ne pas faire trop de bruit. Soupira la blonde en baissant la tête pour ne pas que ses paroles n'atteignent les oreilles des autres.

Puis ils entamèrent les recherches. Grace fouilla dans une première serre, marchant sur la pointe des pieds et essayant de ne pas toucher quoique ce soit. Mais rien. Pas même une petite trace de bambous pré-mâché ou bien de pas, mais non, rien de tout ça. Elle s’apprêtait à s'en aller lorsqu’un petit couinement parvint jusqu'à ses oreilles. Elle se retourna vivement, puis se faufila vers l'endroit où le son avait été prononcé. Cette fois-ci, elle osa bouger les quelques plantes qui se tenaient devant elles, et qui cachaient un petit coin tout tranquille dans lequel se tenait…

Lei !

Grace n'en croyait pas ses yeux. Devant elle se tenait une petite boule blanche tâché de noir, tout à fait adorable, qui grignotait une petite branche de bambou. En entendant son nom, l'animal releva la tête et fixa la Serdaigle avec ses beaux grands yeux noirs. Grace regarda à droite, à gauche, puis s'adressa à nouveau à l'animal :

Bouges pas de là, je vais chercher son maître.

Lei inclina la tête sur le côté avant de se remettre à grignoter son goûter. La blonde eut un petit rire nerveux devant tant d'adorabilité, puis se dépêcha de rejoindre en courant ses deux camarades qui se tenaient non loin de là. Puis oubliant son conseil sur le fait de faire le moins de bruit possible :

Yao ! Yao ! Je sais où elle est.
Elle s'arrêta devant eux, puis, après avoir repris son souffle, elle reprit : Suivez-moi !

Avec un grand sourire aux lèvres, elle les dirigea vers le coin où se trouvait le panda. Comme ce qu'elle avait fait précédemment, elle écarta les plantes cachant Lei, la laissant apparaître aux yeux des autres. Elle n'avait pas bougé d'un poil. Par contre la branche de bambou avait pas mal rétrécie…





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha) Lun 6 Juil - 0:13


Une mystérieuse disparition


&



Image d'introduction


En réalité l'air sérieux de Tabitha disparu bien vite quand il fut question de rentrer dans la serre, elle avait  en effet reprit un sourire à la fois naïf et amusé qu'elle avait la plupart du temps, car la perspective de devoir esquiver des plantes magique et traquer un animal en évitant de devenir une proie à son tour semblait l’exciter au plus haut point, et elle avait hâte de rentrer sous la coupole de verre. En pénétrant l'enceinte, ils balayèrent tous l'endroit d'un large regard et ne repairèrent aucune trace humaine. Yao leur donna un point de repère pour se retrouver, soit le moment où le soleil d'été toucherai la pointe de la tour des griffondors.

-Aux environs de 17h30 quoi ? fit Tabitha. Ça me va ! À tout à l'heure alors !

Sur ce, elle s'éloigna de ses amis dans la direction qui lui avait été donné et partie à la recherche de traces de l'ursidé. Elle se comporta comme si elle était en train de chasser un tigre ou un gros singe. Elle s'était donc accroupis par terre et avait caressé doucement le sol pour voir s'il avait été humidifié par d'éventuelle traces d'urine. Ne constatant rien de tout cela, elle ne se découragea pas et avança dans un silence impressionnant tout en restant dans une position qui la maintenait très près du sol. Son comportement pouvait sembler exagéré au vu de la situation actuelle mais cela l'amusait beaucoup alors elle le faisait surtout pas plaisir. Cependant, plus elle avançait moins elle trouvait d'indices qui auraient pu la mettre sur la piste de Lei. Elle regardait de temps en temps le plafond transparent, voyait le soleil se rapprocher de plus en plus de de la tour. Elle continua tout de même son pistage, mais quand fut venu le moment de rejoindre ses amis, elle se releva, dépitée et se dirigea vers leur point de départ. Elle n'osa rien dire à Yao qui l'avait vu revenir avec son air déprimé. C'est alors que Grace revint tout sourire : Elle avait trouvé le panda. Ravie, Tabtiha la suivit accompagnée de Yao et ils purent ensemble constater que l'animal était juste en train de manger tranquillement du bambou, ce qui fit rire la jeune Papou-Néo-Guinéenne qui commençait à imaginer la tête de la professeur de botanique lorsque qu'elle retrouverait sa serre.

-Bon ! fit-elle toute guillerette Fait juste attention à ton animal à l'avenir ! Moi je vous laisse, c'était sympa ! À plus !

Sur ce, elle sortit de la serre et retourna vaquer à ses occupation habituelles.




Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: [TERMINE]Une mystérieuse disparition ft. Grace & Tabitha Sam 18 Juil - 0:23



Une mystérieuse disparition
">

(ft. Grace & Tabitha )

Yao était tellement content qu'il n'en croyait pas que Grace avait retrouvée son panda. Il regardait partout de peur que le panda ait bougé. La blonde les amenait finalement dans la serre. Après avoir zigzagué à travers plusieurs plantes très différentes, il y en avait de toute sortes : petites, grosses, grimpante, menaçante ou non et de tout couleurs possible et imaginables, ils arrivèrent dans un couloir. Le chinois était plutôt petit il ne voyait pas derrière la plus part des plantes. Il suivait donc Grace et Tabitha en toute confiance. Soudainement Grace et Tabitha s'écartèrent du chemin pour laisser apparaitre au chinois son petit compagnon noir et blanc. Il se dirigea vers elle en s'accroupissant et, en voyant que son morceau de bambou ne dépassait plus les 5 centimètres, il sortit de son sac plusieurs morceaux de bamboux attachés par un élastique. Il en dégagea un et le lui donna. Après l'avoir mis dans sa patte la petite créature, ravie d'avoir retrouvée Yao, grimpa sur son genou et lui fit un câlin avant de savoir.
Le préfet mis son panda sur ses épaules et regarda les deux filles dans les yeux
Merci infiniment ! Je ne sais pas ce que j'aurais fait sans vous ! Et je ne sais pas non plus comment vous remercier mais... Xièxiè (merci) !, Dit-il en se courbant et en baissant la tête.
Il sortit en même temps que Tabitha et adressa un dernier sourire à Grace : "Merci ! " en lui faisant un dernier signe, tout ému.
Il décida d'aller s'isoler pour profiter de la précense du panda. Il était aller près du lac dans un endroit où de rares élèves osaient s'aventurer. Il passa donc sa soirée à jouer avec son panda, la nourrir, l'observer et la regarda jouer sur la rive du lac. Il n'alla pas dans la Grande Salle dîner ce soir là, il avait d'autres priorités... Il grignoterai sans doute quelques gâteaux, cachés au fond de sa malle (entre des livres et des vêtements), dans son lit, avant de dormir.
Il revint avec son panda dans son sac après le coucher du soleil qui est comme une tradition d'un peu le voir chaque soir. Ce soir il le vit du début jusqu'à la fin. Lorsque la château fut completement silencieux, le chinois rentra dans le chateau et se dirigea vers sa salle commune à pas de loup. La pire chose qui pouvait lui arriver était de croiser un professeur ou de ne pas pouvoir répondre à l'égnime de l'heurtoir (ou les deux-). Heureusement l'énigme ne fut pas trop dur et il rentra sans difficulté pour se glisser dans son lit avec son panda. Elle lui donna quelques rations de plus de bambous tellement il était content de la retrouver ! Après un gros câlin, ils s'endormèrent dans un calme paisible et et avec joie
Le  premier réflexe  de l'asiatique, le lendemain, sera sans doute de vérifier que son panda soit toujours là pour vérifier que ce ne n'était pas un rêve !
Les jours qui suivirent, le chinois était plus heureux que jamais durant les cours ou dans la Grande Salle. La seule crainte qu'il avait était que le panda s'échappe de nouveau. Résultat: tout les soirs avant de revanir dans sa chambre il avait très peur qu'elle soit encore absente. Mais ce ne fut plus le cas.

© CN.JUNE,
NEVER UTOPIA

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas

[TERMINÉ][Février 1990] Une mystérieuse disparition (ft. Grace & Tabitha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Mew,ile mystérieuse» Mystérieuse atmosphère» Misto - Mystérieuse disparition» Mystérieuse disparition [mission]» [TERMINÉ] [Février 1990] Your eyebrows are like this forest … Scary ! (Ft. Arthur Kirkland)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RPG :: Les vieilles archives :: Anciens RP-
Sauter vers: