Partagez|

It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 15:24

KIRKLAND Aberthol
Pays de Galles
Nom : Kirkland
Prénom : Aberthol
Date de naissance : 1er Mars
Lieu de naissance : Ecosse
Âge : 19 ans
Année scolaire : 8ème année.
Maison : Poufsouffle
Animal de compagnie : Un hibou moyen-duc, répondant au nom d'Amerawdwr. Cet oiseaux de nuit fait état d'un caractère plus impétueux que celui de son maître, malgré sa petite taille
Ascendance : Sang-pur
Fratrie : Ewarnn et Aileas sont ses parents; il est également l'aîné de quatre frères : Keith, Arthur, Gawain, et Peter.
Motivation : Parvenir à faire le métier qu'il aime, c'est-à-dire éleveur de dragons. Pas nécessairement le plus célèbre ou le plus réputé, simplement exercer la profession de ses rêves lui convient amplement
Don : Aucun
Baguette : Ebène, Crin de licorne, 26,75 centimètres, plutôt flexible
Patronus : Un Welsh Corgi
Epouvantard : Sa famille face à lui, agonisant, et murmurant entre des râles de douleur qu'il n'a pas su les protéger comme il se devait de le faire.
Reflet dans le miroir du Riséd : Toujours sa famille- comme quoi, on sait tout de suite ce qui compte le plus pour lui- qui l'entoure d'une étreinte chaleureuse, loin de tout danger.
Odeur de l'Amortentia : Laine de mouton, herbe humide, et le fumet dégagé par de la nourriture chaude  
Votre personnage peut-il voir les Sombrals : Non
Matière préférée : Soins aux créatures magiques
Matière détestée : Histoire de la Magie. Il a beau se concentrer du mieux qu'il peut pendant ces cours, ceux-ci lui donnent beaucoup de fil à retordre... Il lui arrive parfois de tomber par miracle sur un chapitre intéressant, mais... Il trouve ça surtout ennuyeux.
Filière : Créatures et Monstres Magiques.
Aimable
Borné
Protecteur
Soucieux
Loyal
Passif
Peu rancunier
Tête en l'air
A l'écoute
Possessif
Modeste
Crédule
Caractère : Etre l'aîné d'une fratrie aussi nombreuse et pleine de vie que celle de la famille Kirkland a su faire d'Aberthol une personne à la fois responsable et extrêmement compréhensive.

Toutefois, si le brun aux yeux verts sait se montrer mature et réfléchi, il n'en reste pas moins naturellement avenant et sociable, bien loin de la caricature du grand frère rabat-joie et ferme. Doté d'une grande ouverture d'esprit et dégageant une certaine aura de sérénité, il ne dira jamais non à une conversation avec quiconque, ses sourires incitant souvent ses interlocuteurs à faire de même. En premier lieu, Aberthol appréciera toujours une personne qu'il voit pour la première fois, et ne cherchera pas à la juger ou quoi que ce soit, bien au contraire.

Et pourtant, malgré l'aisance qu'il possède à échanger avec les gens, il lui arrive que sa timidité lui joue parfois des tours ; le Britannique est extrêmement expressif, mais aussi facilement gêné. Une question où se devinent aisément des sous-entendus, un petit sourire en coin, peuvent lui faire perdre pied en un éclair...  Souvent sous les yeux d'un(e) ami(e) amusé(e).

Mais si le grand brun s'entend globalement bien avec tout le monde et peut être un bon ami, il arrive que son comportement d'aîné revienne à la charge. Ainsi se montre-t-il extrêmement inquiet quand une personne à laquelle il tient – voire même un parfait inconnu – rencontre quelques problèmes. Son côté que l'on peut quasiment qualifier de paternel prend alors le dessus, et il se met aussitôt au service de la personne embêtée, se montrant à l'écoute avant de prodiguer quelques conseils (et câlins-).  

En revanche, cette preuve de dévouement et de gentillesse n'est pas à confondre avec de la bêtise. Comme tout le monde, il lui arrive de s'énerver ; et même si cela arrive rarement... Autant dire que l'on s'en souvient.
Aby n'est pas naturellement colérique, loin de là. Seules quelques causes spécifiques peuvent prétendre à le mettre véritablement hors de lui : le danger que peuvent parfois courir ses frères, la méchanceté gratuitement faite à autrui, ainsi que l'évocation de certains sujets sur lesquels il reste assez délicat.
Si vous lui faites du mal à lui, il-y-a plus de chances qu'il se contente d'arborer un air sombre, d'essayer de vous ignorer. Mais si par malheur il vous arrive de s'en prendre à un membre de sa famille, ou à toute personne qui lui est chère... C'est une autre histoire. Bien différente.
Car si il-y-a bien une chose qu'ait amené en lui le fait d'être le premier de six enfants, c'est sans aucun doute l'instinct protecteur. Celui qui le pousse à presque materner chacun de ses frères. Celui qui l'amène à toujours avoir, dans un coin de sa tête, une pensée pour tel ou tel frère, une inquiétude particulière, quasiment quotidiennement. Celui qui le pousse à les surveiller, tout en essayant du mieux possible de se montrer discret. Au point même d'en paraître parfois ridicule, à ses yeux. Bien heureusement pour lui, il possède un tant soit peu de self-control, et il est rare de le voir s'extasier devant l'exploit d'un de ses cadets...En public. Sinon, intérieurement, ça y va.

Evidemment, cela ne le prive pas de taquiner cette belle famille, tous comme ses amis, si l'occasion se présente. Apprenez à connaître l'aîné Kirkland, et vous verrez qu'il possède un petit sens de l'humour, qui reste bienveillant. Aby sait rire et sourire, mais il sait aussi les provoquer.
Physique : Le plus âgé des Kirkland pourrait être quelqu'un de très discret, si il ne mesurait pas à peine plus d'un mère quatre-vingts. C'est un jeune homme de bonne constitution que l'on ne pourrait qualifier ni de fil de fer, ni d'armoire à glaces... Et pourtant, les entraînements de rugby quasi-réguliers, qu'il pratique avec des amis, ont pu faire naître une musculature certaine sur le corps de l'écossais brun; difficile de trouver ne serait-ce qu'une once de gras sur son corps plus ferme... Enfin, malgré ça, il est loin de posséder la carrure d'un rugbyman professionnel. Ses muscles se voient, peuvent se deviner si l'on s'attarde vraiment sur lui, mais ce n'est pas la première chose qui saute aux yeux lorsque l'on aperçoit Aberthol.

Non, ce qui ressort le plus sur le visage d'Aby, c'est son sourire. Un sourire doux, tendre, paisible, aimant, qui fait légèrement plisser ses yeux; une paire verte propre à sa famille, qu'il partage avec deux de ses frères, Keith et Arthur, où transparaît une honnête sympathie. Ceux-ci sont également surmontés d'un autre signe hautement Kirklandesque : les sourcils. Même si ils sont moins voyants que ceux de son lil' lil' bro, ils possèdent tout de même une épaisseur certaine.

Étrangement, il n'a pas hérité de la chevelure rousse que partagent ses parents. Non, ses cheveux à lui sont brun chocolat. Épaisse, relevée en pointes sur les côtés par on ne sait quel miracle, cette masse capillaire lui couvre la quasi totalité du front, en une frange légèrement dégradée. Mais au moindre contact avec l'eau... Celle-ci perd toutes ses propriétés lui permettant d'ordinaire de contrer les lois de la pesanteur. Et encore, si l'on regarde bien ses cheveux dans un endroit où règne une atmosphère humide... Eh oui il n'est pas rare que le pauvre huitième année se retrouve momentanément aveugle, la vue barrée par toutes ces mèches brunes, dont il ne prend pas vraiment soin. Au réveil, il se contente de les arranger avec ses mains du mieux qu'il peut, tout simplement.

Aberthol est vêtu de l'uniforme traditionnel des élèves, qu'il porte dans son ensemble. Pull sans manches, chemise, cape, tout y passe, du moins en hiver ; et quand les températures remontent, il préfère troquer ce lourd attirail contre des vêtements plus légers.
Cependant, une fois la journée de cours terminée et la porte du dortoir poussée, il n'hésite plus a s''affubler de t-shirts, de sweats, ou de gros pulls en laine qu'il affectionne particulièrement, dans des tons soient simple et uniformes, soient à motif assez... Kitsch.
Histoire : C'est une belle journée d'hiver, en Ecosse...Euhm. Une seconde. Je veux dire... Une journée pas mal ! Oui, on dira ça, une journée plutôt pas mal. Non, parce que mettre "Belle journée", "Hiver", et " Ecosse" dans la même phrase... Faut pas déconner non plus.
Je disais donc... En cette matinée d'hiver aussi nuageuse que fraîche, peut se faire entendre, si l'on tend l'oreille, une sorte de bruit de fond. Un son aux consonances plutôt aiguës, lointaines, mais facilement reconnaissable : des pleurs de bébé.
Ces cris, qui paraissent au premier abord faibles, appartiennent donc à un nourrisson. Pour l'instant, on ne peut que deviner la couleur de ses cheveux en lançant un petit coup d'œil sur les mèches brunes et éparses, mais la chose la plus frappante, ou devrais-je dire les choses les plus frappantes, sont à la fois la couleur de ses yeux- un joli vert émeraude, pas mal, ça s'annonce bien – et.... Ses sourcils. Là, pour le coup, ils ne sont pas très... Enfin, ils sont... Ils ne passent pas inaperçu. Bon, si nous pouvons au moins noter une bonne chose, ce serait la suivante : ils sont aussi foncés que le semblent être ses futurs cheveux ! Voilà, ce petit sera assez étrange, mais harmonieux ; ce n'est pas vraiment une mauvaise chose.
Et cette petite chose, recevant de la part de ses parents le doux nom d'Aberthol (« sacrifice », en gallois...Autant dire que l'accouchement ne dut pas être une partie de plaisir...) bien au chaud dans son berceau, est loin de se douter qu'elle est la première d'une longue, ô combien longue, lignée de Kirklands.
Oh, mais cela ne tarde pas ; après un court laps de temps, il a droit à de la compagnie ! Si ce n'est pas beau, ça ! Ce petit rouquin sera donc Keith ! Et...Et...encore un autre ? Celui-ci porte le nom d'Arthur... Oh, eh bien, lui, il est blond ! Ils en ont, de la chance... Enfin, il est tout de même fier de sa tignasse brune ! Oui, au moins, ça le démarquera, dans la famille ! Pas de quoi s'en faire une maladie ! … Bon, il lui arrive de se regarder dans les miroirs, parfois, d'une façon insistante, mais sans vraiment comprendre pourquoi... Non, tout va bien, Aberthol, ne t'en fait pas pour ça !
En tout cas, il s'amuse bien, avec ses frères, et prend grand soin de s'occuper d'eux du mieux qu'il peut, son instinct protecteur se développant déjà doucement...Oh, Papa doit partir en voyage... ? Un truc pour ses affaires, sûrement ! En tout cas, lui, il l'attendra bien sagement.... Chez ses grand-parents. Qu-quoi ?! Loin de sa mère et de ses frères ?! Mais... Mais... Bon, il n'imagine qu'il n'a pas le choix... Et puis, il sera toujours au pays, d'un côté... En tout cas, il fait, ou plutôt on lui prépare, sa valise, et direction Loch Ness !
Le jeune Britannique se sent plutôt bien, chez ses grand-parents. Du moins, mieux que ce qu'il s'était imaginé. Il apprécie la quiétude de ce grand lac non loin d'ici, et aperçoit même parfois des kelpies -dont il se méfie. Il sait qu'ils ne sont pas tous comme Dylwen. Il admire donc ces créatures, comme tant d'autres, mais de loin.
Et puis, ce qui l'intéresse vraiment, mis à part le calme de l'endroit, et la bonne bouffe de mamie, ce sont... Les moutons de celle-ci. Des troupeaux. Tout plein de troupeaux. Un attroupement de...De choses douces, et cotonneuses, et blanches, ou noires, voire même les deux...      
Il se prend aussitôt d'affections pour ces petits nuages sur pattes. Trop de douceurs, impossible de résister. Il se met donc à passer le plus clair de son temps à bichonner ces bêtes laineuses, les nourrir, les caresser...
…. Jusqu'à ce qu'il la voit. Elle.
Un après-midi banal à Loch Ness. La troisième journée de son séjour. Quelques nuages dans le ciel,  sans plus. Cela ne l'empêche en rien de constater que la laine des moutons, d'ordinaire presque flamboyante, s'est subitement assombrie. Tout comme le sol parsemé d'herbe verte. Maintenant qu'il s'en rend compte... Une grande partie du champs où paît le troupeau semble plongé dans une presque obscurité...
Qu'est-ce que... Il lève la tête en plissant les yeux, délaissant du regard une brebis... Pour apercevoir une silhouette massive dans le ciel.
….Il n'y comprend rien. Un...Hein ?! Il a déjà entraperçu ces choses-là, dans un livre « emprunté sans permission » à son père... Ces ailes de chauve-souris puissantes, reliées à un corps écailleux, immense, tout en muscles... Et ces yeux. Ces iris violets transpercés d'une fine pupille verticale semblant vous sonder dans tout votre être...
...Un dragon.
La bête plane nonchalamment au-dessus du jeune garçon et du troupeau, se laissant porter par les vents, sous le regard exorbité du jeune garçon immobile, bouche bée devant cette créature. Un dragon... Un... Il n'arrive pas à y croire...
Aberthol sursaute en sentant le sol trembler quelques instants, tandis qu'un bruit sourd parvient du fond du champs vallonné jusqu'à ses oreilles. Se ressaisissant tant bien que mal, il se tourne vers la source du bruit.... Et tombe sur l'animal, qui s'est posé un peu plus loin.
Il hésite pendant un bon moment... Il sait que les dragons sont loin d'être de petites douceurs comme le sont les moutons, mais... C'est plus fort que lui. Ignorant la partie censée de son esprit lui criant d'aller chercher ses grand-parents, ou de simplement se mettre à l'abri, il se dirige d'un pas décidé vers l'imposant reptile volant.
Une fois assez près, il laisse ses yeux suivre la silhouette fascinante de la bête lui tournant le dos, traçant de ses yeux verts les infimes lignes séparant chaque écaille de jais, chaque petite pointe dorsale... Cette couleur noire, et cette queue semblable à une flèche... Un Noir des Hébrides.
Les Hébrides, cette archipel montagneuse dans l'ouest de l'Ecosse... Assez loin de Loch Ness, quand on y pense. Mais la distance représente une mince affaire, pour un dragon... A moins qu'il ne soit perdu ?  Hm...
Trop occupé à réfléchir à la cause de la présence d'une rareté telle que celle-ci à cet endroit précis, il ne remarque qu'au dernier moment la queue du dragon le faucher aux jambes en un éclair.
Il pousse un petit cri de surprise, tandis que le Noir des Hébrides, qui avait sans doute pressenti sa présence dès le début, tourne son cou vers un Aberthol tétanisé, jusqu'à ce que les yeux d'améthyste rencontrent ceux d'émeraude...
Et c'est à cet instant précis, en voyant l'immense gueule de la bête s'ouvrir dans un rugissement de cauchemar qui lui vrille les tympans, tandis qu'une lueur orangée illumine le gosier du monstre, qu'Aberthol regrette amèrement sa décision.
Et tout ce qu'il trouve à faire, c'est fermer hermétiquement les yeux, tandis qu'un petit « cachu », qui lui aurait sûrement coûté une punition de la part de sa mère, a juste le temps de s'échapper de sa bouche, avant qu'il ne sente la température hausser d'un bond, et les flammes fuser vers son visage....
…..Uh... ? Il rouvre brusquement ses yeux en fronçant les sourcils. Plus rien. Plus de chaleur. Seulement... Seulement le dragon. Et un homme massif dressé entre lui et l'agresseur, la baguette dressée projetant devant eux un bouclier protecteur.
L'information met un petit temps à arriver au cerveau de l'enfant. Il cligne des yeux à plusieurs reprises, se demandant qui est cet homme assez fort pour parvenir à tenir tête à un monstre pareil... Oh. Son grand-père. Ah. Ah oui quand même. Alors là, Papy gagne une sacré place dans l'estime d'Aberthol. Abasourdi, il penche à peine la tête de côté, presque inconscient d'avoir échappé à la mort, jusqu'à être ramené à la réalité par les vociférations de l'ancêtre, qui prennent fin lorsqu'un sortilège bien placé fait pousser un hurlement déchirant au sombre saurien, et de le faire décamper sans demander son reste, à grands renforts de jets de fumée sortant de ses narines, témoins de la frustration du pauvre Noir des Hébrides privé de repas...
Tandis que le dragon disparaît dans le ciel, le gamin tourne doucement la tête vers son grand-père, honteux, et sentant malgré lui des larmes couler sur ses joues. C'est de sa faute... Il aurait du aller le chercher... Pourquoi fallait-il qu'il se montre aussi stupide... Idiot, crétin, abruti d'Aberthol... Il laisse un sanglot le secouer en serrant son sauveur dans une étreinte aussi étouffante que lui permettent ses petits bras, et inonde son aïeul de remerciements, ponctués de reniflements très classes...
…. Mon dieu... Là, il se rend bien compte qu'il n'est pas passé loin... On le ramène à la maison, on le réconforte, lui assure que le vilain dragon ne reviendra plus... Mais en fait, c'est que...
Woah, c'est la première fois qu'il voyait une telle chose d'aussi près ! Juste... Juste... Génial ! Il recommence quand on veut ! Dire qu'il avait été à quelques mètres près de le toucher ! La prochaine fois qu'il en verra un, il parviendra à le caresser, il s'en fait la promesse !
…. D'accord, il n'a rien appris, en fait. Cette rencontre a même produit l'effet inverse sur lui. Désormais, il fera tout pour voir à nouveau une de ces magnifiques créatures.
Il se met donc à ardûment étudier les dragons avec son grand-père, qui lui prodigue un enseignement en grande partie orale du fait de son jeune âge, jusqu'à ce que son séjour se termine, bien trop vite à son goût... Il ne manque pas d'emporter quelques-uns des livres de l'ancien avec lui, et s'en revient chez ses parents, le cœur gros, assez déprimé...

Mais cette morosité s'en va bien vite en retrouvant ses frères, sa mère, son père, et sa sœur.... Oh ? Que...Comment ?... Oh, d'accord... Une... Une petite erreur de la part de Papa, si l'on peut dire... Il ne comprend pas tout de suite, mais pour lui, ça ne fait rien ! Aisling reste sa petite sœur, quelqu'un de la famille, qui possède la même place dans son cœur que celle qu'occupe ses parents, Keith, et Arthur. Il ne se pose même pas de questions sur ce sujet, à vrai dire.
Et le départ de sa mère... Ca, c'est un coup dur auquel il ne s'était évidemment pas préparé. Mais il fait de son mieux. Il soutient son père, l'aide à s'occuper de ses frères. C'est avec cet événement que s'épanouira réellement son envie de protéger son cercle très fermés de membres de sa famille. Bien que très jeune, il fait de son mieux.
Néanmoins, quand il voit que Maman est enfin revenue... Ca lui fait du bien. Beaucoup de bien. Il ne saisit toujours pas pourquoi sa mère adopte un tel comportement avec Aisling et Papa, mais... Bon dieu, bien sûr que ça fait du bien... Avec ça, en plus, il aura même droit à deux nouveaux frères, Gawain, et Peter, qui rejoignent la liste de ses « Personnes à protéger comme il se doit des moindres dangers ».
Ah, là, il se sent enfin prêt à mener une existence tranquille, aux côtés sa famille à peu près rabibochée, tout en passant son temps à se renseigner sur les créatures fantastiques en tous genres... Avec bien sûr une préférence pour les dragons.
Les années passent, et le brun continue d'adorer toujours autant pour ces cracheurs de feu, même si cette passion est rejointe au fil du temps par de nouvelles choses.
Dont une certaine activité moldue...

Lors d'une journée un peu moins couverte qu'à l'accoutumée, il est accoudé à la fenêtre d'un couloir du premier étage. S'ennuyant ferme, il coule un regard évasif vers la rue en bas de chez lui. Sa famille ayant élu domicile dans un manoir aussi splendide qu'ancien, ils sont loin d'habiter dans un quartier populaire. Ils sont plutôt retirés de toute foule. Réprimant un bâillement, il se décide à regarder les jeunes enfants jouer dehors, d'un air assez envieux.
Ah, il aimerait beaucoup pouvoir s'amuser avec eux, mais, il-y-a un petit soucis... C'est qu'ils sont moldus. Il ne dédaigne pas ces personnes, simplement... Il a du mal à les comprendre. Grandir dans une famille de sang-purs possède bien un lourd handicap. Pour lui, les moldus sont une espèce étrangère. Il a bien vu qu'ils contrent leur absence de magie par une créativité impressionnante, mais il n'ose pas s'approcher d'eux, de peur de commettre une faute qui pourrait révéler à ces enfants l'existence d'un autre monde côtoyant le leur... Alors, il se contente de les observer.
Il remarque que le petit groupe d'une dizaine de jeunes, en grande majorité des garçons, semblent concentrés sur un objet précis. Sa curiosité piquée au vif, il tend le cou, change d'angle de vue, mais rien à faire...
Soudain, le groupe se scinde en deux et, après maintes discussions, se mettent à courir.
… Oh, il parvient enfin à repérer la chose qui attirait tant l'attention des enfants, que tient désormais l'un d'eux entre ses mains... Qu'est-ce que c'est que ça... On dirait une besace marron... Et pourquoi est-ce qu'ils courent comme ça les uns vers les autres... Bizarre, ces moldus...
Enfin, il se dit ça, mais sans s'en rendre compte, il a fini par s'approcher de la vitre, jusqu'à y coller le front, en détaillant chaque mouvement des gamins en-dessous... Et pourquoi ils se passent cette besace... ? Pourquoi pas en avant, mais sur les côtés ?... Très très bizarre... C'est un genre de Quidditch ? … Peut-être...
Il est subitement interrompu dans ses interrogations quand il voit les mioches se rassembler de nouveau, et se mettre les uns derrière les autres.
… Pour que ses questions repartent de plus belles. C'est quoi, ça ? Pourquoi ils s'arrêtent d'un coup ? Non, c'était bien ! Vous étiez en train de le distraire là, les gars !... Hm ? Qu'est-ce qu'ils font... Allons bon, pourquoi ils posent cette chose à la verticale... Et pourquoi le gamin en tête de la file se positionne... Hé, t'es en face de son manoir, là... Il espère que le petit sait bien viser...
…......... Gulp.
Il a à peine le temps de se rendre compte que la chose brune attaque violemment la fenêtre où il se trouve, poussée par le coup de pied du petit, avant de se baisser au dernier moment, tandis qu'un bruit de verre brisé parvient à ses oreilles...
Il rouvre les yeux, qu'il avait fermé par réflexe, et contemple le superbe carreau brisé... Ouh, ça ne va pas plaire à Maman, ça... Il se tourne ensuite en baissant le regard sur la chose brune derrière lui, sagement posée sur quelques bouts bouts de verre translucide.
… Il reste silencieux en regardant le... La... La chose... Et approche doucement sa main de la forme ovale... Si ça se trouve, il-y-a un système de sécurité anti-sorciers... Il se contente donc de faire une pichenette, puis de se replier à la vitesse de l'éclair derrière un meuble en grimaçant, priant pour qu'il ne se transforme pas en un tas de cendres dans les secondes qui viennent...
… Rien du tout. C'est bon, la voie a l'air d'être libre. Il sort d'abord la tête de l'arrière du meuble de bois sombre en plissant les yeux vers le truc... Puis se rapproche à quatre pattes. Une fois près, mais conservant tout de même une distance raisonnable, au cas-où, il tend sa main, et se saisit de la chose... Tiens, la matière ressemble à celle d'un souafle... Ca confirme sa théorie du Quidditch non-sorcier... Mais alors, pourquoi les gamins de dehors n'avaient pas de balais ? Hm...
Il soupèse ce qu'il imagine donc être une sorte de balle, sourcils froncés dans un geste de concentration... Il laisse tomber le truc au sol, qui atterrit sur le parquet avec un bruit sourd, sans rebondir, se balançant un instant de droite à gauche, puis s'immobilisant une fois son équilibre retrouvé... Il ne s'arrêtera jamais de le penser : c'est bizarre. Et plutôt cool, en fait. Le brun reprend de nouveau la balle en cuir, et l'examine sous toutes les coutures, réellement intrigué...
Il finit par arrêter l'étude du ballon, et fait quelques pas vers la fenêtre. Veillant tout de même à ne pas trop se montrer, il jette un coup d'œil au-dehors, pour constater que les gamins sont rassemblés devant l'entrée de chez lui... Il sent un frisson lui parcourir l'échine, et lève le ballon d'une main tremblante, gardant le reste de son corps caché derrière les carreaux encore intacts, et lance la balle dans un geste maladroit, qui atterrit dans la rue spacieuse et tranquille surplombée par la grande bâtisse. Alertés par ce bruit, les gamins qui semblaient quand même bien inquiets et craignaient des représailles de la part des propriétaires, se dépêchent d'aller prendre leur ballon, et s'en vont sans demander leur reste... Et laissent un Aberthol surpris. Et toujours aussi intrigué qu'avant.
Enfin... Il laisse ses yeux divaguer de nouveau vers la fenêtre... Désormais amputée d'un carreau. Cachi, mieux vaut ne pas rester ici... Il se retire donc en vitesse dans sa chambre l'esprit toujours occupé par ce sport moldu, et donc totalement inconnu... Il n'empêche que ces gosses avaient l'air de bien s'amuser.

Cependant, il n'a plus trop le temps de penser à cette découverte. Un nouvel obstacle se dresse sur son chemin, et cet obstacle porte le nom de Poudlard. Le départ est un peu difficile, mais il fait en sorte de ne pas montrer la tristesse qu'il ressent malgré lui en quittant les siens... Une dernière embrassade, et il part pour de bon.
Bien qu'il sache que ce n'est qu'en passant par cet établissement qu'il en apprendra plus encore sur tous les domaines, autre que les monstres magiques, il ne peut s'empêcher d'avoir la gorge nouée en franchissant les portes de la Grande Salle... Premier membre de la fratrie à se rendre ici. Et il balance beaucoup entre Serpentard, et Gryffondor. Aura-t-il plus pris de la mère, ou du père ? Car d'elle, il tient quelques-unes de ses expressions en sa langue natale ; tout comme il tient de lui son goût prononcé pour la zoologie magique. Alors alors, sera-t-il un lion, ou un serpent~ ?

…......... Eh bien. Poufsouffle. Ca a le mérite d'être clair.
Il est... Déçu ? Vraiment ?

Certes, ce n'est pas la maison de Merlin, mais... C'est celle de Norbert Dragonneau, après tout ! Oui, si il y réfléchit bien, cette maison lui convient parfaitement. Il n'y a absolument rien à pleurer, ici. Et puis, la salle commune n'est pas loin des cuisines. Franchement, il-y-a pire ! Même le système de sécurité ( avec lequel il a fait connaissance à ses dépends ) est plutôt cool !
Il est effectivement bien lôti, et s'y plaît, dans sa maison ! Maintenant, à lui Poudlard ! Il fera ce qu'il veut, quand il veut, avec qui il veut ! A lui la libert-Oups. Maman est aussi à l'école, en fait. C'est vrai. Hum. Il...Il fera attention. Ca lui apprendra au moins à être discret.

En tout cas, il se maintient du mieux qu'il peut. Question résultats scolaires, il parvient à se débrouiller, tant et si bien qu'il obtient ses BUSE, puis ses ASPIC, avec un joli Optimal en Soins aux Créatures Magiques (et un Piètre en Histoire de la Magie, mais chut-), option dans laquelle il se spécialise par la suite, en choisissant le cursus Créatures et Monstres Magiques. Parvenu à se faire procurer une de ces balles- enfin, ballons de rugby (rugby... Pas mal, comme nom), il s'entraîne parfois dehors, et essaie de trouver des informations sur ce sport, en consultant surtout les élèves ayant choisi Etude des Moldus comme option, ou les né-moldus de l'établissement. Tout autant fier de lui qu'il est heureux que sa famille ait fini par le rejoindre à Poudlard, il se sent désormais à la fois plus confiant, de les savoir ici, en sécurité... Ou presque...
Toutefois, il lui arrive de temps en temps de scruter le ciel, par la fenêtre d'une salle de cours, ou tout simplement lorsqu'il est à l'extérieur, à la recherche d'une silhouette imposante sillonnant le ciel...
Pseudo : Elgibson
Âge : 16 ans
Sexe : F
Comment avez-vous connu le forum : Les Hongkongais ont un certain talent pour trouver des arguments convaincant~
Commentaire : Je ne me suis pas amusée à faire jaillir les étincelles de la baguette servant de pointeur souris pendant un bon moment... Non non...
Code du règlement : Envoyé



Dernière édition par Aberthol Kirkland le Mar 21 Juin - 21:54, édité 4 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 15:37

BIG BRO <3 <3 <3 <3
Welcooooome <3 et courage pour ta fiche !


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 629
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 15:41

Bienvenuuuuuueeee ♥

Bonne chance pour ta fiche !!
Ah par ailleurs, sache qu'il y a des petites modifications à faire au niveau de ta fiche puisque ton personnage est en 8ème année, il y a quelques changements :D Je t'en fais part bientôt car je n'ai pas posté encore le topic les concernant, mais en fait, à partir de la 8ème année, les élèves entament un cursus universitaire, et donc n'ont plus que certaines matières.

Par ailleurs, je ne pense pas que Aberthol puisse avoir en matière détestée l'Arithmancie puisqu'il n'en a jamais fait d'après les options choisies ^^

Bon laisse moi poster le nouveau sujet et ensuite, je te fais part des modifications :D.





Merci à Keith pour cette signature ! ♕


Club cuisine:
 
Les pensées suicidaires
Les pensées suicidaires
avatar

Mon personnage
Citation: “What you gave me was a reason. Not an excuse. Because there’s sex, making love and fucking. And then there’s you.”


ϟ Nation représentée : France
ϟ Parchemins : 1341
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 15:42

BIG BIG BRO !

On l'attendait, on l'a eu c: Courage pour la fiche o/

Et le PdG ne sera jamais indépendant. Rêve.


Do what I say, not what I do. Obey to my orders, not to your heart. Don't lie to me, but let me tell lies. Don't follow me, I'll follow you. Don't care about me, I'll care for you. Run away from danger, because this is what I am. ▵ ©endlesslove.
I won't talk but always listen ▵
Petite COUUUILLÈRE
Petite COUUUILLÈRE
avatar

Mon personnage
Citation: London bridge is falling down, falling down, falling down...


ϟ Nation représentée : Angleterre
ϟ Parchemins : 947
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 15:45

BIG BRO BIG BRO !!!! <333
Bon courage pour ta fichounette !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 15:50

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 15:55

Bienvenue grand frère !!! La fratrie Kirky est réunie :D Courage pour ta fiche :3
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Mon personnage
Citation:
ϟ Nation représentée : Sealand
ϟ Parchemins : 112
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 16:36

Bienvenuuuuuue <3 Et bon courage pour ta fiche o/



Mes clubs:
 

Miss Camping ♥:
 

Très beaucoup merci à Margaux pour l'ava et l'aesthetic ♥️

La hongroise vous cause en #009900 ♥️
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1742
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Dim 6 Sep - 23:10

Bonsoiiiiir !
Vu que ton personnage est en 8ème année, il doit choisir un cursus : http://pastakedavra.forumactif.org/t426-cursus-universitaire-8eme-annee-et-plus#9664

Tu devras en choisir un et le mettre à la place de "options". :D Je te laisse faire.
Personnel
Personnel
avatar

Mon personnage
Citation: Si vis pacem, para bellum


ϟ Nation représentée : Rome Antique
ϟ Parchemins : 409
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Mar 8 Sep - 15:24

@Keith : LIL' BRO !! <333 /o/ Merci~

@Francis : Merciiii ! Et... Je viens de me rendre compte que j'avais oublié de mettre Arithmancie dans la liste des options. *FACEPALM* Mais je changerai étant donné que j'ai vu le sujet sur les huitième années, il n'y a donc pas de soucis~

@Arthie : Haha, OUI, JE SUIS LA ! /o/ Et merci !
;; On se contentera de te ruiner au rugby~

@Gawain : LIL BRO !! <333 ! Merci beaucoup !

@Yekaterina :

@Peter : Merci ! Haha, yep~ Et encore merci !

@Elizaveta : Merci beaucoooouuup~

@Romulus : Très bien merci, je ferais les modifications nécessaires ! o/
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Mar 8 Sep - 16:01



Tu réponds à mon gif SPN par un autre gif SPN
Je t'aime toi.
Soyons amis.

(J'arrête le flood pardon-)





Tampon de sauvetage
Tampon de sauvetage
avatar

Mon personnage
Citation: « I'm proud of us. »


ϟ Nation représentée : Prusse
ϟ Parchemins : 1365
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Mar 22 Sep - 17:38

(Héhéhé~ *Patpat Gilbert~*)

Et c'est pour signaler que j'ai enfin terminé ma fiche ! o/
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Mar 22 Sep - 18:41

Ouiiii ♥

Alors, Aber' pour te valider, il faudrait juste remplir ta fiche de personnage qui se trouve dans ton profil !
(tu mets / dans don et / dans titres, tu laisses vide ta malle :D).

Par contre, tu as mis que tu étais né le 1er mars et pourtant, tu es déjà au printemps ? /SHOT/
+
Ce qui m'a fait rire, c'est le fait que tu aies mis le grand père, qui doit sans doute être ton grand père paternel (vu le truc sur le dragon) et que ce dernier s'est pendu...*meurt* Mais je ne sais pas quand après. Puis ça peut être ton grand père maternel aussi quand j'y pense ~

En tout cas, j'aime beaucoup ta fiche ! Hâte que tu viennes RP avec nous sur la CB (ovo)b


Avatar et aesthetic par Keith <3





Références:
 


Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Mon personnage
Citation: People are so difficult. Give me an elephant any day.


ϟ Nation représentée : Laos
ϟ Parchemins : 240
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Mar 22 Sep - 18:58

Courage Big Bro, plus que ça à faire ! J'ai hâte que de rp/rpcb avec toi ! >w<


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 629
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Mer 23 Sep - 16:43

*Reçoit un de ces soutiens, c'est beau~* J'y suis presque Lil' Bro !! /o/

...Oh mon dieu Shandara, c'était bien du grand-père paternel que je parlais... Celui qui s'est pendu...*A honte d'avoir rit... Mais a bien rit~* Et merci du compliment ! Quant à la fiche de personnage, elle est complétée~
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~ Mer 23 Sep - 16:46

N'oublie pas de changer aussi le truc sur ta date de naissance o/
En attendant, je te valide, bon jeu ;)
Personnel
Personnel
avatar

Mon personnage
Citation: Si vis pacem, para bellum


ϟ Nation représentée : Rome Antique
ϟ Parchemins : 409
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

It's one thing to read about dragons... And another one to meet them~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons» Exposition Dragons...» Dragons VS SW» Nouvelle partie de Donjon & Dragons 3.5
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Dossiers scolaires :: Dossiers validés-
Sauter vers: