Partagez|

[Avril 1990] Entrainement, Provocation & Compétition - Feat: Lovino Vargas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [Avril 1990] Entrainement, Provocation & Compétition - Feat: Lovino Vargas Dim 19 Avr - 20:31


Entrainement, Provocation & Compétition
A peine sortie du vestiaire, le vent d’avril s’engouffra dans sa tunique de Quidditch et décoiffa ses cheveux. Elle les ramena dans une queue de cheval haute avant de resserrer sa prise sur son balai. Cela faisait une éternité qu’elle n’avait pas pratiqué. Depuis que sa tante lui avait confisqué ses affaires suite à une dispute assez violente avec ce stupide américain en fait. Et qu’elle l’avait interdite de match.

Heureusement ses affaires lui avaient été rendues, en se faisant hurler dessus par sa la terrible prof de potion au passage, mais elle les avait récupérées !  
Elle grimaça un peu à ce souvenir et décida de ne plus y penser car elle sentait déjà la colère monter en elle. Ce sentiment bien connu lui avait valu plusieurs chutes de balais quand elle jouait au Quidditch.  Ce n’était donc pas le bon moment pour ressasser toutes ces histoires puisqu’elle ne tenait pas plus que ça à un séjour à l’infirmerie.

Maria se força à inspirer et expirer le plus calmement possible. C’était bon. Elle était d’attaque. La mexicaine réajusta son équipement une dernière fois avant de s’élancer d’un pas vif vers le terrain.

L’odeur d’herbe fraîchement coupée l’assaillit dès qu’elle s’approcha et la fit un peu sourire. Le sport favori des sorciers lui avait manqué. Elle leva les yeux vers les buts. Son sourire se fana. Quelqu’un était déjà en train de pratiquer. Ce n’était qu’une silhouette vague d’où elle se tenait alors elle plissa les yeux afin de pouvoir distinguer qui était le joueur. Un équipement vert et argent. O joie.

Elle s’avança  pour finir au milieu du stade. Pendant un moment, elle fixa le sportif et en déduisit qu’il s’agissait d’un attrapeur, tout comme elle. Au bout d’un moment, lorsque la silhouette s’immobilisa enfin et descendit en douceur, elle s’approcha encore plus.  
Un jeune homme, brun, une mèche rebelle, attrapeur et Serpentard. D’un ton indescriptible, elle finit par dire:

" Lovino Vargas ... "  
Eques, Never-Utopia.
Reine de Fistiland
Reine de Fistiland
avatar

Mon personnage
Citation: "Je ne suis pas optimiste, je suis déterminée."


ϟ Nation représentée : Mexique
ϟ Parchemins : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Avril 1990] Entrainement, Provocation & Compétition - Feat: Lovino Vargas Mar 21 Avr - 15:56




Entrainement, Provocation & Compétition

With Maria F. de Ayala


Au début, il n'y prêtait pas trop attention avec tout ce qui passe dans l'école en-ce moment mais depuis quelques temps, les priorités de Lovino se limitaient à ses BUSES. Il y consacré tellement de temps qu'il n'avait plus été à Pré-Au-Lard depuis un bail et idem vis-à-vis du terrain de Quidditch, les entraînements se faisaient rare... Sauf aujourd'hui, l'italien avait consacré une partie de son temps libre pour aller s'entraîner, ça lui manquait. Il enfila sa tenue de Quidditch, prit ses affaires et partit en direction du terrain.

Une fois arrivé, il fit vite-fait un petit tour aux vestiaires et rejoint ensuite le terrain. Sur ce dernier, il esquissa un sourire en voyant qu'il n'y avait personne, le Serpentard avait le terrain pour lui tout seul ! Ne perdant pas de temps, Lovino commence son entraînement, il monte sur son balai et fait quelques tours de vol, il slalome, monte en flèche, descend à toute vitesse avant de stopper son balai à 5 cm du sol, remonte jusqu'au ciel et ainsi de suite. Ayant retrouver ses réflexes, il se félicite de ne pas être aussi rouiller qu'il le pensait. Ce point réglé, l'italien sort le souaffle avec celui-ci, il s'entraîne à faire différentes manœuvres, se mettant dans des positions difficiles pour être sûr que lors d'un match, il puisse sans problèmes faire des passes à ses coéquipiers. Il s'entraîne également à faire des buts.

Alors qu'il s'entraîne, il remarque au loin une silhouette, il la dévisage en essayant de savoir de qui il s'agissait. Des cheveux en bataille malgré une queue de cheval, un uniforme jaune et rouge, ouais pas de doute, il s'agit d'une fille de Gryffondor. Lovino marque un dernier but et récupère le souaffle, qu'il tient sous son bras pour rejoindre la jeune fille. Il est parfaitement au courant de la rivalité entre la Maison Serpentard et la Maison Gryffondor, n'empêche qu'une salutation ne peut pas faire de mal surtout à une fille, si ça avait été un garçon le Serpentard aurait agit autrement. Il pointe son balai vers le bas, ralentissant sa vitesse et se met à tourner autour d'elle, il voit que la jeune fille n'est autre que Maria, une Poursuiveuse des Gryffondor. Lovino se met face à elle et descend de son balai, un sourire sur le visage.

- Lovino Vargas...

- Ciao Bella ! Toi aussi, tu es venue t'entraîner ?

© Joy & Ici
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Avril 1990] Entrainement, Provocation & Compétition - Feat: Lovino Vargas Dim 24 Mai - 18:58


Entrainement, Provocation & Compétition

Maria n’avait jamais vraiment  sut quoi penser de l’italien. Elle le trouvait troublant en fait. Tout d’abord, avec certains, elle savait qu’il était imbuvable. Ludwig lui en parlait de temps en temps, lui racontant un énième plan de l’italien pour l’éloigner de Feliciano. Belle originalité au passage. Elle entendait aussi çà et là que son vocabulaire était des plus fleuris et...  elle devait avouer qu’elle ne comprenait pas vraiment. Le peu de fois où elle l’avait croisé, voir lui avait parlé, il s’était montré plutôt poli...

Bref. Pour elle Lovino Vargas restait un de ces mystères humains. Le genre de personne sur lequel on ne sait jamais vraiment quoi penser. Peut-être qu’un jour réussirait-elle à le comprendre. Un jour. Peut-être.
En attendant, il se tenait devant elle, un sourire aux lèvres.

- Ciao Bella ! Toi aussi, tu es venue t'entraîner ?

Elle hésita un peu avant lui répondre. Comment devait-elle lui répondre ? De manière enjouée ? Sèche ? Où tout simplement l’ignorer ? Après tout, il ne faisait pas l’unanimité parmi ses connaissances... Elle se mort un peu la lèvre. Tant pis ! Peu importe les conséquences, aujourd’hui elle est de bonne humeur car étant donné qu’elle peut enfin rejouer au Quidditch alors, elle sera gentille ! Elle lui rend un petit sourire et lui dit d’un ton plutôt amical :

-C’est ça ! Ça fait beaucoup trop longtemps que j’ai pu m’entraîner alors comme j’avais un peu de temps de libre…

Elle soulève son balai et le soupèse.

-J’ai vraiment cru que j’allais mourir à ne plus pouvoir en faire. C’est fou ce que l’on rouille vite ça ne pas pratiquer. J’ai même eu du mal à soulever tout mon équipement tout à l’heure ! C’est désespérant…  Elle ricane un peu. Enfin... J’imagine que toi aussi tu t’entraînais avant que j’arrive... Tu es attrapeur, c’est ça ?

Tout en parlant, elle réajusta une dernière fois son équipement. Les protections sont en place ? Il semblerait que oui. Elle étira également certains muscles de son corps qui craquèrent curieusement et assez douloureusement il faut le dire quand elle força un peu. Il était vraiment temps qu’elle reprenne le sport. Après cela fait elle passa son balai dans son autre main comme pour s’assurer qu’elle arrivait encore à le tenir puis le passa entre ses jambes. Doucement le balai s’éleva de quelques centimètres. Elle adressa un autre petit sourire poli à l’italien.

-Et bien.. J’espère que ça ne te dérange pas si je m’entraîne ici aussi..

En fait, quoi qu’il put répondre, rien n’aurait empêché la mexicaine de s’entraîner maintenant, ici, tout de suite. Aussi elle se prépara juste une petite réponse intérieure au cas où l’italien changerais brusquement de comportement et lui balancerait comme ça que, oui, elle le gênait.

En même temps, elle se demandait quand même ce que le Serpentard allais répondre. Peut-être qu’il l’accuserait de vouloir espionner les joueurs verts et argents ? C’était une possibilité. Elle savait les Serpentards capables de ce genre de chose. Mais sur ce point, c’était peut-être son âme de Gryffondor qui refaisait surface…

Eques, Never-Utopia.
Reine de Fistiland
Reine de Fistiland
avatar

Mon personnage
Citation: "Je ne suis pas optimiste, je suis déterminée."


ϟ Nation représentée : Mexique
ϟ Parchemins : 473
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Avril 1990] Entrainement, Provocation & Compétition - Feat: Lovino Vargas Ven 10 Juil - 14:19




Entrainement, Provocation & Compétition

With Maria F. de Ayala


Ouais, il faut l'admettre. Le caractère de Lovino n'est pas simple à suivre quant on le connaît peu. Gentil avec les filles puis grossier la minute d'après avec les garçons, on pourrait se demander qu'elle mouche l'a piquée. Mais c'est comme ça, l'italien a toujours agit de la sorte et ce n'est pas près de changer. D'ailleurs, puisque l'on parle de mystère, le Serpentard ne comprend pas comment la mexicaine peut-être amie avec Ludwig Beilschmidt. Ce type... Lovino n'a jamais réussi à le voir pour lui l'allemand n'est qu'une espèce de Troll avec un balai dans le c*l, qui a une mauvaise influence sur son frère... Alors, pourquoi est-elle amie avec lui ? Étrange.

Bref, seul avec la jeune fille sur le terrain de Quidditch, Lovino se tient devant elle, gardant son sourire, il attend sa réponse patiemment, on ne doit pas presser une Bella. Puis, Maria est connu pour avoir un caractère bien trempé, mieux vaut rester calme pour éviter la tempête.

- C’est ça ! Ça fait beaucoup trop longtemps que j’ai pu m’entraîner alors comme j’avais un peu de temps de libre… Lui répond la mexicaine d'un ton amical avec un léger sourire, soulevant ensuite son balai et le soupèse. J’ai vraiment cru que j’allais mourir à ne plus pouvoir en faire. C’est fou ce que l’on rouille vite à ne pas pratiquer. J’ai même eu du mal à soulever tout mon équipement tout à l’heure ! C’est désespérant... Ricane-t-elle un peu. Enfin... J’imagine que toi aussi tu t’entraînais avant que j’arrive... Tu es attrapeur, c’est ça ?

Tandis qu'elle parlait, la jeune fille s'était étirée et était montée sur son balai, sur ce dernier, elle s'élève de quelques centimètres au-dessus du sol. Un sourire sur ses lèvres, c'est maintenant à son tour d'attendre la réponse de l'italien.

Celui-ci comprenait parfaitement la Gryffondor, en effet, lui aussi n'avait plus pratiqué depuis longtemps. Occupé avec ses BUSES (voire ses blagues contre l'allemand), il avait délaissé son balai qui prenait la poussière pour étudier les différentes matières, la seule manière d'espérer remonter un jour sur son balai était de consacrer une partie de son temps au Quidditch, ce qu'il avait fait.

- En réalité, je suis poursuiveur. Il marque une courte pause pour se remettre à califourchon sur son balai, s'élevant peu à peu du sol pour se mettre à la même hauteur que la mexicaine. La place d'attrapeur est déjà tenue par le capitaine de mon équipe.

L'un en face de l'autre, Maria s'éleva encore plus du sol, avec toujours son sourire sur le visage.

- Et bien.. J’espère que ça ne te dérange pas si je m’entraîne ici aussi...

Lovino haussa un sourcil en écoutant la mexicaine, est-ce que la présence de cette dernière le dérange ? Oui et non, pour tout dire, il s'attendait à voir d'autres élèves débarquer sur le terrain et quitte à devoir s'entraîner ensemble, autant que ce soit avec une fille plutôt qu'un garçon, avec une fille, il allait pouvoir montrer son côté charmeur... Ou pas !

Bah ouais, Gryffondor et Serpentard sont des ennemis de toujours, par principe, les élèves des deux maisons se méfient les uns des autres, alors si Lovino se montre un peu trop charmeur, Maria risque de trouver ça louche, donc pour cette fois, adieu la drague.

- Aucun problème, le terrain est assez grand pour nous deux. Il s'élève plus haut avec son balai, dépassant la mexicaine. En plus, j'ai hâte de voir à quoi ressemble un Gryffondor quand il joue sérieusement au Quidditch. Il rit quelques secondes et s'arrête net, ne souriant plus. P-Pardon, je... C'est sortit tout seul. Il grimace, espérant que Maria ne va pas prendre cette remarque pour une attaque personnelle.

A plusieurs mètres au-dessus du sol, sur son balai, Lovino regarde la mexicaine, la froissée est bien la dernière chose qu'il voulait faire.

© Joy & Ici
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Avril 1990] Entrainement, Provocation & Compétition - Feat: Lovino Vargas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

[Avril 1990] Entrainement, Provocation & Compétition - Feat: Lovino Vargas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Compétition : Défi International d'Avril 2017» [Compétition internet] Participez à la Compétition Internet : Coupe des jeunes.» [TERMINÉ] [Fevrier 1990] Un fiore pericoloso [Feat.Lovino Vargas]» Mondial Junior de Lierneux - 9 et 10 août 2014» La compétition entre la marine et des pirates : À la recherche du trésor de Frinkeinstein. [Kokoyashi Town, Rang A, Pirate]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RPG :: Les vieilles archives :: Anciens RP-
Sauter vers: