Partagez|

Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Sam 5 Sep - 22:13



Fly or Die

The sky is full of dreams, but you don't know how to fly. ― The Killers


Alors ils étaient là.

Svitlana avait l'impression que chaque année, les nouveaux se faisaient plus petits ; elle en voyait un ou deux qui ne devaient pas dépasser le mètre vingt. C'était adorable dans un sens, terrifiant dans un autre, car certains paraissaient ridiculement minuscules à côté de leurs balais, qu'ils peinaient à tenir debout. D'ici, elle savait déjà qui allait lui causer des problèmes, volontairement ou non.

- Bienvenue à tous pour ce premier cours de vol. J'espère que vous comprenez dès à présent que ce n'est pas un jeu et que j'envoie chaque année des élèves inattentifs à l'infirmerie pour des blessures sérieuses. Avec des séquelles.

Avec un regard lourd de sous-entendus, elle poursuivit.

- Si vous écoutez ce que j'ai à vous dire, tout devrait bien se passer. Alors laissez-moi énoncer les règles...

Alors qu'elle s'appliquait à réciter ce qu'on l'on pouvait, et surtout, ne pouvait pas faire, une chevelure fort intéressante attira son attention. Là, au milieu du groupe, une jeune blonde avait viré au bleu. Une métamorphomage. Svitlana en avait connu dans les services secrets, c'était un don très pratique, mais aussi très rare. À mesure qu'elle évoquait les dangers d'une pratique inconsidérée du vol en balai, son bleu paraissait foncer et foncer jusqu'à atteindre un noir bleuté.

- Bon, je crois que le vol n'est pas fait pour la théorie, alors, passons à la pratique. Enfourchez votre balai.

Elle-même s'exécuta afin de montrer l'exemple à suivre. Certains élèves trébuchèrent à moitié en passant une jambe de l'autre côté de leurs balais, et Svitlana eut un soupir discret. Ce cours s'annonçait terrible. Entretemps, elle avait aussi repéré le fauteur de troubles de la cérémonie de répartition. Elle se demandait s'il y avait une divinité assez puissante pour lui épargner des problèmes, mais étrangement elle n'y croyait pas trop.

- Ensuite, lorsque vous serez assez en confiance, il suffit d'une bonne poussée du pied, et le reste devrait venir tout seul.

Pour démontrer ses dires, elle s'éleva d'un grand coup de pied, telle une flèche perçant l'air.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Mar 8 Sep - 21:44





















 Fly or Die
~~




Leah ne savait plus trop où donner de la tête. Les élèves alignés à côté et en face d’elle ? Le balai à ses pieds ? La prof qui semblait vouloir les traumatiser avant même qu’ils aient pu décoller du sol ?
Elle déglutit et tira sa jupe vers le bas par réflexe, bien qu’elle ait suivi les conseils de Gawain et Keith, et mit un short en dessous de son uniforme.
Rien de plus unladylike qu’une vision de ses sous-vêtements depuis la terre ferme.
La jeune Huxley ne put s’empêcher de clignoter au milieu de ses camarades, ses cheveux passant du blond neutre au bleu inquiet voire au noir terrifié au fur et à mesure que madame Alkaev expliquait le déroulement de ce premier cours, notamment lors de la mention des blessures.

Lorsque l’ordre fut donné, Leah saisit son balai et passa l’une de ses jambes par-dessus, sans trop de difficultés - tout du moins pour le moment. Elle priait pour avoir hérité du talent de ses cousins sur un balai, sans trop y croire pour autant.

- Ensuite, lorsque vous serez assez en confiance, il suffit d'une bonne poussée du pied, et le reste devrait venir tout seul.

La petite blonde n’était pas sûre qu’elle aurait pu parler de confiance à ce stade là, mais elle était une Serpentard et une Lady, et elle voulait faire bonne impression, et rendre ses cousins fiers, aussi elle souffla un bon coup, et donna le coup de pied fatal…

[Ô dé du destin, Leah réussit-elle à s’envoler sans accrocs ?]



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Mar 8 Sep - 21:44

Le membre 'Leah A. Huxley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé du destin' :
Personnel
Personnel
avatar

Mon personnage
Citation: Si vis pacem, para bellum


ϟ Nation représentée : Rome Antique
ϟ Parchemins : 417
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Mer 9 Sep - 17:39

Pfeuuh! Ennuyeux! Le premier cours c'est du vol! A quoi ça sert de voler! On est pas des poulets, on a pas intérêt à essayer de voler, c'est nul. Au pire y'a les avions! Ou les cerfs-volants! Bah oui si on s'accroche! Enfin faut être léger et ptit, faut être comme moi quoi.

Dans mes pensées, je traverse le couloir qui mène jusqu'à l'extérieur du graaand château et arrive dans le lieu du cours, me plaçant comme les autres. Tranquille je suis pas en retard.
J'écoute la madame pas belle qui m'avait figé à la cérémonie qui m'a séparé de mon frère en me mettant dans la maison des vilains serpents. 'Puis en quoi je suis un serpent? Certes je peux me faufiler partout...Mais quand même, juste pour ça?? C'nul!

Se dérouler tout seul? Hein? J'ai raté quelque chose? Oooh la madame pas belle parlait, c'est vrai. Je lance un regard circulaire autour de moi pour regarder les autres premières années. Pourquoi ils tapent tous sur le so... Okay c'est ça qu'il faut faire. Pfeuh c'est nul, je préfère largement courir partout.
Je me recule en tenant le balais dans ma main, le trainant sur le sol. Je me mets ainsi à l'écart des autres et laisse tomber l'objet démoniaque du cours pour me mettre debout au-dessus. Je le reprends en main en regardant les autres avec blasitude. Pourquoi enjamber et galérer alors qu'on peut faire ça? Je suis, il semblerait bien, le seul à réfléchir. Tss, tous des nuls! Vivement que je retourne voir Grand-Frère.
Je regarde fixement l'herbe avant de filer un coup de pied, aussi fort que je peux. Espérons que je m'envole, j'aurais pas d'ennui au moins... Faudrait que je puisse examiner tranquille la bouteille de poison/boisson.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Mer 9 Sep - 17:39

Le membre 'Saaraljargal Ulaansükh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé du destin' :
Personnel
Personnel
avatar

Mon personnage
Citation: Si vis pacem, para bellum


ϟ Nation représentée : Rome Antique
ϟ Parchemins : 417
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Jeu 10 Sep - 14:48



Fly or Die

The sky is full of dreams, but you don't know how to fly. ― The Killers


Svitlana jugeait que la première étape, qui consistait à simplement décoller du sol, était plutôt simple. Enfin, à la portée de tout le monde quoi. Même de l'élève le plus c- Le moins réactif, hem. Cependant, chaque année, à son grand étonnement et à sa perplexité la plus complète, nombre d'entre eux ne parvenait pas à s'arracher à l'attraction terrestre.

Ça se traduisait de plusieurs manières : parfois, le balai refusait de s'envoler, tout simplement, ce qui donnait des nains enragés qui tapaient du pied en hurlant d'un air frustré. Ah, attendez, pause : il faut savoir que Svitlana aime beaucoup les enfants, vraiment. Surtout les siens, mais même d'une manière générale, elle les trouve plutôt mignons... Tant qu'ils ne se transforment pas en gremlins bruyants et incontrôlables. D'accord, elle était loin d'être la meilleure mère du monde, mais au moins ses enfants étaient relativement calmes. Relativement. En tout cas ils n'atteignaient pas ce niveau de rage digne d'un chat coincé sous l'arrière-train d'un rottweiler.

Donc voilà, elle avait bien repéré les deux-trois élèves qui s'acharnaient à tasser la terre sous leur pied sans grand succès. Ceux-là, elle les aiderait plus tard. Ils n'étaient pas en danger immédiat. Non parce qu'ensuite venait le deuxième groupe : ceux qui quittaient bien le sol mais pas de manière calculée. Elle se souvenait encore de l'accident Beilschmidt il y a quelques années. Oh, maintenant il était pas mauvais le gamin, mais la première fois qu'il était monté sur un balai, il était allé faire ami-ami avec le mur le plus proche en voulant faire son kéké, et il lui avait fait cadeau de quelques dents. Et avait hérité d'un bras cassé. Svitlana était persuadée qu'en regardant bien on aurait pu retrouver la trace d'impact sur les pierres.

Puis il y avait ceux qui se débrouillaient, disons, pas trop mal. Ils restaient à peu près en l'air, sans faire trop de bêtises, attendant patiemment ses prochaines directives. Comme n'importe quel prof, elle aurait voulu que cette catégorie d'élèves soit la seule du groupe, mais ça n'était jamais le cas. JAMAIS. C'était trop facile sinon.

Elle remarqua, plutôt soulagée, que la petite métamorphomage du groupe avait décollé sans encombres ; pour être tout à fait honnête, elle s'en serait voulu d'abîmer une telle poupée, et de plus, vu son apparence précieuse, elle aurait très certainement eu des problèmes avec ses parents. Elle ne voulait pas de problèmes avec les parents, parce qu'en plus, elle ne savait jamais quoi dire. Je n'y peux rien si votre enfant aime les murs. C'était assez mal passé auprès de madame Hohenlohe, étrangement.

Bref, elle observa quelques instants la jeune Serpentard qui semblait s'agripper désespérément à son balai, puis chercha des yeux le fauteur de trouble, pour constater qu'il faisait parti des élèves cloués au sol. Son coup de pied ne comportait visiblement pas la volonté nécessairement pour soulever son auguste fessier de cette basse terre.

- Hé bien, lança Svitlana d'un ton plein de sarcasme. Je savais bien que vous n'étiez pas une lumière mais visiblement votre bêtise pèse trop lourd pour ce pauvre balai. Recommencez jusqu'à ce que vous y arriviez ! Quant aux autres, je vais vous montrer comment naviguer...

Elle fit quelques manœuvres en l'air en exagérant ses mouvements pour que les jeunes sorciers comprennent ce qu'il fallait faire.

- À droite, à gauche, en haut, en bas... Rien de bien compliqué. On n'y va pas trop fort, c'est sensible. Je ne veux pas que vous alliez vite, je veux que vous surviviez.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Sam 12 Sep - 17:49





















 Fly or Die
~~




La jeune Huxley s’autorisa à rouvrir les yeux lorsqu’elle comprit qu’elle était bel et bien en l’air. Elle observa les alentours avec un petit rire de victoire, et jeta un regard vers le sol - elle déglutit en songeant à l’éventuelle chute qui l’attendait si elle lâchait le manche de son balai, mais fut également prise d’une immense fierté en voyant les élèves coincés en bas.
Notamment le fameux Saaraljargal, tristement célèbre depuis la Cérémonie de Répartition.


Un petit sourire supérieur étira les lèvres de la jeune fille ; voilà ce qu’on obtient à faire des vagues et être exécrable. Elle aurait presque pu parler de karma, cependant la situation de suspension précaire dans l’air n’était peut-être pas la plus adéquate pour en débattre.
Bientôt madame Alkaev continua de donner ses instructions. Leah la regarda avec admiration ; manier le balai semblait si simple lorsque c’était la professeure qui le faisait.

Visiblement, il suffisait de basculer son poids du côté où l’on désirait aller. Hélas Leah n’avait pas beaucoup de poids à basculer, d’autant plus que la peur de rencontrer violemment autre chose que de l’air ne l’incitait pas à prendre de risques…

[Ô dé du destin dont j’implore la clémence, Leah parvient-elle à éviter de foncer dans un mur/arbre/truc potentiellement dangereux pour son intégrité physique ?]




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Sam 12 Sep - 17:49

Le membre 'Leah A. Huxley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé du destin' :
Personnel
Personnel
avatar

Mon personnage
Citation: Si vis pacem, para bellum


ϟ Nation représentée : Rome Antique
ϟ Parchemins : 417
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Lun 14 Sep - 9:46

OH MON DIEU. Je vais la tuer! Sale moche!

Je fixe la professeur avec une lueur de rage, néanmoins contrôlée. Plissant les yeux en examinant les mouvements, je les exécute sans vraiment appuyer, juste pour comprendre le fonctionnement une fois que je serais en l'air. Après tout, ça a l'air facile. Et nul. Vivement les autres cours, c'est tellement ennuyeux. En plus avec cette dame... Pfeuh, dans son enfance elle a dû prendre trop de murs en s'entrainant à voler. Pourquoi abîmer autant sa face pour juste imiter un oiseau? Tiens, il faudra que je ramène des fourmis à Luth, il adore tellement ça! Et il le montre en me picorant les mains tellement il en veut encore! (-le corbeau désapprouve-)
Bref. Le cours...
Vivement les autres cours.
Il roule des yeux avant de se placer correctement sur son balais.


- Dommage que le terme de sorcière ne soit pas une insulte dans ce monde, car ça vous va très bien, Madame.

Un sourire narquois aux lèvres, je tape de nouveau sur le sol avec plus d'énergie, un peu pour échapper à la réaction de la dame qui ne saurait tarder si elle m'a entendu..
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Lun 14 Sep - 9:46

Le membre 'Saaraljargal Ulaansükh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé du destin' :
Personnel
Personnel
avatar

Mon personnage
Citation: Si vis pacem, para bellum


ϟ Nation représentée : Rome Antique
ϟ Parchemins : 417
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Lun 5 Oct - 20:01



Fly or Die

The sky is full of dreams, but you don't know how to fly. ― The Killers


Fort heureusement (pour lui), le jeune Serpentard était parvenu à quitter le sol sans trop de peine. En temps normal, elle aurait probablement eu une réplique cinglante à la pique de l'élève, mais un objet volant non-identifié se déplaçant à une vitesse inquiétante accrocha son regard, et Svitlana se détourna aussitôt.

Elle ne put s'empêcher de retenir légèrement sa respiration en voyant la jeune Métamorphomage s'élancer avec un hurlement perçant vers un arbre tout proche. Malgré ses réflexes excellents, la professeure n'eut pas le temps d'empêcher l'impact, et l'élève atterrit au milieu des branches avec des bruits de craquement.

- Personne ne fait quoi que ce soit, je reviens.

Avec un regard d'avertissement vers le reste des jeunes sorciers, elle rejoint Leah, empêtrée dans les branchages. À première vue, elle semblait n'avoir subi aucun dommage grave, et Svitlana s'autorisa un court soupir de soulagement.

Malgré ses apparences quelque peu rustres et sa tendance à pousser les élèves à se dépasser, la slave avait une certaine affection pour les plus jeunes d'entre eux. Bon, pas tous. Mais étant mère, elle ne pouvait pas s'empêcher de chercher à protéger les plus fragiles du groupe, et Leah semblait en faire partie. La pauvre faisait parti des plus petits et l'adolescence semblait avoir pour le moment épargné son visage d'enfant.

- Rien de cassé ? Ne t'en fais pas, ça arrive à beaucoup d'élèves et pas forcément aux plus mauvais.

Avec un sourire un peu bourru qui se voulait rassurant, elle commença à dégager Leah, ôtant les feuilles qui s'étaient logées dans ses cheveux et les branches plantées dans sa robe. Une fois la jeune fille dans un état plus ou moins correct, Svitlana se plaça à côté d'elle, toujours à cheval sur son balai.

- Grimpe pour le moment, le temps de reprendre tes esprits.

Une fois la Serpentard installée et bien accrochée, Svitlana récupéra son balai tombé au sol et rejoint le reste du groupe en espérant que personne n'ait été assez stupide pour lui désobéir.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Mar 3 Nov - 23:12





















 Fly or Die
~~




Tout s’était déroulé très vite. Elle avait pivoté, puis foncé en s’accrochant à son balai qui s’était déchaîné en mode berserk. Elle avait crispé les paupières en voyant l’arbre se rapprocher dangereusement, puis il y avait eu l’impact et elle avait eu le souffle coupé pendant quelques secondes, avant que ses poumons reprennent douloureusement leur travail.

N’étant pas certaine de l’origine des craquements qu’elle avait entendus, elle n’osait pas vraiment ouvrir les yeux, de peur de constater qu’il s’agissait de ses os. Fort heureusement, seul l’arbre dans lequel elle avait atterri avait souffert, mais sa cape s’était prise dans les branchages et elle était tout bonnement coincée, suspendue au dessus du sol.
Prise de panique, elle commença à s’agiter en tous sens pour se dépêtrer de cet enfer de bois mais ne parvînt qu’à faire tomber plus de feuilles dans ses cheveux, avant de se laisser pendre mollement par désespoir, les larmes aux yeux et la tête bleue de peur.

Heureusement qu’elle avait mis un short sous sa jupe.

Madame Alkaev ne tarda pas à venir la secourir, à son plus grand soulagement, mais elle ne put empêcher un sanglot de lui échapper. Elle reprit cependant bien vite contenance lorsque l’adulte lui adressa la parole :

- Rien de cassé ? Ne t'en fais pas, ça arrive à beaucoup d'élèves et pas forcément aux plus mauvais.

Elle secoua la tête et se laissa faire, agréablement surprise par le côté maternel maladroit de la slave qui l’arrangeait pourtant bien en cet instant. Elle ne put s’empêcher de remarquer que même de près, madame Alkaev était toujours aussi belle, et elle rougit à cette pensée.

- Grimpe pour le moment, le temps de reprendre tes esprits.

Toujours silencieuse car perdue et effrayée par la perspective de remonter sur le balai, elle obéit et s’accrocha fermement à la professeure, légèrement gênée par une telle proximité avec l’enseignante d’ordinaire intimidante.
Elle se blottit contre elle lorsqu’elle sentit le balai s’élever dans les airs, vaguement crispée, et pria pour que personne ne se soit moqué d’elle. Imaginant déjà ses camarades la tourner en dérision et la honte qu’elle amènerait sur sa maison et ses cousins - tous bons sur un balai - elle parvint difficilement à se retenir de pleurer.

[Ô dé du Destin, Leah explose-t-elle en sanglots morveux dans le dos de Svi ?]



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991] Mar 3 Nov - 23:12

Le membre 'Leah A. Huxley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé du destin' :
Personnel
Personnel
avatar

Mon personnage
Citation: Si vis pacem, para bellum


ϟ Nation représentée : Rome Antique
ϟ Parchemins : 417
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Fly or Die [feat. les premières années) [septembre 1991]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fools on parade ♫ Pandore» Résumé du 3ème cours (pour les premières années)» 1er cours (pour les premières années)» « Le médiateur des premières années » – Furihata Kōki U.C» Cours de Potions Premières années - Poufsouffle / Serdaigle
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RPG :: Les vieilles archives :: Anciens RP-
Sauter vers: