Partagez|

[30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~] Dim 29 Nov - 17:42

« … Of course I know how to play ru-...rug-ru... Rugby. I swear. »

Aberthol Kirkland & Altan Ulaansükh

Les rayons perçants du soleil d'hiver frappaient le parc de Poudlard, dégelant les brins d'herbes couverts d'une fine couche de givre... Pourtant, la température restait tout sauf élevée.
Mais le froid n'empêchait pas tout le monde de vivre sa vie comme il l'entendait. Aberthol avait tout de même été élevé en Ecosse, il connaissait parfaitement ce climat, et avait eu tout le loisir de s'y être habitué. C'était d'ailleurs pour ça qu'il était assis dans l'herbe comme si de rien n'était, habillé d'un ensemble assez... Disparate, il fallait bien l'avouer.
L'écossais portait, sous une banale cape de sorcier... Une tenue sportive. De rugby, plus précisément. C'était du moins ce que ses amis de huitième année issus de familles moldues lui avaient certifié, lorsqu'ils lui avaient refilé ce haut à manches longues et ce short, tous deux rouge vif et blanc. M'enfin, il avait confiance en ses camarades.
Le Poufsouffle termina de lacer les crampons de rugby qu'on lui avait remis avec les vêtements, puis se leva, époussetant son derrière déjà tâché par l'herbe d'une main. Il regarda autour de lui... Cet endroit avait bien l'air d'être vide. Ca valait le coup de s'être levé à pas d'heure.
Il enleva sa cape et la posa en boule à ses pieds, avant de se munir de son ballon de rugby. Coinçant l'objet ovale sous son coude, le jeune sorcier se prit à déambuler dans le parc, à la recherche de l'endroit parfait pour ses entraînements. C'est-à-dire une place assez isolée.
Il lui en avait pris, du temps, avant d'enfin s'essayer au rugby... Déjà, sa première rencontre avec ce sport avait été pour le moins... Inattendue. Par la suite, il avait essayé de se renseigner auprès de quelques amis né-moldus ou sang-mêlés et, si il avait assimilé des choses, tout n'était toujours pas parfaitement clair, pour le brun...
Le huitième année se souvint de la première fois qu'il avait joué au rugby, avec ces mêmes amis-là. Et... Une grimace s'installa, presque malgré lui. Qu'est-ce qu'il s'était raté... Au moment de marquer un point, il avait fallut qu'il lâche le ballon, avant de salement s'écraser au sol. Ca lui avait valu de sacrés moqueries pendant plus d'une semaine, et on l'avait même entiché du joli surnom « La vache ». Parce qu'il s'était retrouver à brouter l'herbe. Poétique, n'est-ce pas ? Ca l'avait bien aidé à se trouver un partenaire pour le bal d'Halloween, ça.
Heureusement, cela s'était déroulé il-y-a un bon moment... Quatrième année, il lui semblait.  Enfin bon, il avait compris qu'avant de s'afficher devant tout Poudlard, il fallait s'entraîner. Mais, empli de honte, il faisait désormais bien attention. C'est pourquoi il choisit un endroit où l'on pourrait difficilement le trouver, à l'abri d'un arbre du parc, pas trop loin du lac.
L'heure de vérité allait bientôt sonner... Il positionna le ballon à la verticale, comme dans ses souvenirs. Tout d'abord, il comptait se mettre aux « essais », comme ses potes disaient.
Il recula de quelques pas, vérifia que ses crampons étaient bien mis, bien serrés, et s'étira un peu (plus pour la forme que pour vraiment échauffer ses muscles, il y connaissait rien, question exercices), le tout sans lâcher le ballon des yeux.
Il expira ensuite un bon coup, le regard toujours fixé sur l'objet brun en cuir... Et s'élança vers lui, shootant dedans avec toute la force qu'il possédait.
Et apparemment, tout marcha sans problèmes. Le ballon monta, monta... Pas assez haut, en fait. Aberthol regarda la balle descendre, presque hypnotisé... Quand ledit ballon heurta quelqu'un en plein sur la tête.
Oh. OH. OH MER-Mince. Mince mince mince mince mince. Oups. L'écossais écarquilla les yeux, horrifié, et se dépêcha de venir à la rencontre du type un peu plus loin.
Il n'était pas encore arrivé à sa hauteur, qu'il cria :

 Hé, toi là-bas !



Nom de dieu, manquait plus que ça. Assommer un élève. Bon sang, il risquait vraiment d'avoir des problèmes...
Il du s'arrêter un instant, haletant, déjà hors d'haleine. Tu parles d'un sportif. Se tenant la main sur un poing de côté déjà naissant, il demanda, le souffle court :

C-ça va ? Rien de cassé ?



Oh là là, il espérait que le grand type n'avait pas trop mal, le pauvre... D'ailleurs, maintenant qu'il y pensait, il l'avait déjà vu, lui. C'était son anniversaire il-y-a même pas encore deux-trois jours... Ah ! Altan ! Il s'en souvenait !... Gulp. Le pauvre. Il espérait sincèrement ne rien lui avoir fait. Même si il avait l'air solide, on ne savait jamais...

DEV NERD GIRL



Dernière édition par Aberthol Kirkland le Ven 4 Déc - 18:01, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~] Dim 29 Nov - 19:27













           … Of course I know how to play ru-...rug-ru... Rugby. I swear.

      « .... SÉRIEUSEMENT ?! »
          

          
    Tous les matins depuis trois ans, Altan court. Il en a besoin, ça l'aide à se sentir mieux et se maintenir en forme. Car Altan est une grosse larve, en réalité. Tout le monde croit qu'il est juste "éteint du cerveau", mais non non, il est éteint TOUT COURT. Alors tous les matins, il se dépense à fond, quelque part ça l'aide à se concentrer le reste de la journée. Il court parfois le soir aussi, mais en ce moment il n'a plus vraiment d'occasion. Ses temps morts, il les passe à Pré-au-Lard, à aider ses deux "grands frères" avec les derniers aménagements de leur boutique.

    Il sort de ses pensées en manquant de se manger un magnifique arbre en pleine face et a à peine le temps de se dire "huh, je devrais peut-être rent-" BLAM ! LE BALLON DANS TA GUEULE ! Ferme-la ok ? Ferme-la ! On s'en FOUT de c'que tu penses, MANGE ce ballon de ru-rgbub- MACHIN dans la face ! C'est le KARMA qui l'envoie OK ?

    Après avoir mangé ce magnifique ballon, le pauvre brun voit le sol tourner un peu et ne tarde pas à tomber à genoux. Ses oreilles sifflent, il douille un peu quand même. P't'être qu'il aura une bosse... Qui sait. Ses tatouages s'affolent, quittant son dos pour se barrer partout sur sa peau. Ces foutus traits... Ils sont tous dissociés et n'ont aucune espèce de logique.

    Du coup, Altan le Platane devient Altan le Tigre du Platane (qui est un IMMONDE INSECTE DÉGUEULASSE mais je voulais faire cette blague), tandis que l'encrenoire se balade donc de manière anarchique sur sa peau, passant des surfaces visibles à celles cachées sous ses vêtements.

« Hé, toi là-bas ! C-ça va ? Rien de cassé ? »

« ...... ouch... »

    ..... ouais. C'est tout. Cette réponse est BELLE. Elle reflète bien les capacités cognitives d'un Altan percuté par un ballon démoniaque.


Codage | Luth ©
          

          

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~] Sam 5 Déc - 12:25

… Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. I swear. »

Aberthol Kirkland & Altan Ulaansuk

Le jeune écossais releva la tête, la main toujours plaquée contre le bas de son flanc… Et n’en crut pas ses yeux, sur le coup. Qu’est-ce que… Qu’est-ce que c’était que ça. Ces… Choses, qui couvraient le corps du Gryffondor en face de lui.
Il cligna des yeux devant ce spectacle pour le moins… Inattendu. Et, malgré lui, sentit même une boule de stress lui enserrer le ventre, quelques instants. On ne lui avait pas refilé un ballon ensorcelé, quand même ?
Aberthol resta ainsi, les pieds plantés dans l’herbe du parc, à contempler ces traits noirs semblant avoir pris vie. S’il connaissait l’expression, il aurait sûrement laissé échapper un joli « WhAT THE FUCK ». En tout cas, l’ébahissement et la curiosité se peignait sur son visage. Confus, soucieux, il se remit rapidement en marche, faisant abstraction de la douleur qu’il ressentait à cause de son poing de côté.
Il traversa les quelques mètres qui le séparaient d’Altan, et s’accroupit dans l’herbe devant lui, juste quand celui-ci laissa échapper :

...... ouch...



C’est alors que le plus petit des deux bruns remarqua que les figures noires avaient finalement disparu. Il n’avait pas rêvé, tout de même… Enfin, ce n’était pas plus pire, qu’elles ne soient plus là. L’aîné Kirkland serra les dents, rongé par l’inquiétude. Ah, il n’avait pas loupé le pauvre septième année, c’était, malheureusement pour lui, clair et net. Il posa tout doucement une main sur l’épaule de sa pauvre victime, affligé et rempli de remords :

Je suis désolé… Je m’entraînais au rugby, et… Bref, voilà le résultat.



Vu l’état du pauvre Mongol, il préféra ne pas développer trop de choses, ça ne l’aurait rendu que plus confus. Il examina le visage du Gryffondor… Oh. Le mot « ouch » convenait bien, effectivement. Le petit plus grand que lui de deux têtes commençait à avoir une jolie bosse, sur la gauche de son front, pas loin de sa tempe.
En se disant qu’Altan avait eu très très chaud- mourir à cause d’un ballon pris en plein dans la tempe, c’est tout de même une mort bien con -, et que la prochaine fois, fallait mieux qu’il s’entraîne dans un endroit DESERT, A-BSO-LU-MENT DESERT ; PERSONNE, NADA, Aby se redressa. Rah, sur le coups, il s’en voulait de ne pas avoir choisi le type d’études qui l’aurait sorti en un rien de temps de cette situation. En revanche… Il avait un ou deux amis qui pouvaient être capable de l’aider, il lui semblait. Avec un petit sourire, l’Ecossais demanda à l’Asiatique, tendant sa main vers lui :

J’ai des amis qui pourraient nous aider, des huitième années en médicomagie. On peut aller voir l’infirmière aussi, si t’as besoin. Tu peux déjà te lever et marcher, d’abord ?


… Maintenant qu’il y pensait… Marius et Oliviero allaient sûrement le tuer. Mais le plus important, là, tout de suite, c’était l’état d’Altan.

DEV NERD GIRL

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~] Mar 8 Déc - 11:17













           … Of course I know how to play ru-...rug-ru... Rugby. I swear.

      « .... SÉRIEUSEMENT ?! »
          

          
    Son cerveau s'était éteint sous le choc, alors il met un peu de temps à réagir. Il est déjà lent de base, mais là, son temps de lag atteint des niveaux faramineux -ce qui est plutôt triste, quand on y pense-. Il se redresse lentement en position assise dans l'herbe, stable, et pose sa main glacée sur la bosse qui se forme sur son crâne. Il n'aurait pas réagi si Aberthol n'avait pas parlé de magie et recule violemment comme s'il avait tenté de le frapper.

    Aucun commentaire sur sa réaction, c'était de la survie, il s'en est à peine rendu compte. Le brun s'appuie, de l'autre main, contre l'arbre qui lui a fait un bisou tout à l'heure, et revient sur ses jambes. Gosh, il a mal... Sa vision est brouillée, alors il s'adosse à l'arbre pour ne pas se viander lamentablement.

    Déjà, c'est QUI l'arbruti (haha jeu de mots, lol) qui lui a balancé un ballon en pleine gueule ? Sérieusement ? Le pauvre brun grommelle dans sa barbe inexistante, quoique ça fait un moment qu'il s'est pas rasé... Une de ses arabesques Acero-ienne vient, telle une vile saloperie, se mettre en travers de son nez (Umino-Iruka style), mais le brun ne peut pas vraiment s'en rendre compte, après tout.

« ..... Shaa. »

    Oui, il lui dit d'aller se faire foutre. Oui, il l'insulte. Oui, dans une langue que l'écossais ne comprend pas et qu'il n'a sûrement jamais entendue. Le pauvre gryffondor a mal à la tête et ses putain de tatouages font n'importe quoi. N'empêche que le noir teinte métallique et sa peau foncée, ça fait très tigre quand même. Tigre sale, mais tigre quand même.

    Par contre, la voix du type commence à lui revenir. Non, il a toujours pas capté qui c'est, pauvre Altan. Mais si, ça lui revient... C'est encore un Kirkland, si ses souvenirs sont pas trop mauvais. Et c'est... Le 1. Ouais, c'est ça. Celui qui connaît Oliviero et Marius.... Ah, bah au moins il aura des gens auprès de qui se plaindre~ Voilà. Ils iront l'engueuler. Lui il a mal a crâne...

    Le pauvre brun s'étire lentement, la douleur commençant à disparaître, et ouvre les yeux pour le regarder un peu mieux. Ouais, c'est bien lui, Aberthol Kirkland. Celui qui vient de tenter de l'assassiner... Mais il l'aime bien, lui. C'est pas Roux donc ça va... Tant que c'est pas Roux, tout va bien.

« Fais gaffe à tes affaires... »


Codage | Luth ©
          

          



Dernière édition par Altan Ulaansükh le Jeu 17 Déc - 14:28, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~] Mer 16 Déc - 19:35

”… Of course I know how to play ru-…Rug-ru… Rugby. »…  « … I swear. »

Aberthol Kirkland & Altan Ulaansükh

L’inquiétude du brun ne se calma, pas loin de là, devant la réaction du Mongol. Une affreuse grimace se peignit sur son visage quand il le vit brusquement reculer jusqu’à l’arbre derrière lui ; il n’avait quand même pas peur de lui, maintenant ?!

Meeeeh… Ah non, c’était juste pour se relever, en fait. Il se disait, aussi. Sachant qu’Altan fait quasiment deux têtes de plus que lui, ce serait plutôt au Britannique, de craindre pour sa vie. Bref, Aberthol s’approcha du grand septième année, afin de pouvoir aider sa victime si il s’avérait qu’elle ne pouvait pas tenir sur ses jambes. L’Asiatique pouvait s’étaler sur lui autant qu’il voulait, le pauvre Écossais aurait assumé sa faute, de toute façon.

Il observa attentivement le brun, à la recherche du moindre signe de fatigue, prêt à intervenir… Hm. Ça avait plutôt l’air d’aller, pour le mom-WOW. Wait. Qu’est-ce que… Encore un trait noir ?!... Eh oui. Qui, cette fois, vint s’installer en plein milieu du visage de son interlocuteur, sur son nez, comme un genre de cicatrice. La première fois, il avait pensé s’être imaginé ça tout seul, mais là, l’existence de ces… Sortes d’arabesques-rayures-ornements était indéniable.

…..Shaa.


... Alors là, le Poufsouffle fixa Altan d’un air absent. Ch… Chaat ?
Oh. Mon. Dieu. Le pauvre petit avait eu une commotion cérébrale. Il voulait juste se balader dans le parc, et maintenant, à cause d’un malencontreux tir, il parlait de chats. Et tout ça à cause de lui… Hng, il la sentit, la vague de remords, là. Ow.

L’élève plus âgé nota tout de même, au passage, que le Mongol n’avait pas l’air d’apprécier ce cher félin. Il avait eu limite l’air de cracher ce mot, en fait. Peut-être que… Que ça signifiait autre chose ? Et… Si c’était le cas, est-ce que le jeune Écossais était sûr de vouloir ce que ça voulait dire, telle était la question.
Oh, et puis de toute façon, il n’avait rien à perdre. Il s’apprêtait à lui demander une traduction, mais se tut aussitôt lorsque les formes noires recommencèrent leur ballet infernal sur la peau tannée du Gryffondor encore un peu sonné.

Plus fasciné qu’effrayé, à vrai dire, le brun contempla à nouveau ces traits sombres, s’apparentant désormais plus à des rayures qu’autre chose. On aurait vraiment dit que ces choses étaient douées de conscience, malgré leur manière de se déplacer complètement désordonnée. C’est alors qu’Altan se remit à bouger.

Fais gaffe à tes affaires…


Aby mit un temps à réagir, comme à son habitude. Après quelques secondes, il finit par détacher ses yeux de ces striures sombres si intrigantes, et leva son regard vers celui de l’Asiatique… Avant de le baisser de nouveau en hochant tristement la tête, ses épaules s’affalant tandis qu’il poussait un soupir :

Oui, désolé…


Il leva de nouveau ses yeux verts dans sa direction :

Tu vas un peu mieux ?


Et puis… C’est que, mec, comment dire…  T’as des trucs un peu bizarre, qui se baladent sur ta peau depuis toute à l’heure.
Il hésitait un peu à relever lesdits trucs bizarres, en fait. C’est que ça gênerait sûrement le Gryffy… Mais bon. Après tout, il ne disait pas ça méchamment, le Britannique. Il se décida donc à montrer les arabesques noires qui étaient sur ses bras d’un geste de la main, toujours aussi interloqué :

Je me demandais… Tu sais ce que c’est, ces… Choses ?


Ça n’avait pas l’air de lui faire mal, en tout cas… Au moins ça.

DEV NERD GIRL

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~] Jeu 17 Déc - 14:47













           … Of course I know how to play ru-...rug-ru... Rugby. I swear.

      « .... SÉRIEUSEMENT ?! »
          

          
    Le brun arrêtait de se prendre la tête, au propre comme au figuré. Il a fini par lâcher sa bosse, qui commence à se résorber, et de l'autre côté il a lâché prise niveau cohérence. Alty fixe donc le poufsouffle et fait un peu la moue en le fixant. Ce mec est bizarre. Il le juge un peu -pas trop non plus- et se passe une main sur le visage. Ses rayures continuent de s'agiter un peu partout.

    Pas comme s'il avait compris ce dont Aberthol parle, cependant. Il se contente de le fixer avant d'en voir une courir sur sa main. Ce truc, là ? Oh, rien~ Juste la faute à un enfoiré de tatoueur mâchouilleur de cure-dents, pourquoi ?~ 

« Ah, ça. »

    Le brun grogne quelques malédictions à l'encontre de son tatoueur préféré et soupire, restant adossé à l'arbre.

« 'Marius. »

    Connerie de tatoueur va. Le pauvre mongol s'est tellement fait arnaquer sur ce coup. Bon, OK, il n'a rien payé, mais... Mais quand même ! Ça se fait moyen, on va dire. Il aurait pu lui demander son avis quand même !... Et se prendre un retentissant "non" dans la gueule, soit, mais c'sont un peu les risques du métier, aussi. Un serpentard n'est pas censé avoir du cour-... Non pardon désolé, trompé de maison~ Le fait est que ces choses du démon se baladent maintenant librement sur sa peau et ça, ça ferait presque bouder Altan. Lui qui préférait rester discret.

« C'ment t'les connais d'ailleurs ? »

    Le brun avait quand même ce dernier point à éclaircir. Parce que c'est louche, faut pas déconner. Il fait un peu la moue et fixe le pouffy en reprenant lentement le chemin du château. Il a plus trop envie de courir après avoir mangé un ballon, ça va.


Codage | Luth ©
          

          

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

[30 Novembre 1990] « … Of course I know how to play ru-...rug-ru... rugby. » ... « ...I swear. »  [Ft. Alty~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [TERMINÉ][6 novembre 1990] Pub... and Go! • Feat Arthur Kirkland» [Novembre 1990] Parle-moi - ft Altan» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !» 16 DESANM 1990 – 16 DESANM 2009 Desanm se» 18 novembre, fête de l’Armée d’Haïti.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RPG :: Les vieilles archives :: Anciens RP-
Sauter vers: