Partagez|

[TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Mar 20 Oct - 2:29



&



&





Les portes de la grande salle s'étaient à peine refermé derrière le bélizien qu'il avait couru à toute allure vers les escaliers menant jusqu'au cachot. Il dévalait les marches en pierre deux par deux, au risque de tomber, mais il s'en fichait éperdument, il devait le rattraper. Andrew avait déjà pris pas mal de retard, Saaraljargal avait déjà une ou deux minutes d'avance sur lui, c'était le temps qu'il avait fallu à l'américain pour se rendre compte que le petit mongol avait fuit, qu'il avait fait une connerie et qu'il se retrouvait maintenant seul. Il ne savait pas si c'était sa raison ou son cœur qui lui dictait ses gestes, mais il s'en fichait éperdument. Il avait les joues rougies par l'effort et le souffle court quand il se faufila dans l'entrée qui menait à sa salle commune, il était pourtant plutôt sportif mais ce n'était pas assez pour lui éviter ces quelques désagréments. Il aperçut enfin le jeune première année, prêt à monter vers les dortoirs des garçons. Andrew accéléra encore plus le pas, attrapant du bout des doigts la manche du petit serpentard et l'apostrophant, haletant.

-"Attends ! Saa ! Ce n'est pas ce que je voulais dire ! Je ..."  

Les yeux couleurs noisettes du quatrième année se posèrent sur son jeune ami, on voyait sur le visage enfantin de Saaral qu'il avait été blessé par le rejet du plus grand, des larmes menaçaient de couler ses yeux bleus, et cela pour la deuxième fois de la soirée. Andrew se sentait stupide, comment pouvait-il faire autant de mal à son premier vrai ami, son seul et unique ami depuis son entrée à Poudlard ? La culpabilité le prenait aux tripes alors qu'il prenait maladroitement le petit mongol dans ses bras, le serrant contre lui de manière pataude. Il se promit intérieurement d'acheter pour Saa des tonnes de bonbons lors de sa prochaine sortie au Pré-Au-Lard pour se faire pardonner, sachant que le petit brun adorait les sucreries. Ca lui coûterait une blinde mais il s'en fichait, il avait bien assez d'argent pour se permettre d'acheter de quoi faire sourire Saaral. A vrai dire, Andrew ne se fichait pas que des dépenses à ce moment même. En effet, tellement captivé par son désir de rattraper le première année, le bélizien n'avait même pas vu son cousin adoré qui lisait un bon vieux livre sur la piraterie dans un fauteuil confortable près de la cheminée.


Serpentard
Serpentard
avatar

Mon personnage
Citation: "Je vais tout dire à mon père !"


ϟ Nation représentée : Belize
ϟ Parchemins : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Mar 20 Oct - 21:04

Ne pas pleurer. Courir sans se retourner.
C'était mes seules pensées alors que je m'enfuyais de la grande salle pour rejoindre ma chambre. La vue floutée par mes larmes, difficilement contenues, qui s'accumulent de plus en plus dans mes yeux m'empêche de voir correctement où je vais. Mes épaules finissent vite par me faire mal à force de prendre des chocs aux passages des personnes qui me sont visuellement inexistantes. Mais je continue d'avancer...
Des bruits semblent s'approcher à grande vitesse. Est-ce toi?! Non.. Tu ne me poursuivrais pas après ta méchanceté... C'est sûrement un élève lambda, sans aucun intérêt, qui ne fait que rejoindre un ami quelconque...
Ami. Ce terme m'est si nouveau. Mais tellement familier en même temps. Notre relation s'est si vite développée! Je me suis fais emporté sans avoir réalisé ce qui s'est passé... C'est tellement bien... Mais si pesant. Comment je peux être aussi... triste à cause d'un ami?! Ou plus simplement, comment les paroles d'une personne externe à ma famille, ou juste autre que Altounet, peut agir à ce point sur mes sentiments? C'est... inédit! Je tiens tant que ça à toi?
Mon bras est soudain bloqué, la manche étant tirée vers l'arrière. Faisant volte-face, tu m'apparais tel un mirage à la respiration incertaine. Puis tu t'excuse... Avant de visiblement m'examiner. Ai-je l'air pathétique? J'essuie rapidement mes larmes qui menaçaient gravement de couler, avant de me retrouver collé à toi, tes bras m'enlaçant. Immobile sous la surprise, j'essaye de tourner la tête vers ton visage, mais ne peux apercevoir que ta belle tignasse qui semble si douce, ainsi que ton oreille. Je rêve ou elle est rouge?
N'arrivant pas à me retenir, je passe une main dans tes cheveux et enfouis mon nez dans ton cou, reniflant ton odeur. Elle est tellement addictive! Je la classerais bien en troisième position dans ma liste des meilleures choses au monde après Altan et les sucreries! J'utilise tes genoux comme appui pour me hisser jusqu'à être au dessus de toi et te fixe, agrippé à tes épaules pour ne pas m'éclater le dos au sol.
Abordant une moue boudeuse et tristounette, je te regarde longuement pour bien analyser ton visage. Wow, t'as couru comme un malade pour avoir c'te tronche là. Un sourire étire légèrement mes commisures alors que je viens déposer un petit bisou sur ton front avant de redescendre à mon étage habituel, levant la tête pour pouvoir te voir du même coup.

- Je te pardonne que si tu dors avec moi comme le ferez de vrais amis comme nous!

C'est avec simplicité que sorte ces mots de ma bouche, alors que je ne connais rien aux amitiés. Mais c'est comme ça qu'on fait, non? Mon sourire vacille alors que mes yeux ne te lâche pas du regard avec un peu de douleur, impatient de ta réponse mais ayant peur que tu me refasse du mal avec tes mots.
Ainsi, immobile devant toi, les mains accrochées à ton haut pour que ton attention ne dévit pas vers une autre personne, j'attends ta réponse.
Espérons que tu veuille de moi cette fois...


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Mer 21 Oct - 11:41



&



&





Andrew fut énormément rassuré en voyant que le première année ne repoussait pas son étreinte, il avait eu une peur bleue, il avait été totalement terrorisé à l'idée de perdre son premier vrai ami. Il laissa le jeune mongol passer une main dans ses cheveux bruns, se contre-fichant totalement du fait que le petit pouvait le décoiffer. Il ne dit rien non plus quand le plus jeune l'escalada pour l'embrasser sur le front, malgré le fait qu'il était encore moins habitué aux baisers qu'aux câlins et que les acrobaties de l'autre froissaient sa tenue. Le bélizien regarda à nouveau son mini serpentard, l'étudiant avec attention pour ne provoquer d'autre conflit avec son si précieux ami. Le faible sourire de Saaraljargal rassurait quand même vraiment le quatrième année, malheureusement il voyait toujours dans les deux orbes azurs du plus jeune que ce dernier avait peur d'être rejeté à nouveau. Andrew ne voulait pas dire non à ce bout de chou, il avait l'impression que s'il refusait encore quelque chose au mongol, il deviendrait un être sans coeur et sans aucune émotion.

-"D'accord, je dormirais avec toi ce soir... Mais juste pour cette nuit, hein ? Demain tu retournes dans ton lit et dans ton dortoir ! Puis il ne faut pas que ça se sache !"

Il était impossible pour Andrew de lutter contre l'incroyable regard bleu du plus jeune, il aurait pu décrocher la lune pour son meilleur ami s'il était sûr que cette action lui apporterait un sourire. L'américain avait quand même la vague impression des fois de se faire mener en bateau par le petit monstre, mais comment résister à Saa ? A cette moue boudeuse si adorable et à ses yeux de chiot battu ? De plus, les deux petites mains accrochés à sa chemise lui donnaient l'impression d'être essentiel pour le plus jeune, comme une bouée de sauvetage sans laquelle l'asiatique n'aurait pu survivre dans ce milieu hostile. Andrew caressa doucement les cheveux du plus jeune puis, après s'être assuré que personne ne les ait vu, il emmena le petit bonhomme dans son dortoir, normalement réservé au quatrième année.On remarquait bien dans la pièce le lit d'Andrew, c'était celui près de la fenêtre, à travers laquelle on pouvait observer le lac. Le lit et les affaires du garçonnet d'Amérique Centrale étaient presque parfaitement rangés, seul quelques livres sur la piraterie traînaient sur la table de nuit, partageant ce petit espace avec un cadre contenant une photographie magique du quatrième année et de son cousin jouant aux pirates quand ils étaient plus jeunes. On pouvait voir aussi sur cette table de nuit un petit bateau pirate en bouteille auquel Andrew tenait beaucoup, un cadeau offert par Benjamin lors du dernier anniversaire du petit bélizien. Le plus âgé des deux serpentards s'assit donc sur son matelas, regardant son acolyte et lui redemandant.

-"Tu es vraiment sûr de vouloir dormir ici ? Je n'ai qu'un lit une place, ça ne va pas être pratique pour dormir à deux... On va être serré... Tu ne serais pas mieux installé dans ton dortoir ?"


Serpentard
Serpentard
avatar

Mon personnage
Citation: "Je vais tout dire à mon père !"


ϟ Nation représentée : Belize
ϟ Parchemins : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Mer 21 Oct - 15:11

Ô ma douce Joie! Ô mon tendre Plaisir!
Immensément heureux de ton abandon pour abandonner cette idée de me dire non. Tu as enfin cédé à mon envie! Je t'adore, c'est super gentil! Mais comment ça, "juste pour cette nuit"? Pourquoi pas toutes les nuits? Aaah peut-être d'abord pour tester si on dort bien comme ça? Ouiii c'est mieux de savoir en même temps.
Je me fais emporté alors que j'étais plongé dans mes pensées, et me retrouve planté en plein dans une chambre inconnue... Et assez surprenante. Surpris, je détaille la pièce avec attention. Toute la décoration tourne vraiment autour des pirates, ce qui donne une atmosphère... Comment dire. Elle met plus ou moins à l'aise, car elle n'est pas nue comme les chambres d'hopital, mais en même temps c'est assez gênant... Les objets environnants semblent contenir une longue histoire, et ça me donne l'impression de ne pas être seul. Ou plus précisément, ça me fait penser à des fantômes qui squatteraient la chambre, et ce n'est pas forcément plaisant! Mais si on oublie cela, c'est plutôt bien comme pièce! Alors profitons un peu...
Me tournant vers toi, je m'approche en retirant peu à peu mes couches de vêtements, que je pose sur le lit. Rougissant de gêne, je cache mon caleçon avec "Crow" entouré de plein de coeur autour. J'aurais peut-être dû prévoir le coup... Je remets vite fait mon tee-shirt noir que je mets tout les jours sous la robe de sorcier, c'est pas qu'il fait froid mais... si un peu. Et c'est aussi en partie pour cacher ma honte et me remettre un minimum de dignité. Certes c'est pas gagné... Mais l'espoir c'est bien quand même!

- Désolé, j'ai pas pu me changer... Mais je veux dormir avec toi...

Détournant le regard, les larmes aux yeux d'avoir tourné au ridicule, je m'assis sur le lit puis replie mes jambes jusqu'à pouvoir enfouir mon visage contre mes genoux, avant de le relever un peu pour te fixer, te suppliant du regard.
Tu ne vas plus être mon ami à cause de ça? Je t'ai tourné au ridicule?

- Je peux aller chercher des rechaanges dans ma chambre hein! Désolé je n'avais pas prévu, je ne voulais pas t'embêter et puis on est partit si vite, j'ai pas pu y penser! Désolé...


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Sam 24 Oct - 2:15



&



&





A peine assis sur son lit, Andrew n'eut même pas le temps de comprendre ce qu'il se passait que le premier année n'avait déjà plus de chemise. Euh... Euh... Le bélizien ne veut pas d'un homme qui se déshabille dans sa chambre quoi. Enfin "homme", ce n'est pas trop ce qu'on dirait pour un garçon de onze ans, aux yeux du latino-américain, ce gamin n'était qu'une crevette à la peau pâle comme un cul. Andrew finit par se remettre de ses émotions en comprenant que le but de Saaraljargal était simplement de se mettre en pyjama, sauf que le mongol n'avait pas emmené de quoi se changer dans la chambre du troisième année. Le plus grand des deux garçons avait quand même eut un rictus en voyant le caleçon du plus jeune, que c'était mignon ces petits coeurs, adorable~ Mais il faut avouer que ce n'était pas des plus virils. Quand Andrew vit son ami en t-shirt et caleçon, il lui dit en se dirigeant vers sa malle.

-"J'ai bien vu que tu veux vraiment dormir avec moi et que c'est du total imprévu petit bonhomme, alors arrête de t'excuser pour tout. Je peux même te prêter un pyjama au pire..."

Andrew se demandait vraiment ce qui lui prenait quand il était avec Saaral, lui qui d'habitude ne prêtait jamais ses vêtements et les jeter ensuite si quelqu'un d'autre que lui les mettait, ça ne le gênait pas du tout de procurer un pyjama au jeune mongol. Il fouillait donc dans sa malle, à la recherche de deux pyjamas propres, un pour lui et un pour le petit monstre. Les vêtements du bélizien n'étaient jamais des affaires bas de gammes. Les pyjamas, malgré leurs motifs simples, étaient 100% pur boeuf coton, composé juste d'un pantalon et d'une chemise manches longues. Andrew déplia les pyjamas, puis donna à Saaraljargal celui qui avait l'air le plus petit des deux, un joli pyjama vert à rayure. Le plus âgé tourna ensuite le dos au mongol pour se mettre lui aussi en pyjama, légèrement plus pudique que la crevette. Il enleva tout d'abord sa chemise, laissant apercevoir un dos caramel très légèrement musclé, même s'il avait perdu de son bronzage depuis son retour en Ecosse. Il faut dire que le soleil n'est pas le même sur une plage des caraïbes qu'à Poudlard. L'hispanophone quitta ensuite son bas avant d'enfiler le pyjama bleu à carreaux qu'il avait prévu pour lui. Il ne se retourna pour faire face au plus jeune qu'une fois le dernier bouton de son haut fermé.

-"Ca y est, prêt pour aller dormir ?"


Serpentard
Serpentard
avatar

Mon personnage
Citation: "Je vais tout dire à mon père !"


ϟ Nation représentée : Belize
ϟ Parchemins : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Dim 25 Oct - 16:03

Vive la honte... et l'amitié!
Tu ne t'ai pas moqué, ou discrètement, c'est assez bien, je n'aurais pu oser bouger sinon... Avouons que faire le poteau en plein milieu d'une chambre est totalement débile, et me ferais passer pour un attardé mental. Oh, tiens, j'ai pensé à tom akh en même temps, c'est bizarre, je ne comprends pas trop pourquoi... AH. Oups, c'est pas gentil ça, 'puis il est intelligent...
Me déshabillant sans aucune gêne face à toi, puisque je n'ai pas encore appris la notion de pudeur. Je prends ainsi le pyjama que tu m'avais tendu pour enfiler en premier temps le pyjama. Puis, sans attendre, je saute sur le lit pour me rouler dans la couverture, le haut, délaissé sur un pan du lit.
Après m'être roulé bien comme il faut au chaud comme un chat, je te bondis dessus pour m'accrocher à ton dos, enroulant ta taille de mes jambes et tes épaules de mes bras. Position koala!

- Attaque surpri-IIIIIH?!

Je sens que j'ai mis trop de force dans mon saut et, étant lié à toi, tombe sur ton ptit corps plus grand que moi. J'aurais dû y aller plus doucement, mais je sais pas trop dosé, vu que d'habitude c'est sur mon grand et fort Altounet que je saute pour voir au dessus des personnes. Personne ne peut le vaincre, c'est le plus fort des plus forts de tout l'univers!
Mais bon, revenons-en à nos yacks. Je te fixe du regard, ayant peur de t'avoir fais mal.

- Désolé Androu... Mal à la têteu.

Un poil groggy à cause du saut et du cri, aigu malgré ma virilité, que j'avais poussé en sentant l'air se déplacer, je repose ma tête sur ton torse, le temps que cette dernière arrête de sonner. Mal mal mal!


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Ven 30 Oct - 17:12



&



&





Andrew fut grandement surpris en voyant que la crevette n'avait pas enfilé son haut de pyjama, sa pudeur le fit même légèrement rougir car ce n'était pas une tenue correcte de se balader à moitié habillé ! Il ne fit aucune remarque car la crapule avait déjà envahi son lit, sautant dessus comme un gamin et défaisant tous les draps. Comment allait-il pouvoir réussir à l'endormir ? Le bélizien soupira et le laissa faire en espérant que le plus jeune se calmera dans quelques minutes pour qu'ils puissent enfin se reposer. En attendant que le petit monstre se tienne tranquille, le troisième année ramassa ses vêtements et ceux du mongol, les pliant correctement et les posant sur le couvercle de sa malle. Il se demandait franchement où Saaraljargal avait été élevé pour n'avoir aucune manière et il se dit qu'il essayerait de remédier à ça. Si au moins il arrivait à apprendre au première année la politesse et à bien se comporter en société, ça serait une grande victoire pour le bélizien, mais surtout un vrai miracle.

Andrew venait à peine de finir de ranger les vêtements du petiot que ce dernier lui sauta soudainement dessus, s'accrochant à lui comme une moule à son rocher. Bien sûr l'américain ne s'y attendait pas du tout. L'asiatique pesant son poids et n'ayant pas dosé sa force, Andrew finit par basculer à l'arrière et tomber par terre. Le contact brutal avec la pierre froide du sol ne fit pas du bien au basané, tout comme le cri aigu de Saaraljargal qui lui vrilla les tympans. Andrew mourrait d'envie d'engueuler le plus jeune, du lui remonter les bretelles pour son attitude stupide et dangereuse ! Mais toute cette colère disparut comme par magie quand il entendit la voix du petit qui, un peu sonné, s'excusait en déformant adorablement comme d'habitude le prénom du bélizien à sa manière... Le plus âgé des Serpentards posa doucement sa main dans la chevelure de son meilleur ami, ébouriffant tendrement sa tignasse en lui répondant.

-"C'est grave Saa, on n'a rien de casé, c'est le principal..."

Une petite voix dans son esprit fit quand même remarquer à Andrew que si on lui avait dit un jour qu'un homme torse nu serait allongé sur lui, il n'y aurait jamais cru...


Serpentard
Serpentard
avatar

Mon personnage
Citation: "Je vais tout dire à mon père !"


ϟ Nation représentée : Belize
ϟ Parchemins : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Dim 8 Nov - 19:25

Maladresse, quand tu nous tiens.
Une symphonie de tambours résonnant dans ma ptite tête de fragile, j'entrouvre un oeil en sentant ta main venir me décoiffer. Poussant une faible plainte en remuant un peu sur toi, je te souris en entendant ton pardon sur mon comportement. Tu est tellement gentil avec moi, il faudrait que je fasse de mon mieux pour te rendre la pareil..! Le nez niché dans ton cou, je ne bouge pas d'ici. C'est hyper bien d'être là, au chaud. Ton corps est tellement moelleux, même si tu as un peu de muscles... Je me demande si je t'écrase. Je suis un peu lourd, non? Pourtant tu ne semble pas te plaindre, tu m'as juste pardonné... Mmh peut-être que tu ne veux pas me vexer? Je sais paaas!
Je décide donc de me relever, manquant d'ailleurs de me prendre le bois du lit, avant de retourner me rouler dessus. Puis je m'étale en mode étoile de mer, avant de me redresser pour m'asseoir.

- Tu viens te coucher? Faut dormir, on a cours demain! J'essayerais de pas trop bouger, t'as le droit de me pousser sur le sol 'cas contraire, et... et puis encore désolé, j'espère ne pas t'avoir fait mal en te faisant tomber, tu peux me dire si tu veux plus que je te saute dessus, ou sinon que je te prévienne avant!

Le souffle coupé, je reprends une grande inspiration avant de tendre les bras pour te tirer vers moi et ainsi te faire basculer à côté de moi. J'avoue avoir un petit peu peur de rater mon coup, ce qui aurait signifié qu'on aurait pu me manger avec du nutella ou du sucre, ou les deux. C'est bon les deux ensemble! Mais c'est un peu trop sucré, et après on se sent tellement lourd qu'on a le ventre qui traine par terre! Enfin c'est ce qui m'arrive quand je mélange nutella, sucre et crêpe.
Bref, je divague. Vague. La blague répétitive, j'adore. Je tapote un peu ton haut pour ensuite remettre ma tête dessus. Oui bon quand je t'écrasais j'ai vu que c'était mieux qu'un oreiller, c'est pas de ma faute... Je te ferais des massages pour me faire pardonner au pire.
Remuant de nouveau contre toi, je cherche une position correcte pour dormir. Une jambe calée sur ton ventre pour plus de stabilité et les bras repliés contre ton épaule, la fatigue arrive par derrière et m'assomme sans prévenir. J'ai trop bougé pendant la journée et même ce soir, mon corps s'est soudain écroulé pour laisser mon esprit se vautrer dans ses rêves.
Désolé de ne pas avoir pu te souhaiter bonne nuit..


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal] Mar 17 Nov - 20:20



&



&





Andrew attendait, regardant le petit bonhomme vautré sur lui ouvrir un oeil, grogner puis gigoter comme un petit asticot. Le bélizien ne disait rien, malgré le poids du mongol qui commençait à peser, continuant de caresser les cheveux du plus jeune en attendant qu'il se relève. Le souffle de Saaral lui chatouillait légèrement le cou, faisant apparaitre un faible sourire sur le visage basané de l'américain. Andrew fut quand même soulagé quand Saa se leva pour s'installer sur le lit, il ne voulait pas passer toute la nuit par terre quand même, c'était indigne d'un sang-pur de dormir sur le sol. Le plus âgé de nos deux petits Serpentards se releva donc aussi, regardant le plus jeune qui faisait à nouveau l'andouille sur le lit et prenant toute la place. Oh Merlin, comment allait-il pouvoir se reposer dans le même lit qu'une boule d'énergie pareille ?

L'asiatique finit par s'asseoir sur le lit, commençant à débiter une longue tirade si rapide qu'Andrew se demandait quand est-ce que le mongol respirait. Il eut sa réponse en entendant le première année prendre une grande inspiration une fois son discours fini. Le jeune Sparrow ne l'avouerait jamais, mais il trouvait adorable le fait que le petit Saa mangeait certains de ses mots, tout comme il trouvait cela attachant que la crevette s'inquiète pour son sommeil ou s'excuse à nouveau. Andrew n'eut pas le temps de répondre à son meilleur ami que ce dernier le tira dans le lit, le faisant tomber à ses côtés sur le matelas. Avant qu'il ne puisse réagir, le petit avait calé sa tête sur le torse du sang-pur, se servant de lui comme un oreiller.  

-"Saa, si j'ai accepté que tu dormes avec moi, ce n'est pas pour te virer du lit en plein milieu de la nuit, alors il n'y a aucun risque que je te fasse tomber par terre. Après si tu gigotes trop et que tu tombes tout seul, je n'y serais pour rien. Puis je t'ai déjà dit que ce n'était pas grave pour tout à l'heure, ça ne me gêne pas que tu me sautes dessus, il faut juste que tu contrôles un peu ta force pour ne pas me faire tomber. Je n'ai pas le carrure de ton frère, je ne suis pas aussi musclé que lui et..."

Andrew ne finit pas sa phrase quand il vit que le petit monstre était déjé endormi. Il faut dire aussi que caresser les cheveux de la crapule pendant son monologue n'était peut-être pas une bonne idée pour le tenir éveillé. Toujours est-il que le bélizien n'enleva pas sa main de la tignasse brune, continuant à jouer avec les douces mèches et observant le jeune mongol dormir. Saa dormait dans une position étrange, on aurait presque dit un chaton. Son visage était détendu, on aurait dit un petit ange quand il ne criait et ne gigotait pas. C'était rare de voir le première année aussi calme, c'était même la première fois qu'Andrew le voyait comme ça, il ne s'en priva pas pour détailler le visage de son homologue.  

L'asiatique avait la peau vachement pâle comparé à celle du bélizien, ça faisait un contraste plutôt marrant. Il avait des sourcils fins, de beaux yeux que l'américain savait bleus, des bonnes joues encore bien rondes et des lèvres qui étaient faites pour sourire et communiquer aux autres la joie de vivre de leur possesseur. Andrew ne pouvait pas nier que le visage de Saaraljargal, malgré qu'il soit encore bien marqué par l'enfance, était beau. Le troisième année fut à la fois heureux et un peu triste à cette constatation. Il est vrai que le bélizien aimé être entouré de belles choses et de belles personnes, mais il ne voulait pas que le mongol soit juste une décoration à ses côtés. Saaral était trop bien pour ça, c'était un garçon joyeux, rieur, vif... C'était pour ça qu'Andrew avait voulu en faire son meilleur ami.

Le basané remonta la couverture sur Saa et lui pour ne pas que le petit attrape froid, déposant un baiser sur le front du plus jeune pour lui souhaiter bonne nuit alors que des millions de pensées s'entrechoquant dans son esprit... Il repensa à sa mère, qui était belle elle aussi, presque aussi belle que Saa, et qui pourtant n'était qu'un ornement au bras de son père. Il trouvait cela horrible dans un sens d'être cantonné au rôle de "Madame Sparrow", mais il savait que plus tard lui aussi aurait une femme toute choisie pour lui qui ferait potiche à son bras... Il s'était fait à l'idée d'un mariage arrangé plus tard, il n'avait pas le choix de toute façon, mais il ne savait pas du tout comment annoncer cela à son meilleur ami. C'est vrai que le fait qu'il soit promis à quelqu'un ne regardait pas Saa, mais bizarrement une petite voix dans l'esprit d'Andrew lui murmurait qu'il devait en faire part au plus jeune. Il n'avait par contre pas envie de le faire du tout, il avait un peu peur au fond de se disputer avec Saaral pour cela... Le bélizien finit par s'endormir, un petit pincement au coeur à cause de ses pensées, serrant plus fortement son meilleur et unique ami dans ses bras.  


Serpentard
Serpentard
avatar

Mon personnage
Citation: "Je vais tout dire à mon père !"


ϟ Nation représentée : Belize
ϟ Parchemins : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

[TERMINÉ][19/10/1990] Comment dire non à Saa~? [Saaraljargal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Comment te dire... que je ne t'ai pas oublié... [PV : Fred]» C'est dur de dire au revoir....quand on sait qu'on les reverra un jour» Bagu Kirima, une araignée au plafond...» Mon cœur bat pour toi, mais tu ne le vois pas...» Comment dire non à un whisky de 20 ans d'âge!!! (X) Feat Daniel
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RPG :: Les vieilles archives :: Anciens RP-
Sauter vers: