Partagez|

[Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Jeu 15 Oct - 20:06

Meet with the big kelpy
Il y avait des fois où l'Ecossais s'étonnait lui-même. Vraiment. Il agissait d'une manière dont parfois il ne pouvait pas expliquer. Il avait des idées qui parfois naissait dans sa tête, il avant même d'y réfléchir, il le faisait savoir. Et aujourd'hui, au devant de la grande entrée de Poudlard, le rouquin se demandait encore comment il en était arrivé à là. Lui qui n'accordait que rarement sa confiance, voilà qu'il allait partir voir sa chère Nessie avec une personne. Et pas n'importe qui : Avec Elizaveta. Autant dire qu'avec ce qui s'était passé il y a peu, il n'aurait certainement jamais imaginé se retrouver à partir au Loch Ness avec elle. Oh, être en sa compagnie n'était pas déplaisant, après tout il appréciait la jeune Hongroise... Mais lui qui n'avait jamais montré le kelpy géant à Francis qui était bien plus proche de lui, que ce soit Elizaveta qui soit la première à le faire lui semblait plutôt... Etrange ? Surtout qu'il était celui qui avait demandé si elle voulait venir. Si on lui demandait désormais pourquoi l'avait-il fait, il répondrait sans doute qu'il n'en savait strictement rien. L'idée lui était venu le soir où il avait récupéré quelques photos qu'Elizaveta avait prise de sa famille suite à des potions. Lorsqu'il en était venu à parler de Nessie, et qu'il avait vu à quel point Eli' avait l'air... Curieuse, fanatisé parce qu'il racontait et bien il avait eut envie lui présenter son adorable amie, étant donné qu'il devait y aller ce week-end justement. Mais maintenant que le samedi était arrivé, l'écossais était dans un sens... Stressé. Cela se remarquait d'ailleurs au bout de clope mordillait qu'il avait en bouche. Qui ne le serait pas après tout, dans un certain sens ? Quand on savait que le kelpy géant était très... Proche de l'Ecossais, il y avait de quoi s'inquièter. Elle avait même du mal avec ses propres frères si à son goût ils étaient trop collés à lui, c'était pour dire ! Doucement mais sûrement, Keith commençait à se demander si la proposition qu'il avait faite était vraiment une bonne chose. Sans forcément paniquer, il se demandait si tout allait bien se passer, si Nessie allait se contrôler, si lui il réussirait à la calmer au cas où quelque chose n'irait pas. Certes, il était un peu tard pour penser à tout ça, mais l'écossais était plutôt lent d'esprit parfois. Il savait réagir directement lors de certaine alors que dans d'autre... Ce n'était pas forcément cela.

- J'me prend sûr'ment la tête pour rien. Ca ira... Puis c'est qu'un week-end.

Et puis au pire, si Nessie réagissait mal une fois, il éloignerait la jeune Hongroise du lac et le problème serai réglé ! Bon, après il connaissait aussi le tempérament d'Elizaveta : elle allait être parfaitement capable de retourner vers le kelpy pour réessayer de se rapprocher d'elle... Ces derniers temps il s'était d'ailleurs demander qui était la plus têtu entre les deux. Résultat ? Match nul. C'était assez bizarre d'ailleurs de s'imaginer qu'une humaine et qu'une créature magique pouvait se ressembler. Comment ? C'était tout aussi bizarre d'avoir cette fameuse créature magique en guise de meilleure amie ? Allons, ne dites pas n'importe quoi, c'est juste un niveau supérieur qu'a obtenu Keith, bande de jaloux.. Bon d'accord, c'était peut-être assez spéciale à certain niveau, au point qu'Ewarnn avait encore peur à ce jour que Keith se marie avec la créature du lac, mais ça ne voulait rien dire ! Il se sentait juste bien avec sa meilleure amie. Point.
Et puis ! Ce n'était pas là le sujet ! Pour le moment, il attendait Elizaveta, avec qui il avait eu une aventure récemment pour aller au Loch Ness, c'est tout ! Et puis d'ailleurs, elle en mettait du temps ! Lui qui n'était pas patient pour un sou, il commençait à trouver le temps long. Il venait de finir sa cigarette et l'avait jeté dans une poubelle non loin, qu'Elizaveta n'avait toujours pas apparu dans son champ de vision. Elle ne s'était certainement pas perdu, alors qu'est-ce qu'elle faisait hein ?! Et puis, il était quel... Ah. Sa montre lui indiquait qu'il était pile l'heure du rendez-vous qu'il lui avait donné. Il était juste venu en avance finalement. D'accord, fallait qu'il calme ses nerfs. Il souffla un bon coup et patienta de nouveau, appuyé contre un mur, jusqu'à ce que la silhouette de la jeune femme se fit découvrir un peu plus loin. Il fit alors un bref geste de la main pour indiquer où il était.

- Eli', j'suis là !
© 2981 12289 0


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.


Dernière édition par Keith Kirkland le Lun 30 Mai - 0:35, édité 4 fois
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 638
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Jeu 15 Oct - 23:01

KIRKLAND Keith & HÉDERVÁRY Erzsébet473 mots ▬ dialogue en gras
Meet with the big Kelpy

Alors qu'elle vérifiait son sac, Erzsébet se demanda furtivement si c'était une bonne idée, de partir comme ça, tout week-end. Autant pour les élèves qu'elle avait sous sa... protection ? que parce qu'elle partait avec Keith. Le résultat de leur soirée au Trois Balais était encore frais dans sa mémoire, ainsi que le visage d'Anri lorsqu'elle le lui avait appris. Tiens, d'ailleurs, en pensant à la belge... La préfète-en-chef se releva du sol où elle était posée à genoux, pour se diriger vers son lit toujours défait, dans les couvertures duquel son hiboux grand-duc, Erõ, se reposait encore. Elle le réveilla doucement, l'animal la regardant avec de grands yeux ambrés. Elle sourit doucement.

« Hey mon beau ~ J'aurais besoin de toi, d'accord ? » Elle attrapa un papier et un crayon qui traînaient sur sa table de nuit et écrit un mot pour sa petite-amie qu'elle aurait dû retrouver ce week-end – elle l'avait cherché en vain entre toute la journée d'hier sans la trouver pour lui expliquer son absence – avant de plier le papier et de le tendre à son hiboux. « Tu pourrais donner ça à Anri ? Tu n'auras qu'à rester avec elle ce week-end, si tu veux. »

Erõ hulula avant de tendre la patte, permettant ainsi à sa maîtresse d'y nouer le mot. Puis le hibou prit son envol et s'enfuit par la fenêtre que la hongroise avait laissé ouverte. Elle soupira avant de saisir son sac et de le fermer.

« Bien. Allons retrouver Keith. »

La perspective de rencontrer Nessie, la meilleure amie de Keith mais aussi une créature légendaire enchantait la jeune fille plus qu'elle ne l'avouerait. Elle était fascinée par toutes les découvertes que pouvait lui offrir le monde sorcier, mais celle-là plus qu'une autre la rendait fébrile et impatience. Le fait que Nessie était autant liée à Keith y était pour beaucoup, il fallait avouer – après tout Erzsi appréciait énormément l'écossais et connaître Nessie était un moyen de mieux le connaître lui, en plus de tout ce que la créature pouvait apporter.

Si bien que lorsque la jeune fille arriva devant les portes du château, son visage était éclairé par un large sourire. Un coup d'oeil à sa montre lui confirma qu'elle était là dans les temps, et elle s'empressa de chercher le roux autour d'elle. Elle entendit alors le jeune homme l'appeler et elle se dirigea vers lui, toujours souriante.

« Bonjour Keith ! Tu vas bien ? » Elle se mit face à lui, prête à transplaner. Elle lui tendit d'ailleurs la main pour qu'il l'emmène ; après tout elle ne connaissait pas l'endroit où ils allaient, il se devait donc de l'emmener. « On y va quand tu veux ! »

Elle n'avait pas cessé de sourire.



Dernière édition par Erzsébet Héderváry le Lun 2 Jan - 20:21, édité 5 fois
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1835
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Ven 16 Oct - 18:59

Meet with the big kelpy
Le sourire qu'arborait la jeune Hongroise n'avait pas manqué au regard de l'Ecossais, presque rassuré de voir qu'elle était toujours aussi partante et heureuse de partir avec lui. Enfin, d'aller voir Nessie, plutôt. Bien entendu, elle venait spécialement pour ça après tout. Ce qui était en soit tout à fait normal ! C'était toujours impressionnant de découvrir de nouvelle créatures magiques. Enfin, lui a force n'était plus réellement surpris -merci le papa-, mais il pouvait comprendre qu'aux yeux des autres, ils avaient une notion d'émerveillement. Surtout quand on s'apprêtait à rencontre un kelpy de quinze mètres de haut, certes.

-Bonjour Keith ! Tu vas bien ?
- Aye aye. Et toi ?

Il sourit alors à son tour en regardant Elizaveta qui était désormais en face de lui. et regarda sa main qui était diriger vers lui. Ah bah oui, elle n'allait pas transplaner au hasard.  Sans plus la faire attendre, il attrapa sa main et la serra. Cependant, il ne partit pas tout de suite. Avant tout, il voulait mettre quelques points au clair, et autant le faire maintenant qu'une fois sur place. Tout était encore calme, donc il valait mieux en profiter !

- On y va quand tu veux !
- Aye. Mais d'abord, qu'on soit d'accord : Nessie ne te connaîtra pas assez, alors ne plonge pas dans l'eau. Tu resteras au bord pour la voir. Tu peux la prendre en photo, elle adore ça, ça ne la dérangera pas, même si elle ne t'apprécie pas. Si elle ne t'apprécie pas, évite de l'approcher de trop près, ça pourrait être dangereux. Même si elle m'écoute, donc normalement tu ne risques rien, je préfère prévenir. D'ailleurs, si je ne suis pas dans les alentours, là encore, tu ne t'approches pas d'elle. Et.. Nae, j'pense que c'bon pour le moment. T'm'excuses hein, mais j'préfère être sur que tout s'passe bien. J'ai jamais amené personne  la voir alors...

Alors il était légèrement stressé finalement, oui. En plus il n'allait pas pouvoir fumer là-bas, Nessie -et Eli- n'appréciant pas l'odeur trop forte de la cigarette. Mais il fallait le comprendre : il savait parfaitement que par sa condition de kelpy géant, le ministère de la Magie la surveillait d'assez près. Ils avaient déjà du réparer quelques erreurs d'apparitions dans le passé, mais rien de bien grave. Cependant, il savait parfaitement que si un jour elle faisait quelque chose de bien plus grave, sans donner d'exemples parce qu'il n'osait même pas imaginer, sa meilleure amie serait probablement, et bien... Enfin, voilà. De ce fait, il préférait faire attention. Il n'avait même pas prévenu son père, peut-être qu'il aurait. Il aurait pu lui donner quelques indications au cas où... Bon, tant pis, c'était trop tard maintenant. Il souffla un coup et ferma les yeux.

-Si tout est ok pour toi... On y va.

Sans même attendre de réponse, vu que de toute manière elle n'avait pas réellement choix, il se concentra et transplana au Loch Ness. Une fois arrivé là-bas, il grimaça. Même si le transplanage était bien plus pratique pour se déplacer, les effets étaient franchement désagréable. Il détestait se sentir aussi nauséux, comme un lendemain de soirée, mais presque en pire. Sentant ses jambes ne pas trop tenir, il lâcha la main de la jeune femme et se laissa tomber par terre. Il finit par rouvrir les yeux, et sourit. Le vent soufflait, l'herbe était légèrement humide, le ciel un peu gris... Pas de toute, il ne s'était pas trompé d'endroit. Et autant dire qu'il était plus qu'heureux d'y être, étant donné qu'il n'avait pas pu le faire pendant les grandes vacances à cause de sa punition. Il regarda en direction du lac, qui pour le moment était totalement paisible, Nessie barbottant sûrement tout au fond de l'eau. Rapidement, ses yeux dérivèrent vers la maison de campagne familliale, dont il avait bien sur les doubles. Il garda son sourire et reporta alors son regard sur Elizaveta.

-Bienvenue au Loch Ness !
© 2981 12289 0


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.


Dernière édition par Keith Kirkland le Lun 30 Mai - 0:43, édité 4 fois
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 638
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Dim 25 Oct - 21:22

KIRKLAND Keith & HÉDERVÁRY Erzsébet366 mots ▬ dialogue en gras
Meet with the big Kelpy

Un sourire éclairant toujours son visage, elle répondit rapidement à la question de Keith.

« Oui, ça va ! »

Elle serra la main de l'écossais dans la sienne quand il l'attrapa, écoutant attentivement ses instructions – elle ferait bien attention à les respecter, pour une fois – et hochant la tête pour confirmer qu'elle serait... Sage. Visiblement, Nessie avait un sacré caractère ; ça lui donnait encore plus envie de la rencontrer. Apprendre qu'elle était la première personne à avoir le privilège de voir la meilleur amie du roux lui procura une drôle de sensation qu'elle n'arriva pas à définir. Peut-être de la fierté ?

« Je ferais attention, promis. »
Je ferais attention, cela ne voulait en aucun cas dire qu'elle se tiendrait tranquille, à vrai dire, juste qu'elle serait prudente. Et tout était relatif, après tout, la Gryffondor avait une définition de la prudence relativement différente que celle qu'on trouvait habituellement.

Elle sourit une nouvelle fois à son ami, alors qu'elle sentait qu'il les faisait déjà transplaner, sans même attendre sa réponse. Elle grimaça lorsqu'il s'arrêta finalement. Elle n'aimait pas la sensation mais la supportait visiblement mieux que le rouquin.

Elle profita de ces quelques instants pour observer les alentours. Le paysage était beau... Calme, aussi. Erzsi jeta un coup d’œil vers le lac, sans y trouver la moindre trace de Nessie. Sûrement qu'elle se reposait ailleurs... Ou peut-être était-elle au fond ? Sans plus se poser de question, la Gryffondor inspira un grand coup d'air frais, ravie sans l'avouer de quitter Poudlard au moins le temps d'une journée, de s'enfuir loin de ses responsabilités de préfète-en-chef.

Elle sourit à Keith en entendant sa phrase d'accueil.

« Merci... »

Elle profita encore une fois de la quiétude de l'endroit, avant de désigner la maison qui siégeait là.

« Je présume que c'est là qu'on va loger ? L'une de vos maisons ? » Elle n'avait jamais bien compris tout ce que possédait les Kirkland mais ça lui semblait soudainement intéressant. Elle attendit la réponse de l'écossais, toujours debout à l'endroit où ils étaient arrivés.

« Et sinon... Quel est le programme ? »



Dernière édition par Erzsébet Héderváry le Lun 2 Jan - 20:22, édité 5 fois
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1835
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Dim 1 Nov - 16:09

Meet with the big kelpy
Un long silence s'installa durant lequel l'écossais préféra profiter encore un peu du calme présent au bord du loch. Il avait l'impression que cela faisait une éternité qu'il n'était pas venu ici... Au fond, cela ne devait même pas faire six mois, mais aux yeux du rouquin, c'était déjà bien trop par rapport à ce dont il pouvait tenir, lui qui fut un temps y aller minimum une fois par mois. Mais à cause des événements à Poudlard, en plus de l'interdiction de sa mère lors des vacances d'été, il s'était vu obligé de rester au sein de l'école ainsi qu'au campement sans ne pouvoir rien faire d'autre. Autant dire que cela ne l'avait pas enchanté, alors enfin pouvoir revenir ici lui laissait espérer de recommencer ses habitudes. Il n'y avait d'ailleurs bien que lorsque qu'il était ici qu'il pouvait totalement oublier les problèmes et soucis qu'il pouvait se faire pour sa famille, ainsi que pour lui-même. Oui, lorsque Keith se retrouvait en compagnie de Nessie, il ne pensait à plus rien, plus rie d'autre que s'amuser et se décontracter. Bien évidemment, cela ne pouvait pas autant le relaxer que lorsqu'il passait du temps avec toute sa famille, mais au moins, ça le faisait attendre avant ces moments.
Alors qu'il continuait de profiter du paysage qui lui était offert, il fut légèrement sorti de ses pensées en entendant le "merci" de la jeune Hongroise. Il releva par la suite les yeux vers elle et la regarda. Apparemment, elle avait l'air tout aussi bien, en étant ici. C'était déjà une bonne nouvelle en somme. Mais est-ce que cela allait-il continuer, lorsqu'elle rencontrerait Nessie ? Il ne pouvait s'en assurer pleinement, et le doute continuait de s'immiscer en lui. Cela eut d'ailleurs pour effet de le faire sortir de sa torpeur et se releva, se sentant mieux après se rapide voyage et s'étira.

- Je présume que c'est là qu'on va loger ? L'une de vos maisons ?
- Aye ! C'est la maison de campagne faisant partie d'la famille d'mon père. C'est là-bas que je logeais avec lui quand on allait voir Nessie ensemble ! Il marqua un temps de pause, se rappelant un peu ses anciens moments passés puis repris, on en a effectivement une ici, on a le manoir où on a tous grandit un peu plus loin dans les Highlands, mon père à aussi un appartement à Dublin, la maison de ses parents, nos grands-parents donc, en Irlande du Nord et... Je suppose qu'on peut aussi compter la maison de ma mère au Pays de Galles, celle de ses parents. Mais personnellement, je ne suis jamais allé autre part qu'au manoir et ici. Arthur pendant les vacances est allé en Irlande du Nord avec Francis, et c'est tout. Je pense. Il m'semble pas qu'on en ait en Angleterre, et tant mieux d'un côté !

Il ricana après la fin de sa phrase. Et oui, même sorcier, un écossais ne supportait pas plus que ça les Anglais. Si Keith n'en avait rien à faire du sang chez les sorciers et des moldus, il s'était un peu intéressé à l'Histoire de là où il était né, et avait bien compris que leur voisins anglophones n'avaient pas étés des plus doux. Bon, en somme, cela n'avait rien eut de conséquent au sein de sa famille, mais balancer des piques sur les Anglais l'amusait bien, alors il ne s'en empêchait pas.
Quoi qu'il en soit, là n'était pas le fond du sujet. Il calcula un temps, vérifiant si il n'avait pas oublié une maison quelque part, mais il lui semblait qu'il en avait fait le tour. C'est sur que, vu comme ça, les Kirkland ressemblaient à une bande de bourges s'étend étendu de partout dans le Royaume-Uni, mais ce n'était que des petites maisons récupéré des héritages, rien de plus. Bien évidemment, ils avaient largement de quoi régler sans problème tout cela sans soucis, mais jamais il n'avait semblé à l'écossais s'en être vanté.  Il ne niait pas être très très proche de son argent, mais pour autant, montrer aux autres ce qu'il avait ne l'intéressait pas et trouvait ça même ridicule. Merci l'éducation de ses parents qui ne l'avait pas fait devenir un péteux de rouquin. Bon, il avait bien sur un petit égo de présent, mais rien de bien grave en vue de certains autres sang-pur comme lui.

- Et sinon... Quel est le programme ?

Hein ? Le programme ? Comment ça ? Il aurait du faire un programme ? Pourquoi ? Il avait rien prévu, lui ! Pourquoi faire après tout ? Il n'y avait pas grand chose de prévu au fond... Mis à part montrer Nessie à la jeune Hongroise... Tout le reste, à ses yeux, allaient être une forme d'improvisation de leurs envies. Quoi de mieux pour profiter d'un séjour après tout ? L'Ecossais n'était pas fan des "emplois du temps de loisirs". Lui, il préférait largement faire ce qu'il voulait, quand il voulait sans qu'on lui reproche que cela "n'était pas ce qui était prévu". C'est pourquoi, en regardant Elizaveta, il hausse les épaules.

- J'sais pas, On peut aller s'poser, où j'peux appeler Nessie maintenant, s'tu veux.

Bien qu'il avait l'air calme en disant cela, Elizaveta pouvait parfaitement voir que ses yeux brillaient presque, comme si elle faisait face à un enfant. C'était peut-être idiot, mais l'écossais avait réellement hâte de revoir sa meilleure amie, et il se doutait bien qu'elle allait tout autant l'être en le voyant. Et bien qu'il avait laissé le choix à la Hongroise par politesse, il espérait silencieusement qu'elle allait choisir la deuxième option, afin qu'il puisse littéralement courir vers le Loch est appeler le kelpy géant. Pour sur, elle allait être surprise de voir sa grandeur !
© 2981 12289 0


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.


Dernière édition par Keith Kirkland le Lun 30 Mai - 0:47, édité 3 fois
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 638
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Dim 8 Nov - 17:57

KIRKLAND Keith & HÉDERVÁRY Erzsébet318 mots ▬ dialogue en gras
Meet with the big Kelpy

Erzsébet profita du calme ambiant, le temps que Keith réponde à sa question ; elle l'écouta énumérer toutes les possessions de sa famille, se demandant brièvement à quel point ils étaient riche. Certainement plus que sa famille à elle, au du moins en propriété – elle se souvenait du manoir de son père, et de celui de ses grands-parents, mais pas qu'il y ait autre chose. Elle sourit à la fin de la tirade de son ami - pour sa culture personnelle, elle s'était renseignée sur l'Histoire Moldue, en particulier de celle de son pays natal, mais aussi de la Grande-Bretagne, vu qu'elle y vivait quasi-exclusivement depuis sept ans. Elle se doutait donc plutôt bien de ce à quoi pensait Keith en disant cela.

La jeune femme s'amusa un instant de l'expression de Keith à sa deuxième demande. A vrai dire, elle-même préférait y aller sans vraiment réfléchir, sans vraiment de plan bien définit. C'était toujours comme cela qu'elle se lançait dans ses projets, après tout – tête la première, et en se débrouillant du mieux qu'elle peut par la suite. Elle sourit tendrement à la réponse de l'écossais, en remarquant son impatience.

Soit. Ce qu'ils feraient par la suite immédiate lui semblait logique.

« Je ne vais pas encore te faire attendre pour que tu retrouve Nessie, enfin. A moins que tu ne préfère que je vous laisse un peu seuls, un peu d'intimité ? »

Elle ricana, mais pour autant la question était sérieuse ; si Keith le désirait, elle pouvait s'éclipser le temps qu'il retrouve sa meilleure amie au calme, sans personne pour les déranger. Elle admettait sans problème que le roux veuille des retrouvailles en tête-à-tête avec la créature marine qui comptait tant pour lui. Ça ne la dérangeait pas outre mesure, elle le comprenait parfaitement même.

Aussi malgré son sourire, on pouvait constater sans difficulté quelle était sérieuse dans sa proposition.




Mes clubs:
 

Miss Camping ♥:
 

Très beaucoup merci à Margaux pour l'ava et l'aesthetic ♥️

La hongroise vous cause en #009900 ♥️


Dernière édition par Erzsébet Héderváry le Lun 2 Jan - 20:22, édité 3 fois
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1835
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Lun 16 Nov - 18:02

Meet with the big kelpy
En voyant son sourire, l'écossais se demanda rapidement si il s'était laissé montrer trop enthousiaste à l'idée de revoir Nessie. Bon, d'une certaine manière, ce n'était pas faux : Il n'attendait que cela. Quoi de plus normal, au fond ? Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas pu passer du temps avec elle ! Et savoir qu'il allait pouvoir passer un week-end entier avec sa meilleure amie le rendait... Bien. Bon, il ne faisait pas non plus dans la guimauve en partant dans des déclarations dégoulinantes d'amour, mais en tout cas, il était heureux de pouvoir bientôt voir sa tendre amie.
Quoi qu'il en soit, il sortit de ses pensées et regarda la jeune hongroise suite à sa proposition.

- Je ne vais pas encore te faire attendre pour que tu retrouves Nessie, enfin. A moins que tu ne préfères que je vous laisse un peu seuls, un peu d'intimité ?

Alors qu'il allait lui répliquer de ne pas se foutre de lui, il remarqua qu'au fond, la Hongroise était sérieuse quant à sa proposition. Bon, c'est vrai que si il allait en premier la voir sans lui montrer Elizaveta, peut-être qu'il allait pouvoir appréhender un peu la réaction du Kelpy géant. Ce n'était pas bête dans un sens. Il fronça un peu les sourcils et regarda le lac, qui semblait toujours aussi calme. Il souffla un coup, s'étira et plongea de nouveau son regard dans celui de la brunette.

"Aye, j'veux bien. Met toi un peu à l'écart, le temps que je lui parle de toi. J'te fais signe quand tu peux un peu t'approcher."

Une fois sa phrase fini, il patienta un peu, le temps qu'Elizaveta aille plus loin et se dirigea par la suite vers le loch. Il était totalement détendu, ne stressait pas plus que cela. Il savait, de toute façon, que Nessie était très sensible aux sentiments qui l'entourait. De ce fait, il valait mieux rester calme. Une fois au bord du lac, il se baissa légèrement et plongea sa main dans l'eau. Comme prévu en ce mois d'octobre, l'eau était relativement froide, irritant facilement la peau. Mais pas assez pour que l’écossais ne s’empêche de plonger dedans s’il le fallait. Il bougea un peu sa main et sourit. Agitant plus rapidement l'eau, il s'arrêta d'un coup afin de voir s’il recevait une réponse.

" Allez, viens ma belle. C'est moi..."

Dans l'impatience et la joie, il sentait son cœur battre un peu plus fort. Puis, finalement, il ressentit une secousse plus forte sous l'eau. Il retira alors sa main, se releva et recula légèrement. Si Nessie l'avait bel et bien reconnu, ce dont il ne doutait pas, elle risquait d'être tout excité à l'idée de revoir son unique maître. Il savait ce que ça donnait, lorsqu'il ne voyait pas le kelpy avant un certain temps. La dernière fois que cela s'était passé, Nessie avait été tellement contente que le rouquin soit de retour qu'elle avait tourné sur elle-même, manquant de faire une balayette avec sa queue de créature à l'écossais. Par chance, il avait réussi à esquiver de justesse. Plus peur que de mal, cela avait relativement vite calmé le kelpy, qui désormais faisait un peu plus attention. Malgré tout, il se "méfiait" encore un peu.
Mais le temps n'était plus à la réflexion. Plus l'eau semblait être secouée, plus une ombre approchait de la surface. Une gigantesque forme de plus de 20 mètres se remarqua nettement, et quelques secondes plus tard, une partie de cette forme sortie soudainement hors de l'eau, éclaboussant de partout, dont l'écossais qui se protégea légèrement, souriant de toute ses dents. Lorsqu'il ne sentit plus de gouttes s'éclater sur sa peau, il comprit que Nessie avait finit de sortir sa tête de l'eau et attendait elle aussi qu'il relève la tête, ce qui ne tarda pas. Lorsque, enfin ils se regardèrent, les yeux pétillants presque, le kelpy baissa sa tête vers le rouquin, ce dernier ne tardant pas pour la caresser. C'était un peu leur rituel, d'agir comme ça. Il était fondamental de le respecter, c'était comme montrer à quel point l'un et l'autre s'était mutuellement manqué !

"Aaaaye Nessie, j'suis content de te voir moi aussi !"

Le kelpy émit un "léger" bruit, sûrement pour faire comprendre à l'écossais que le sentiment était réciproque. Quoi que plus normal, après tout ? Elle releva finalement la tête, sans pour autant quitter Keith des yeux. Elle ne savait pas combien de temps il allait rester, mais sûrement pas bien longtemps. De ce fait, elle devait profiter de son maître au maximum.
L’Écossais pensait d'ailleurs de même, profitant pour regarder si elle était en forme, si elle ne s'était pas blessé ou autre ces derniers temps. Bien qu'il savait que si ça avait été le cas, son père l'aurait très sûrement prévenu. Mais bon, vu les derniers temps, il valait mieux qu'il le vérifie lui-même. Par la même occasion, et comme à chaque fois qu'il le faisait, il se demandait la même question concernant son amie : Comment pouvait on dire qu'elle était un monstre ? Elle n'avait vraiment aucune ressemblance avec ! Peut-être ne la voyait il pas comme certains la voyait, mais ça l'énervait malgré tout qu'on pouvait la voir comme une ignoble créature. Bon, certes, son anatomie de kelpy de 35 tonnes et de 20 mètres de long ne devait pas jouer en sa faveur, mais c'est aussi ce qui faisait sa célébrité ! Et cette fois ci, il allait pouvoir avoir un avis extérieur à sa famille.
... Ah oui. Elizaveta. Trop heureux de ces retrouvailles, Keith l'avait presque oublié. Mince, il devait en parler à Nessie, histoire que la jeune hongroise puisse enfin approcher. Il regarda derrière lui, essayant de repérer la jeune femme et pu un peu apercevoir sa silhouette... Ce que sa géante amie ne manqua pas de remarquer aussi. Ne comprenant pas ce qu'une inconnue faisait ici, la créature n'hésita pas à vilipender cette étrangère, sans comprendre qu'il s'agissait d'une amie de son maître. Maître qui ne manqua pas de voir le regard de Nessie. Allons bon.

"Nae, nae, nae Nessie. Ne la regarde pas comme ça, c'est moi qui l'ait amené. C'est une amie, d'accord ? Ne lui fais pas de mal, ça ne va pas me plaire si c'est le cas. It's okay ?"

La créature regarda encore un moment l'inconnue, puis écoutant malgré tout Keith, elle s'arrêta. Il l'avait emmené ? Il lui demandait d'être gentille ? Était-ce une personne spéciale pour lui ? Toujours est-il qu'elle allait devoir l'écouter. C'était bien la l'un des prestiges que l'on pouvait accorder au rouquin : Il pouvait se faire écouter de celle qu'on surnommait "Le monstre du Loch Ness". Cela dit, ça n'empêcha pas cette dernière de légèrement bouder suite à cette nouvelle. Elle qui pensait qu'elle allait pouvoir passer du temps juste elle et lui ! Remarquant cela, l'écossais riboula des yeux, d'un air amusé.

"Je peux te faire confiance, Ness'?"

Après une légère hésitation, Nessie émit de nouveau un bruit, signifiant son accord. Bon, au moins, ça c'était fait. Il sourit et fit signe à la créature d'approcher, ce qu'elle fit sans hésiter une seconde. Il retira alors son haut et grimpa sur le kelpy sans aucune crainte, se laissant glisser sur son dos. Gardant son sourire, il dirigea alors son regarde vers la hongroise et lui fit signe de la main.

"Eli' ! C'est bon tu peux t'approcher, mais pas au bord du lac, souvient toi !"
© 2981 12289 0


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.


Dernière édition par Keith Kirkland le Lun 30 Mai - 0:50, édité 4 fois
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 638
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Lun 7 Déc - 23:32

KIRKLAND Keith & HÉDERVÁRY Erzsébet603 mots ▬ dialogue en gras
Meet with the big Kelpy

Toujours posée, debout et les yeux fixés sur le rouquin, la hongroise le regardait réfléchir à sa proposition. Elle attendait sagement – pour une fois, elle acceptait que la situation soit contrôlée par un autre qu'elle-même, en l'occurrence ici l'écossais. De plus, bien que plutôt impatiente à l'idée de rencontrer le kelpy géant, elle savait que cela pouvait s'avérer dangereux si elle n'écoutait Keith. Elle avait au moins retenu cela.

« Aye j'veux bien. Met toi un peu à l'écart, le temps que je lui parle de toi. J'te fais signe quand tu peux t'approcher. »

Erzsébet, toujours le sourire aux lèvres, hocha la tête et s'écarta, en prenant garde de bien emporter ses affaires avec elle.

« Profite bien de tes retrouvailles ~ »

Elle alla s'asseoir plus loin après un dernier clin d’œil en direction de son ami, préférant s'affaler dans l'herbe car ne sachant pas combien de temps cela durerait. Elle sortit du sac qu'elle avait emmené avec elle son appareil photo – objet indispensable à tout voyage d'après elle – et en passant la lanière autour de son cou, soulevant puis laissant retomber dans dos ses lourds cheveux châtains.

Enfin, elle reporta son regard sur son ami, ses yeux verts scrutant le lac en l'attente de l'apparition de la créature.

Son souffle se bloqua dans sa gorge lorsque Nessie se dévoila finalement.

Elle était bien plus impressionnante que tout ce qu'elle aurait put imaginer. Elle en oublia même de prendre une photo comme elle l'avait voulut, toute à sa fascination pour la créature.

Déjà enfant, elle aimait que son père lui raconte des histoires sur les animaux et créatures magiques du monde sorcier. Oh, son intérêt n'était pas poussé au point qu'elle veuille en faire son métier, mais sa curiosité à leur égard n'avait jamais décrue. Les cours de Soin aux Créatures Magiques avec Ewarnn Kirkland l'avait ravivé et soigneusement entretenue.

Mais elle n'aurait pas pensé un jour pouvoir admirer le kelpy qu'on surnommait, visiblement à tord, le monstre du Loch Ness.

« Woah... » lâcha-telle pour elle-même.

Elle se demanda un instant si elle pourrait caresser la créature, comme le faisait Keith à cet instant – mais elle se rappela que les deux avaient une relation bien particulière qu'elle ne pourrait certainement pas partager, et donc imiter.

La hongroise détourna d'ailleurs les yeux de la scène entre les deux amis. Elle se sentait coupable de les observer ainsi, comme étrangère à cet endroit. Elle se contenta alors d'observer les alentours une nouvelle fois, ne voulant leur imposer son regard trop curieux. Elle ne se sentait pas en droit de le faire.

Puis l'appel de Keith retentit enfin, et la hongroise se leva alors. Elle refréna son envie de courir les rejoindre pour choisir d'y aller tranquillement, les laissant profiter de ces derniers moments sans elle. A les voir, même de loin, elle prenait pleinement conscience de l'amitié qui les liait, bien plus forte que d'autres.

Sourire accroché aux lèvres, elle arriva finalement face à eux, remarquant alors que Keith se trouvait sur le dos du kelpy – torse nu au passage – et à quel point celui-ci était bien plus impressionnant de près. Elle prit bien garde de ne pas trop s'approcher, comme le roux le lui avait demandé.

« Elle est magnifique. » murmura-t-elle pour elle-même, sans se soucier d'être entendue ou non.

Puis, plus par habitude qu'autre chose, elle salua le kelpy – le fait qu'elle soit une créature et non une humaine ne la dérangea pas un seul instant.

« Bonjour... »

Elle n'osa rien rajouter, attendant la suite des événements.




Mes clubs:
 

Miss Camping ♥:
 

Très beaucoup merci à Margaux pour l'ava et l'aesthetic ♥️

La hongroise vous cause en #009900 ♥️


Dernière édition par Erzsébet Héderváry le Lun 2 Jan - 20:22, édité 3 fois
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1835
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Mar 5 Jan - 0:33

Meet with the big kelpy
La réaction d'Elizaveta ne manqua pas de faire sourire l'écossais. Il ne l'avait certainement jamais vu comme ça, jamais aussi impressionné. En même temps, il y avait de quoi ! Qui pouvait se vanter d'avoir, en dehors des Kirkland, vu d'aussi près l'une des créatures les plus célèbres, connu même dans le monde des moldus ? Sûrement peu de personne. Voire carrément personne, en fait ! Forcément, Elizaveta avait de quoi être heureuse. Et fière aussi, parce que Keith savait déjà à l'avance qu'il ne laisserait pas quelque'un d'autre venir au lac. Il n'était pas fou, et tenait bien trop à sa meilleure amie pour la mettre en danger en la montrant à trop de monde. Son père l'avait bien assez mis en garde là dessus ! Cependant, si il avait décidé pour une fois d'accepter que quelqu'un la voit, il pensait bien - et peut-être à tord- que cela n'aurait aucun impact sur Nessie, surtout si la jeune fille faisait attention aux conseils que le rouquin lui avait donné. Non, vraiment, Keith n'avait pas de raison de s'en faire, et devait profiter du week-end qui s'offrait à lui.
Sortant doucement de ses pensées, il remarqua que la jeune hongroise venait de saluer son amie, ayant toujours l'air autant émerveillé. Il avait, par ailleurs, aussi apprécié le compliment précédant qu'elle avait chuchoté. Ah ça, pour être magnifique, il n'y avait pas plus superbe que le kelpy géant ! Enfin, ça, c'était bien évidemment aux yeux de Keith. Si il y avait bien une chose qui n'avait certainement pas changé malgré les années passantes, c'était la manière dont il voyait la beauté de sa très, très grande amie. Que ce soit la première fois qu'il l'ait vu, ou maintenant, il pensait toujours la même chose : sa grande créature était bel et bien la plus belle "chose" du monde. Personne ne pourrait un jour le faire changer d'avis là-dessus. Il n'y pouvait rien, c'était ainsi, pour lui, c'était même un faits.

"Bonjour..."

Son ton était doux et calme, il l'avait bien remarqué et remerciait intérieurement Elizaveta d'agir ainsi. Toute les précautions devaient être prise, pour la première "humaine" que rencontrait Nessie en dehors de son clan. Toujours sur son dos, l'écossais caressait doucement sa meilleure amie afin que celle ci reste calme.
Cette dernière observait d'ailleurs la nouvelle arrivante avec une grande attention. Elle avait bien compris qu'il ne fallait pas qu'elle fasse de bêtise, comme Keith le lui avait indiqué, mais tout de même, pour l'ammener ? Des humains, des moldus elle en avait déjà vu, nombreux étaient ceux venant pour essayer de la voir afin de la prendre en photo, alors pourquoi elle en particulier, Nessie devait elle se montrer ? C'était tout de même étrange ! De ce fait, la créature regarda un peu plus attentivement la jeune femme, tentant de trouver ce qu'il y avait de particulier avec elle que d'autre n'avait pas. Seulement, et honnêtement elle ne trouvait... Rien. Non pas qu'elle ne voulait pas l'admettre, mais pour elle, la jeune hongroise n'avait rien de bien particulier ! Du moins, c'est ce qu'elle pensait jusqu'à voir ce qu'elle avait autour du cou : Un appareil photo ! Cette femme voulait la prendre en photo ! Mais quelle bonne idée ! De joie, le kelpy géant émit un bruit, secouant la tête pour montrer à quel point elle était ravi. Du moins, c'était sans compter sur l'écossais, qui surpris par une telle réaction, s'accrocha comme il pouvait à elle.

"Eeeeeh Nessie, doucement, douuuuuuuuuuu-"

Sa phrase ne put se finir qu'il glissa malencontreusement du dos de sa meilleure amie pour terminer sa chute dans l'eau. Au "plouf" que son poids émit, le kelpy s'arrêta finalement, se rendant compte que son enthousiasme avait fait. Oups. Sa tête se tourna alors vers là où l'écossais avait plongé, non pas inquiéte mais plutôt s'en voulant légèrement. Heureusement, le rouquin sorti rapidement la tête de l'eau, et nagea jusqu'à la rive. Bien qu'on était en octobre, le lac était déjà froid à cette époque, suffisamment assez pour que le serpentard puisse attraper froid si il ne sortait pas de l'eau rapidement. Cela fait, et désormais assis au bord de la rive, il secoue ses cheveux dans le but d'arrêter les gouttes tombant dans sa nuque, le faisait frissoner. Nessie, inquiète pour son ami avait rapproché sa tête de l'écossais, s'en voulant encore un peu. Elle était déjà à proximité de la jeune hongroise, mais ne lui prêtait pas attention pour le moment. Keith, au contraire, tourna la tête vers la gryffondor tout en caressant la tête du kelpy, comme pour lui signifier qu'il ne lui en voulait pas.

"A mon avis elle apprécie de voir ton appareil photo ! Elle adore ça !, il lança par la suite un regard au kelpy, lui souriant, c'est bon Nessie, je ne t'en veux pas, c'était pas voulu j'le sais bien."

Il continua de la caresser, ricanant légèrement. Bon, la journée commençait bien, il n'y avait donc aucune raison pour que le reste de la journée se passe mal !
© 2981 12289 0


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.


Dernière édition par Keith Kirkland le Lun 30 Mai - 0:54, édité 3 fois
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 638
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Dim 17 Avr - 16:23

KIRKLAND Keith & HÉDERVÁRY Erzsébet438 mots ▬ dialogue en gras
Meet with the big Kelpy

Fascinée par le kelpy géant, Erzsébet n'osait pas trop bouger, préférant emplir ses yeux et ses souvenirs de l'image de la créature. Au point qu'elle en oubliait son intention première de prendre Nessie en photo – surtout qu'avec Keith sur son dos, ç'aurait été le moment parfait. Mais la jeune hongroise préféra détailler la créature légendaire, émerveillée et fascinée.

C'est d'ailleurs le bruit produit par cette dernière qui la détacha de sa contemplation muette pour lever les yeux vers l'écossais, alors que celui-ci glissait et tombait à l'eau. La gryffondor plaqua sa main sur sa bouche pour étouffer l'éclat de rire qui lui venait, se rapprochant légèrement du bord pour voir si son ami avait besoin d'aide. Oh, elle en doutait, mais elle serait toujours plus proche pour le taquiner. Par réflexe, elle sortit sa baguette de l'endroit où elle l'avait mise, s'adressant à Keith avec un léger sourire amusé.

« Tu veux que je te sèche, ou tu comptes retourner dans l'eau ? »

Elle le regarda se rapprocher de Nessie et lui caresser la tête, se demandant un instant si le kelpy accepterait son contact à elle. Dans un sens, elle enviait Keith de pouvoir être aussi proche d'une créature ô combien merveilleuse et porteuse de tant de choses et savoirs incroyables. Qui pouvait se vanter être proche d'un kelpy géant et quasi-légendaire, qui vivait depuis si longtemps, et être ainsi capable de l'étudier comme bon il lui souhaitait ? Même si ce n'était visiblement pas la préoccupation du rouquin de savoir comment Nessie faisait telle ou telle chose, ou pourquoi. Quoiqu'il en soit, Erzsébet trouvait qu'il avait une chance incroyable d'être ainsi lié à Nessie.

Elle nota cependant la remarque de l'écossais sur son appareil. Ainsi donc la créature aimait être prise en photo ? Elle ne manquerait pas de la mitrailler, alors. Et puis, elle donnerait les photos développées à Keith – qui sait, peut-être que ça plairait au kelpy de se voir ainsi. Elle se décida à communiquer le fond de sa pensée à son ami.

« Mon appareil ? Je la prendrais en photo alors, et je te les donnerais ! Je me demande si elle a déjà vue des photos d'elle-même... Enfin, sûrement, je ne sais pas trop. »

Elle sourit au rouquin, et adoucit son sourire pour l'adresser au kelpy. Elle trouvait adorable la façon dont Keith lui parlait, d'ailleurs ; ça se voyait qu'il entretenait un lien fort avec la créature et tenait à elle. Sans trop hésiter, elle rangea sa baguette pour prendre les deux en photo – sans prévenir, c'était sa spécialité -, espérant qu'elle soit réussie.




Mes clubs:
 

Miss Camping ♥:
 

Très beaucoup merci à Margaux pour l'ava et l'aesthetic ♥️

La hongroise vous cause en #009900 ♥️


Dernière édition par Erzsébet Héderváry le Lun 2 Jan - 20:23, édité 3 fois
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1835
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Lun 9 Mai - 14:09

Meet with the big kelpy
Au fond, l'écossais était plutôt rassuré de voir qu'Elizaveta n'était pas effrayé. Après tout, n'importe qui aurait pu paniquer rien qu'en voyant Nessie, n'importe qui aurait paniqué en le voyant tomber à l'eau ainsi, n'importe qui aurait paniqué en voyant Nessie se rapprocher ainsi de lui, pensant alors qu'elle allait le manger. Mais il fallait croire qu'Elizaveta n'était certainement pas n'importe qui. Loin de là, même. Il savait bien que la jeune fille avait toujours eu un caractère bien trempé et fort, lui rappelant parfois sa cousine. Au fond, il savait bien qu'il n'aurait jamais pu emmener une quelconque personne voir sa meilleure amie. C'était le plus sûr à faire, d'ailleurs. Il avait cependant eu confiance en la jeune hongroise, se doutant bien qu'elle ferait attention à ses moindre gestes. Non, vraiment, il n'avait aucun regret quant au fait de l'avoir emmener ici. Et il espérait bien qu'elle allait autant apprécier le week-end qu'il allait l'aimait aussi.

Enfin, bref. Reprenant ses esprits, il sourit en voyant son amie sortir sa baguette et lui demander si elle voulait qu'elle le sèche. Bah, l'action était sympa, mais désormais qu'il était trempé... Autant y retourner !

« Nae, thanks ye. C'sympa d'proposer mais j'pense que j'vais r'tourner dans l'eau ! J'aime bien nager, et ça amuse Nessie. J'suis désolé mais par contre j'pense pas qu'tu pourras r'joindre pour l'moment. C't'dérange pas ? Vu qu'Nessie t'connait pas encore assez... »

Il préférait prendre toute les précautions possibles et inimaginables. Oh, il savait bien que jamais Nessie ne ferait de mal à Eli' si Keith le lui interdisait, mais il valait mieux prévenir que guérir. Il savait bien que la jeune femme allait être compréhensible sur ce sujet. Et si elle souhaitait nager, il connaissait un bout du lac où il était rare que Nessie vienne, à cause des trop nombreux visiteurs qui risqueraient de la voir, et de la peu profondeur d'eau présente à cet endroit. C'était un peu plus loin, mais en volant ou transplanant, ils y seraient vite. Bon après, encore fallait-il qu'Eli' ait envie de se baigner au loch ness, en début octobre. Bah... Oui. Tous n'était pas aussi fou que lui ! Il ne comprenait pas toujours d'ailleurs. Il faisait encore bon, à cette période de l'année... Non ? Tant pis, ce qui est sûr, ce qu'il ferait trempette coûte que coûte ! Il regarde à nouveau la jeune femme, caressant tranquillement la tête du kelpy géant, ravi d'avoir toujours et encore autant d'attention. Elle qui avait craint, en voyant au départ l'amie de son maître...

« Mon appareil ? Je la prendrais en photo alors, et je te les donnerais ! Je me demande si elle a déjà vue des photos d'elle-même... Enfin, sûrement, je ne sais pas trop.
- Je lui ai déjà montré une ou deux, aye. Elle a eu un gros bug la première fois, mais après... Elle s' voit souvent dans le reflet d'l'eau. En flou, certes, mais c'est d'jà ça. Mais j'veux bien certaine photo qu'tu vas prendre ! Ah, mais gardes en pour toi aussi hein. C'pas tout les jours que t'vas la voir ! »

Il rit de sa propre fin de phrase, et ce fut pile à ce moment que son amie prit la photo. Aie. Surpris, il cligna légèrement des yeux, mais sourit de nouveau puis fit finalement un plongeon pour retourner dans l'eau. Sauf qu'il ne calcula pas que si lui faisait quelques éclaboussures, Nessie, qui en le voyant faire chercha directement à le rejoindre... Tapa avec sa queue en plongeon à son tour sous l'eau et... Aspergea tout les alentours, dont la rive où se trouvait Elizaveta. Et ce ne fut, malheureusement pas qu'un peu. Oups. La boulette. Mais bien entendu, l'écossais ne le réalisa pas tout de suite, étant encore sous l'eau bien à l'aise. Ce ne fut seulement que lorsqu'il rejoignit la surface et regarda vers la rive qu'il s'aperçut de la catastrophe. Mince. Rapidement, il se dirigea de nouveau vers la terre ferme et sorti de l'eau. Oh, il se doutait qu'en somme ça n'avait pas dû déranger tant que cela Elizaveta d'être trempé, mais par contre, l'appareil photo, il ne savait absolument pas si il avait apprécié. Et très franchement, il n'avait pas bien envie de devoir en payer un pour changer celui-ci.

« Mince désolé, j'aurai dû partir plus loin pour que Nessie me suive et plonge aussi plus loin ! T'pas trop trempé ? Et ton appareil, ça va aller t'pense ? Bon, attend, on va voir tout ça à l'intérieur d'la maison, j'pense qu'on s'ra mieux. Puis comme ça on va pouvoir déposer nos affaires aussi. »

Il se tourna, par la suite, rapidement vers le lac et regarda sa meilleure amie penchant la tête sur le côté, ne comprenant pas pourquoi il était finalement sorti de l'eau. Ne voulait-il plus jouer ? Il lui sourit malgré tout, trouvant son attitude adorable puis récupéra tout de même ses affaires qu'il avait laissé sur le côté. Puis, de nouveau, ses yeux rencontrèrent ceux du kelpy.

« Nessie,  je reviens plus tard ! , Il se tourna ensuite vers Eli, Bon, on y va nous ? J'espère qu'la maison va t'plaire ! C'pas non plus énorme, mais c'sympa ! J'aimerai même habiter ici, plus tard ! »
© 2981 12289 0


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.


Dernière édition par Keith Kirkland le Lun 30 Mai - 1:00, édité 1 fois
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 638
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Sam 28 Mai - 22:11

KIRKLAND Keith & HÉDERVÁRY Erzsébet440 mots ▬ dialogue en gras
Meet with the big Kelpy

Alors que Keith lui demandait si cela ne la dérangeait pas de rester sur le bord plutôt que dans l'eau afin de ne pas gêner Nessie qui ne la connaissait pas, la hongroise secoua la tête – elle comprenait totalement le problème, après tout. Et puis, qui sait comment pouvait réagir le kelpy ! Même si la Gryffondor aimait se jeter au-devant du danger, elle n'était pas suicidaire non plus ; elle savait tout de même quelles limites n'étaient pas à franchir.

Elle fit d'ailleurs attention à ne pas trop s'approcher de la créature tout en suivant les mouvements de son ami. Avec un sourire un peu plus amusé, alors qu'elle vérifiait la photo qu'elle venait de prendre, elle ne put s'empêcher de répliquer aux dernières phrases de Keith.

« Oh, ne t'inquiète pas, je compte bien garder des photos, oui ! Tu crois quoi, que j'allais tout te donner ? Dans tes rêves. »

Sait-on jamais. Des photos, ça peut toujours servir...

Alors qu'elle ricanait légèrement à cette pensée, la hongroise se retrouva soudainement aspergée d'eau. Sur le coup, elle lâcha son appareil qui alla rebondir contre sa poitrine – heureusement qu'elle le mettait autour de son cou. Elle cligna des yeux, comme ne semblant pas croire ce qu'il venait de se passer. Elle finit par baisser les yeux sur son corps, sentant déjà ses vêtements coller à sa peau. Elle qui avait fait l'effort de mettre une robe et des collants, elle allait vite le regretter à cette allure. Puis elle remonta son regard pour regarder le rouquin qui sortait de l'eau et... Ne put s'empêcher d'éclater de rire. Entre deux éclats de rire, elle tenta tant bien que mal de lui répondre.

« T'in-t'inquiète ! J'ai l'habitude, pour mon appareil... Passé la première fois, je l'ai bardé de sort de protection contre l'eau, la résistance, et compagnie. » Elle reprit une inspiration, tentant de calmer son fou-rire. « Oui, c'est une bonne idée de poser nos affaires, je pense... »

Elle bougea, récupéra ses affaires tout en râlant sur ses vêtements collants trop à sa peau. Elle ne put s'empêcher de sourire tendrement en voyant Keith parler à Nessie. Se redressant, elle regarda le Serpentard en attendant qu'il se mette en route.

« Ah mais je t'attends moi ! Et j'ai un doute qu'elle ne me plaise pas, hein. Déjà, doit y avoir une belle vue. »

Elle ne releva pas la dernière remarque du roux, mais cela attisa sa curiosité et son envie de découvrir cette maison. Sourires aux lèvres, elle se tourna une nouvelle fois vers le Serpentard.

« Bon, alors, tu bouges ? »




Mes clubs:
 

Miss Camping ♥:
 

Très beaucoup merci à Margaux pour l'ava et l'aesthetic ♥️

La hongroise vous cause en #009900 ♥️


Dernière édition par Erzsébet Héderváry le Lun 2 Jan - 20:23, édité 4 fois
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1835
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Jeu 2 Juin - 11:59

Meet with the big kelpy
« T'in-t'inquiète ! J'ai l'habitude, pour mon appareil... Passé la première fois, je l'ai bardé de sort de protection contre l'eau, la résistance, et compagnie. Oui, c'est une bonne idée de poser nos affaires, je pense...
- Aye ? Bon bah tant mieux alors !

Suite à cela, et après avoir récupérer toute les affaires, Keith fini par partir vers Elizaveta et se dirigea alors vers sa maison, vu que cette dernière semblait l'attendre. Il avança tranquillement vers son habitat, clef en mains après les avoir cherché dans toute ses poches. Un instant, il avait même pensé les avoir perdu dans le lac en s'amusant avec le kelpy géant. Autant dire que cela n'aurait pas été d'une grande pratique... Même avec des branchiflores et Nessie... Trouver des petits trucs en argent dans un lac aussi grand... Autant dire que cela aurait été mission impossible. Mais cela n'avait pas été le cas, et tant mieux ! De son côté, Nessie était reparti sous l'eau suite à un son émis, comme si elle souhaitait dire au revoir aux deux amis.
Keith entreprit alors un air de chez lui, tandis que la porte semblait bien plus proche désormais. Le sourire de l'écossais s'agrandit alors, toujours ravi de revenir ici. Cela lui rappelait toujours des bons souvenirs. Sa rencontre avec sa meilleure amie, les nombreuses visites avec son père, et il espérait bien que son séjour avec la jeune hongroise allait entrer dans ce genre de souvenir.

Enfin... Euh. Oui quoi, c'était normal après tout. Enfin. C'était une amie proche, et surtout la première personne que Keith emmenait ici. Il n'arrêtait pas d'y penser, d'ailleurs. La raison principale ? À chaque fois qu'il s'en rappelait, il prenait un gros coup de stresse. Comme à ce moment même tiens. Lui qui habituellement se foutait à peu près de tout et ne semblait pour le moment pas s'inquiéter de ses examens en fin d'année, il était assez perturbant qu'il se voit et se sente à ce point là envahi par le stress. C'était aussi ridicule, en somme. Si l'un de ses frères l'avaient vu, il se serai à coup sûr foutu de lui. Bon, peut-être pas Peter, mais sinon...
Enfin bref. Le but était de passer un bon moment. Oui, voilà. Un bon moment et rien d'autre. Où il allait pouvoir raconter tranquillement ce qu'ils avaient fait et vu, où mes photos de son amie allait être remarquable, et... Et... Et il fallait entrer dans la maison, maintenant. Passant la clé dans la serrure, il ouvrit enfin la porte et regarda Elizaveta.

" Si Mademoiselle veut bien ! "

Ricanant légèrement, il laissa la jeune femme passer en première le seuil de l'habitat. Il n'en avait pas souvent bien l'air, mais Keith connaissait généralement les bases de la politesse envers la gente féminine. Bien caché derrière tout ses aspects, l'écossais pouvait se révéler être un gentleman on ne peut plus correct. Mais quand il le prouvait, il préférait malgré tout utiliser ses ricanements et ses rire. Ça passait mieux, pour lui. Il voulait bien faire preuve de courtoisie, mais alors après que ça se remarque trop allait finir par le gêner.
Quoi qu'il en soit, et quand Elizaveta rentra, il la suivit et referma la porte.

" Bon bah... Bienvenue chez l'une des maisons Kirkland ! Désolé, c'est un peu... Rustique, mais j'aime bien ! "

Ça, pour l'être, il n'y avait aucun de doute là-dessus. Mais pour autant, venant de la part de l'écossais venant le plus souvent ici, cela semblait à son image : simple, rien de compliqué, rien d'extravagant.
Si, de part sa vieillesse, les murs étaient des bétons et de pierres, l'intérieur et ses meubles, pour la plupart avaient étés choisis en bois, donnant un côté chaleureux. L'espace était grand, principalement pour le salon et ses installations pour être capable d'accueillir une famille de sept personnes. La cuisine se trouvait derrière la pièce principale, qu'on pouvait apercevoir par son encadrement ouvert. Ce n'était, pour le moment pas ce qu'il y avait de plus neuf, mais tout fonctionnait sans aucun problème entre le four, les plaques, le garde frais, ainsi que le plan de travail en excellent état et largement assez grand pour préparer les plats tranquillement.

" Bon cette partie là, on s'en occupera pas. J'ai prévenu notre elfe de maison qui s'trouve normalement dans notre maison d'base, mais pour l'week-end il s'ra là ! "

Il sourit puis continua la visite, montrant la première salle de bain en bas, ayant ici une douche, et tout le nécessaire qu'il fallait. D'ailleurs, il en profita à ce moment là pour sortir une serviette et la donna à la jeune hongroise pour que cette dernière puis un minimum se sécher. Il montra ensuite où se trouvait la salle à manger, pas si loin de la cuisine mais possédant une table (en bois bien évidemment) rallongé. D'autre meubles et placards étaient bien évidemment présents, pour les assiettes, couverts, jeux de sociétés sorcier et jeu de cartes, bibliothèque, emplacement pour les instruments, et pour compléter le tout, une véranda se trouvait à l'arrière de cette maison. Elle n'était pas énorme, et entre deux trois plantes ne se trouvait que deux fauteuils et une petite table, mais elle avait la particularité d'avoir une vue parfaite sur le loch ness.

" Quand il pleut, c'est là que j'me met parfois pour voir Nessie. C'calme, et même parfois quand il fait beau j'ouvre en haut et je joue de la musique. Elle adore la cornemuse, du coup j'profite ! "

Il se frotta la nuque en souriant, puis il finit par se diriger vers les escaliers. Si en bas il y avait toute les pièces à vivre, l'étage pouvait clairement se qualifier de "Dortoir" pour tout la famille. En premier lieu, il y avait la chambre de leurs parents. Par la suite, la chambre qu'Aberthol avait eu le droit pour lui seul, celle de Peter et Gawain, et enfin celle de Keith et Arthur. Toute se ressemblait sur la base : deux lits séparés et à l'opposé collé aux murs, l'armoire de vêtements, puis après les bibelots de chacun, les souvenirs et autre.

" Autant chez nous, on a chacun notre chambre, autant ici c'était plus pratique de faire comme ça. On a une autre salle de bain à l'étage, avec une baignoire même, si ça t'tente ! Et il y a un sort sur les lits : ils s'adaptent à ta taille. Pas besoin de les changer comme ça ! Mis à part la chambre de mes parents, tu peux choisir là où t'veux être durant l'séjour ! T'peux prendre le lit d'Arthur, y'as pas d'soucis, mais s'tu veux plus d'intimité bah... Voilà. T'as le choix. "

...... Oui bon, techniquement, Elizaveta était son sexfriends, donc au point où ils en étaient, l'intimité, ce n'était plus tellement d'actualité. Mais il fallait quand même lui proposer les différentes option quoi. Puis il fallait bien qu'elle choisisse, vu qu'il fallait qu'elle dépose sa valise.

" J'pense que j't'ai montré l'principale !  Quand on se s'ra posé tranquillement j'te f'rai faire un tour. Ça laissera à l'elfe le temps de préparer notre repas dés qu'on s'ra d'retour ! T'as des questions ? "
© 2981 12289 0


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 638
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Sam 4 Juin - 19:02

KIRKLAND Keith & HÉDERVÁRY Erzsébet528 mots ▬ dialogue en gras
Meet with the big Kelpy

Toujours souriante – elle passait une belle journée après tout – Erzsébet emboîta le pas à son ami, direction la maison. Elle se retint de rire en le voyant chercher les clés dans ses poches ; manquerait plus qu'il la laisse à la porte ! Elle était trempée et rester dans le froid, elle n'était pas sûre que ce soit une merveilleuse idée. Curieuse, elle se contenta alors d'observer l'extérieur de la maison, se faisant déjà des prévisions quant à ce qu'elle verrait à l'intérieur.

Pas le moins du monde inquiète, elle sourit à Keith lorsqu'elle remarqua son regard sur elle. Elle rit légèrement alors qu'il lui prouvait qu'il savait se comporter en gentleman – pour une fois – et, assurant sa prise sur ses affaires, elle entra dans la maison. Elle attendit tranquillement dans l'entrée que son ami revienne pour lui faire faire le tour de l'endroit, se contentant pour l'instant d'essayer de son comporter comme une invitée modèle.

« Oh, j'aime bien le rustique, moi. »

Elle préférait que Keith n'ait pas trop à s'inquiéter ; elle s’accommodait très bien des situations se présentant à elle. Alors qu'elle lui emboîtait une nouvelle fois le pas, elle se fit d'ailleurs la réflexion qu'elle aimait bien le style de la maison, d'ailleurs. Laissant Keith parler, elle se contentait de hocher la tête de temps en temps en guise de réponse. Pas sûr qu'elle retienne tout, mais elle faisait de son mieux pour être vraiment attentive. Elle remercia le Serpentard alors qu'il lui donnait une serviette pour se sécher et s'en occupa aussitôt. Bon, ce ne serait certes pas un « séchage optimal », mais au moins elle ne mettrait pas d'eau partout. Elle enroula d'ailleurs ses cheveux dans la serviette et attacha cette dernière sur sa tête, afin d'éviter qu'ils gouttent partout.

Lorsque son regard ne se fixait pas sur les divers éléments de la maison où ils passaient, elle ne pouvait s'empêcher de détailler Keith et le moindre de ses faits et gestes.

… Bon, sans aucunes raisons clairement valable. Son regard se perdait juste dans le coin, par hasard.

Puis c'était pas comme si la vue en soi était désagréable.

Elle jeta un coup d’œil aux chambres alors que Keith lui en parlait et lui sourit, ayant déjà fait son choix.

« Eh bien, je n'aime pas trop dormir seule. Et puis, je suis sûre que ça fera chier Arthur si je lui dis que j'ai dormi dans son lit. »

Elle alla d'ailleurs déposer ses affaires directement dans la chambre, soulagée de s'en défaire un instant.

« Et ça devrait aller pour les questions ! »

Toujours penchée sur ses affaires, elle sortit de son sac une nouvelle robe – elle avait décidé de ne porter que des robes ces derniers temps – et la garda en main, se tournant vers Keith – heureusement qu'elle prenait toujours plus qu'il n'en fallait.

« Par contre je pense que je vais me changer. Je vais dans la salle de bain ou je peux rester ici ? »

Suivant l'indication de son ami, elle alla se changer puis revint vers lui, prête pour la suite du programme.




Mes clubs:
 

Miss Camping ♥:
 

Très beaucoup merci à Margaux pour l'ava et l'aesthetic ♥️

La hongroise vous cause en #009900 ♥️


Dernière édition par Erzsébet Héderváry le Lun 2 Jan - 20:24, édité 2 fois
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1835
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Mer 22 Juin - 17:35

Meet with the big kelpy
« Eh bien, je n'aime pas trop dormir seule. Et puis, je suis sûre que ça fera chier Arthur si je lui dis que j'ai dormi dans son lit. » 

Sur le coup, il rit en entendant la deuxième raison d'Elizaveta. Ah ça, si Arthur l'apprenait, il râlerait sûrement auprès de l'écossais en lui demandant pourquoi "il avait laissé cette sale fouine dormir dans SON lit". Ce à quoi Keith aurait tout naturellement répondu qu'il était plus agréable de dormir dans la même pièce de la personne qu'on invite. Juste au cas où. Ce n'était pas comme s'ils allaient coucher ensemble dessus.... Ew non. C'était typiquement le genre de truc dégoûtant auquel Keith ne voulait pas se tester. Carrément pas son trip ça. Et puis bon, même en leurs qualité de "sex friends" rien n'indiquait qu'ils allaient forcément le faire durant leurs séjour, et ça n'allait pas déranger l'écossais plus que ça. À vrai dire, et malgré ses deux anciens ex, il n'aimait pas plus que cela les parties de jambes en l'air. C'était agréable, mais alors après ne rien faire durant des mois n'avait pas d'impact particulier sur lui. 
Enfin bref. Il secoua légèrement la tête, ne voulant pas passer son temps à penser à sa libido et autre, et fini par acquiescer aux deux réponses d'Elizaveta. 

"Ah ça... Il va grogner après moi ! Mais bon... C'pas comme si mes frères pouvaient souvent venir ici désormais. Quand on était gamin ça arrivait, vu que les parents pouvaient pas forcément pas nous laisser seul. Mais désormais, à part dad et moi... Plus personne d'la famille peut s'y rendre de nouveau. J'suis assez grand pour m'occuper de Nessie alors... C'moins dangereux."

Il haussa par la suite les épaules. Il pouvait faire beaucoup d'autre activités avec ses frères, et ils savaient bien que venir ici, pour eux du moins, n'était pas la grande idée du siècle. Oh, oui, à certains moment cela pouvait le rendre peut-être un peu... "Triste" de ne pas pouvoir partager ce dont il était capable avec ce kelpy géant auprès de ses frères, qu'ils ne passaient pas de temps en temps des petits séjours ici... Mais bon, c'était pour leur sécurité, et cela comptait plus que tout.
Dans un sens, heureusement qu'il pouvait au moins partager cela avec son père... Et désormais Elizaveta. Peut-être que désormais, cette dernière allait réussir à mieux comprendre tout ce qui le liait lui et sa meilleure amie ? Cela ne l'étonnerait pas de sa part, la connaissant, et aussi en vue de la réaction qu'elle avait eu. Oh... Bien sûr ce ne serait jamais une compréhension totale, parce que jamais elle ne pourrait s'approcher de Nessie autant qu'il le pouvait lui, mais... Qu'elle n'est pas fini gober par le kelpy géant était déjà une bonne nouvelle en soit. Si si, vraiment. Jamais il n'aurait pensé cela possible. Mais bon, il ne tenterait pas le feu en lui faisant recommencer plusieurs fois, avec plusieurs personnes. Elizaveta c'était réellement exceptionnel. Et ce serai probablement la dernière fois qu'elle aurait cette occasion. Il préférait que tout reste sur une bonne appréhension plutôt qu'autre chose.

« Par contre je pense que je vais me changer. Je vais dans la salle de bain ou je peux rester ici ?
- Prend la salle de bain, comme ça t'en profite pour t'rincer parce que j'suis pas bien sûr que d'sentir l'eau du lac va être agréable !  J't'attendrai en bas, j'vais aussi en profiter pour m'laver.»

Il rit par la suite et récupéra des vêtements secs, c'est à dire un jean troué et un t-shirt blanc. La banalité avait donc bien un nom : Keith. La plupart de ses vêtements n'étaient composés que de tee-shirt uni et de jean les plus simples au monde et surtout sans aucune « prestance ». Bien entendu, quelques kilts se trouvaient présents, ainsi que des costumes pour des occasions. Le strict minimum, en plus de ce que ses parents avaient absolument tenu à ce qu'il est. Mais bon, ce n'était, pour le moment, pas ce qui importait le plus. Une fois que la jeune hongroise partie dans la salle de bain, il fit de même en allant en bas puis fini par l'attendre dans le salon. Une fois que les deux furent dans le salon, Keith lui proposa la suite des activités : Il lui fit un petit tour du Loch Ness, lui expliquant son histoire, comment Nessie avait fini par devenir célèbre, depuis quand son père s'en occupait... Tout était avec passion, un réel enthousiasme pouvait se lire dans ses yeux, montrant qu'il était ravi d'expliquer tout cela à une personne autre que sa famille. Il savait bien qu'il ne devait pas trop étendre le sujet, mais parfois il ne pouvait faire autrement. Mais grâce à tout cela, la journée passa rapidement, et lors de leur retour à la maison de campagne, l'elfe de maison avait pu tout préparé pour qu'ils puissent manger tranquillement. Alors qu'il laissa Eli' se préparer pour dormir, Keith se permis de retourner près du lac, appelant une nouvelle fois sa meilleure amie, qui ne se priva pas d'arriver directement après son appel. D'un sourire, il caressa doucement sa tête et la regarda.

« Tu t'es bien comporté aujourd'hui ma belle. Je reviendrais te voir seul bientôt. »

Après que Nessie ait émis un bruit, signifiant qu'elle l'avait compris, il la laissa retourner dans l'eau et reparti rejoindre Elizaveta. Crevé, il avait désormais bien besoin de repos. Ce qui était sûr, c'était qu'il était ravi de sa journée, et il espérait que la jeune hongroise le soit tout autant.
© 2981 12289 0


They all are my family. It's big and broken, but still good. Yeah, still good.
Semi-roux(morque)
Semi-roux(morque)
avatar

Mon personnage
Citation: Don't marry for money : you can borrow it cheaper.
@fc Ken Bek

ϟ Nation représentée : Écosse
ϟ Parchemins : 638
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary] Mer 22 Juin - 21:50

KIRKLAND Keith & HÉDERVÁRY Erzsébet657 mots ▬ dialogue en gras
Meet with the big Kelpy

Erzsébet ne put s'empêcher de rire légèrement à son tour. Après tout, celui de l'écossais était communicatif, du moins, elle le trouvait. Elle l'écouta alors qu'il exposait le fait que ses frères ne venaient plus dans cette maison. Savoir qu'elle en avait le privilège la rendait encore plus fière qu'elle ne l'était déjà. Keith ne disait-il pas lui-même que cela pouvait se montrer dangereux pour des inconnus ? Pourtant, il l'avait invité, il l'avait laissé s'approcher de Nessie, il lui avait fait confiance. Et ça, en plus de flatter son ego qui n'en avait pas vraiment besoin, ça la rendait bêtement heureuse. Cela prouvait au moins que leur... Amitié... Avait de bonnes bases. Quoique, parfois, elle ne savait plus trop où elle en était avec le Serpentard...

Et puis, il fallait avouer, elle avait été plutôt touchée par l'évidente amitié entre le kelpy géant et l'écossais roux. Déjà, être ami avec une telle créature était plutôt rare, mais leur relation semblait... Unique. Vraiment. Dans un sens, c'était parfaitement adorable. La hongroise sentait bien que c'était le genre de relation qu'on ne partageait qu'avec une personne – ou un kelpy géant et légendaire, visiblement.

« Prend la salle de bain, comme ça t'en profite pour t'rincer parce que j'suis pas bien sûr que d'sentir l'eau du lac va être agréable !  J't'attendrai en bas, j'vais aussi en profiter pour m'laver. »

La Gryffondor hocha joyeusement la tête et mit donc le cap sur la salle de bain. Keith avait raison – elle se sentait un peu sale après son petit arrosage imprévu, et passer sous l'eau chaude lui fit le plus grand bien. Toujours aussi enthousiaste, elle se dépêcha d'enfiler sa nouvelle tenue et s'empressa de redescendre, regrettant pour le coup de ne pas avoir prit un jean. C'était beaucoup plus simple, les jeans – et puis, elle se sentait toujours plus à l'aise en pantalon. Pourquoi diable s'était-elle sentie des envies d'être féminine, d'un coup ?

Elle s'empressa de rejoindre son ami, le sourire aux lèvres. Elle fut ravie de visiter les alentours du Loch, et passionnée par ce que lui racontait Keith. Son côté Serdaigle et son envie d'apprendre ressortait parfois, comme dans les cas tel que celui-ci. Bien qu'écoutant attentivement, elle n'était pas sûre de tout retenir ; mais peut importait, elle passait un bon moment, et écouter Keith parler ne la dérangeait pas le moins du monde. Elle ne vit pas le temps passer, et fut presque surprise de remarquer que la soirée était déjà bien entamée.

Elle ne se rendit compte qu'une fois posée dans la chambre de sa fatigue, et ne tarda pas à se préparer pour la nuit, faisant fi du Serpentard qui était retourner un instant auprès de Nessie – ce qu'elle pouvait largement comprendre. Au moins, elle ne pouvait que se dire qu'elle avait passé une excellente journée, bien plus intéressante et belle que si elle était restée à Poudlard. Pour le coup, elle était vraiment contente de l'initiative de l'écossais de l'inviter pour le week-end.

A peine se coucha-t-elle que la jeune hongroise s'endormit. Heureusement pour elle, ils n'avaient pas convenu d'un horaire de réveil et elle pu se reposer tranquillement pour ne se lever que tard dans la matinée. Après être passée sous la douche et avoir refait ses affaires, elle retrouva l'écossais et ils mangèrent tranquillement. Ils prirent le temps de se poser un peu, en discutant de quelques banalités, puis se décidèrent à rentrer à Poudlard. Réunir leurs affaires et transplaner ne leur prirent pas beaucoup plus de temps et bientôt ils furent dans le château, à parcourir les couloirs. Alors qu'elle allait pour partir dans sa chambre poser son sac, Erzsébet hésita un instant avant d'embrasser l'écossais sur la joue et de lui adresser un grand sourire.

« Merci pour ce week-end. J'ai passé une journée géniale. »

Et avec un dernier signe de main, elle disparut dans les couloirs de Poudlard.




Mes clubs:
 

Miss Camping ♥:
 

Très beaucoup merci à Margaux pour l'ava et l'aesthetic ♥️

La hongroise vous cause en #009900 ♥️
Celle qui n'a jamais joui
Celle qui n'a jamais joui
avatar

Mon personnage
Citation: Le courageux n'est pas celui qui donne les coups, mais celui qui y résiste.


ϟ Nation représentée : Hongrie
ϟ Parchemins : 1835
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

[Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Loch Ness 3 octobre 1990] Meet with the big kelpy [Ft. Elizaveta Hédervary]» [98/99] En Route pour le Loch Ness» Le monstre du Loch Ness (partie 3/solo)» Le monstre du Loch Ness» Le monstre du Loch Ness (partie 2/solo)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Section spéciale :: Le Monde-
Sauter vers: