Partagez|

« Toujours. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: « Toujours. » Lun 19 Jan - 14:13

head
Quetzal Alconahuacatl

Qui est-elle ?
Sorcière sang-mêlée originaire du Mexique et descendante de voyants nahua par sa mère, Quetzal est l'un des professeurs les plus exotiques de Poudlard. École qu'elle a également fréquentée durant son adolescence dans la maison de Serpentard.
Belle femme fière, peu commode, taciturne... Elle impose le respect malgré son jeune âge et le fait qu'elle paraisse encore plus jeune qu'elle ne le soit (on la prend de temps en temps pour une étudiante).

À l'époque où elle travaillait au Ministère de la magie mexicain, elle rencontra un Auror, dernier représentant d'une lignée de sangs purs d'origine maya: Ekahau Nacal. Ils se marièrent cinq mois après leur rencontre, celle-ci étant un coup de foudre mutuel.
Quetzal avait changé du tout au tout grâce à cet homme, devenant plus ouverte et joyeuse qu'elle ne l'avait jamais été. D'ailleurs, cette période était la plus heureuse de sa vie.

Malheureusement, elle ne dura pas. Ekahau coursait depuis des années un mage noir mexicain que même les moldus connaissaient et tous l'avaient surnommé El Diablo.

Même si elle avait des dons de voyance particulièrement développés, Quetzal ne vit rien venir. El Diablo, quand il fut trouvé par la patrouille dirigée par Ekahau, entra dans une furie meurtrière telle qu'il n'y eut quasiment aucun survivants. L'époux de la jeune femme ne faisait pas partie de ces derniers. C'est ainsi que la lignée des Nacal de sang s'éteignit avec lui.

Son époux et son bonheur étant partis définitivement à Xibalba, elle devint la femme aigrie, qui ne sourit jamais et d'une sévérité hors normes critiquée par le plus grand nombre et c'est ainsi qu'elle quitta le Mexique pour aller enseigner à Poudlard d'abord en tant que professeure de Divination, puis en tant que professeure de Potions.

Certaines choses à savoir
☼ À l'origine, son patronus était un aigle mais il prit la forme d'un jaguar depuis qu'elle a connu Ekahau (étant tombée très amoureuse), ce dernier étant un animagus se transformant en ce félin ☼ Dans ses papiers personnels, elle a le nom de Quetzal Nacal. Alconahuacatl étant son nom de jeune fille qu'elle utilise officiellement ☼ Elle a beau avoir des visions, elle n'en fait pas part à tout le monde ☼ Toujours en rapport avec Ekahau, malgré tous ses bijoux, la seule bague qu'elle arbore est celle qu'il lui a offerte. Une émeraude de belle taille laquelle renferme un cheveu de feu son époux ☼ Elle envie le bonheur des autres même si d'apparence, elle a l'air de ne pas s'en préoccuper ☼ Elle parle nahuatl, yucatèque, espagnol et anglais ☼ Elle possède pas mal de connaissances en magie noire ce qui pourrait alimenter certaines rumeurs comme quoi elle serait une mage noire, d'ailleurs elle a déjà utilisé le sortilège de l'Endoloris sur le meurtrier de son époux lors d'une phase de fureur vengeresse avant d'être interrompue par un de ses collègues du ministère


Fiche par Narja pour Never-Utopia


Dernière édition par Quetzal Alconahuacatl le Jeu 5 Mar - 16:46, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Toujours. » Lun 19 Jan - 16:36

head
Relations

Prénom P. Nom ~ Lien
icone
Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum. quam autem sit pulchrum exigua haec spernentem et minima ad ascensus verae gloriae tendere longos et arduos, ut memorat vates Ascraeus, Censorius Cato monstravit. qui interrogatus quam ob rem inter multos... statuam non haberet malo inquit ambigere bonos quam ob rem id non meruerim, quam quod est gravius cur inpetraverim mussitare.

Prénom P. Nom ~ Lien
icone
Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum. quam autem sit pulchrum exigua haec spernentem et minima ad ascensus verae gloriae tendere longos et arduos, ut memorat vates Ascraeus, Censorius Cato monstravit. qui interrogatus quam ob rem inter multos... statuam non haberet malo inquit ambigere bonos quam ob rem id non meruerim, quam quod est gravius cur inpetraverim mussitare.



Fiche par Narja pour Never-Utopia
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Toujours. » Dim 23 Aoû - 9:19






Impardonnable



Le pire est arrivé. Personne ne s'y attendait.
Qui était cet homme, je l'ignore. Mais la magie noire émanant de lui dépassait l'entendement.
J'ai fait des horreurs Ekahau, mon amour, j'ai fait des horreurs.
J'ai été frappée par un sortilège qui me met à la merci de cet homme, il peut me contrôler et j'ai tué.
J'ai tué. Pour des raisons gratuites, on ne tue pas inopinément.
Je voulais en finir avec, tourner la page. J'ai déjà été jugée pour avoir utilisé un des sortilèges impardonnables, je le serai sans doutes de nouveau pour en avoir fait un autre...
J'aimerais tellement que tu sois auprès de moi.
J'aimerais tellement te rejoindre dans la mort.
J'ai failli. Toi qui t'es battu contre ceux qui tuaient et torturaient... je peux être cataloguée avec eux.
*Sur une feuille à part*
Toi, homme en noir dont j'ignore le nom, semeur de troubles et de haine, si je dois user d'un sortilège impardonnable encore une fois, ce serait sur toi. Je te souhaite d'endurer tous les tourments que tu mérites à Xibalba.

© Jawilsia sur Never Utopia

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas

« Toujours. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RPG :: Les vieilles archives :: Divers-
Sauter vers: