Partagez|

Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague Sam 19 Nov - 0:54

Søren E. Olsen
Copenhague
Nom : Olsen
Prénom : Søren Erik
Date de naissance : 05/06
Lieu de naissance : Copenhague
âge : 12 ans
Année scolaire : 2ème année
Maison : Serdaigle
Animal de compagnie : un chat qu’il a nommé Jens
Ascendance : Sang-mélée
Fratrie : Cousin de Matthias Køhler
Motivation : Petit, rapide, il pourrait faire un très bon attrapeur pour l'équipe de Quidditch de Serdaigle, dans les moments où il fait preuve de concentration.
Don : /

Baguette :Bois de Sorbier, Ventricule de Dragon, 24 centimètres, relativemnt souple
Patronus : un cygne (s'il savait en faire un de patronus)
Epouvantard : Un Kraken tout gentil tout mignon qui veut te tuer à coup de tentacules :3
Reflet dans le miroir du Riséd : un monde utopique de rêverie en tout genres
Odeur de l'Amortentia : les embruns de la mer, le feu de bois et l'odeur d'une bonne tasse de café au lait.
Votre personnage peut-il voir les Sombrals : Non
Matière préférée : Les cours de sortilèges et de défenses contre les forces du mals
Matière détestée : à choisir, il dirait Métamorphose sans grande conviction, il n’y a pas de matière qu’il n’aime pas
Options : Pas d’option pour l’instant
Calme
Naïf
Intelligent
Trop curieux
assez souriant
un peu rude
Travailleur
peu concentré
Amical
peu bavard
Optimiste
rêveur
Caractère : Commençons donc par le caractère du jeune Danois ! Oh, je parle bien de Søren au passage, et non de l’autre Danois.
D’abord, sachez bien une chose : il n’est pas une boule d’énergie incontrôlable, loin de là, il est même du genre à être quelqu’un de calme, qui ne se laisse pas emporter par tel ou tel sentiment. Oh, il n’est pas sans émotions pour autant ! rassurez-vous, il n’est pas un mur de glace renforcé avec des parpaings en pierre, bien au contraire. Aux antipodes de cela, Søren est en réalité quelqu’un de souriant et d’amical, s’il y a bien une personne sur qui on pourrait compter, c’est bien lui ! Que ce soit de près ou de loin, il voudra toujours aider les autres, dans la mesure de ce qu’il est capable de faire cependant, ne le prenez pas pour un larbin non plus, car il sait reconnaître l’hypocrisie quand il la voit, et il vous enverra paître avec les moutons de votre espèce si vous essayez de profiter de lui, de quelque façon que ce soit.

Bon, si la gentillesse reste maître mot chez lui, il n’en reste pas moins quelqu’un de travailleur. Oh, bien sur il n’est pas le genre de personne à vouloir toujours viser l’impossible : il reste très terre à terre par rapport à ses capacités, mais il garde quand même en lui un certains côté optimiste que d’autres n’ont pas, et qui l’amène vraiment à être une personne gentil...voire trop par moment, ce qui peut aussi lui jouer de mauvais tours, même si ce genre de moment sont rares.

Cependant, laissez moi vous poser une question : qu’est ce qu’un deuxième année au sein de poudlard, entouré de grands élèves? Une personne naïve au sein de ce monde, ce qui l’amène souvent à croire des choses qui ne sont pas forcément la meilleur chose au monde. mais bon, ne nous attardons pas la dessus s’il vous plaît, je sais qu’entendre parler d’une maladie rare qui nous fait s’évanouir si l’on boit trop de café et qu’il faut boire du lait chocolaté pour contrer les effets, mais non hein, ça n’existe pas ce genre de chose, et pourtant, Søren aura tendance à croire ce genre de mensonges éhonté visible comme une maison couleur arc-en-ciel au milieu d’une plaine sans herbe laissant juste apparaître de la terre brûlé.

Que dire d’autres… Hum… Ah oui ! Notre Copenhaguois est quelqu’un de très curieux, et il n’hésitera pas à fouiller s’il a besoin de connaître quelque chose, que ce soit dans les affaires de quelqu’un, ou bien dans les informations qui circulent au sein de Poudlard. Après, il n’en reste pas moins quelqu’un qui ne parle pas beaucoup, donc il n’est pas une véritable bête pour se faire des tonnes et des tonnes d’amis mais au moins, il sait que ceux qu’il a sont des personnes de confiance, qui ne sont pas forcément rebuté par le côté un peu rude qu’il a de dire ce qu’il pense assez facilement.

Enfin, Søren est un rêveur, quelqu’un qui aime se perdre dans ses pensées, imaginer des mondes utopiques joyeux où tout est possible et où il n’existe aucune forme de mal, quelque soit sa forme, oui, il rêve, tel le poète qui se compare à l’albatros en se définissant comme un roi dans le ciel, doté d’ailes de géant qui l’empêche de se mouvoir sur la terre comme il le souhaite; Søren est à peu près dans le même cas de figure : un rêveur qui trouve son confort dans l’imagination du monde, fuyant en grande partie le monde réel.

Il reste néanmoins quelqu’un qui aime la présence de ses amis et trouve son bien-être en leur compagnie, sans avoir à se soucier du reste de ce qui l’entoure, savourant une bonne tasse de café au lait,tout en lisant un livre d’Andersen, ou encore pêcher sur les abords des lacs, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Bref, c’est un jeune garçon plein de vie, mais aussi un rêveur né.

Au passage, son conte d’andersen préféré est sans nul doute celui de la petite sirène, mais ça...voilà, c’est un détail un peu sans importance, un fondement de plus dans sa nature distraite et -PAF-

“Søren, réveillez vous ! vous êtes en cours !”

Physique : Le professeur retourna à sa place, après avoir mis une légère tape dans la tête de Søren pour le sortir de sa torpeur, alors qu’il était en train de regarder par la fenêtre sur son côté gauche.
Oh, il appréciait le cours, ce n’est pas pour ça qu’il rêvassait en pensant à autre chose en regardant les nuages gris couvrir le ciel au dessus du château de Poudlard, de ses deux grands yeux bruns, qui regardaient toujours ce monde avec autant d’émerveillement chaque jour, ravi de pouvoir apprécier la beauté de ce monde de ce regard presque innocent qu’il avait de façon habituel. Evidemment, cela n’était pas la seule chose que l’on pouvait voir sur le visage du jeune homme lorsqu’il contemplait le monde environnant, comme par exemple, un sourire, pur, innocent et sincère, comme si son expression montrait en lui une personnalité considérant qu’il y a du bon en chaque homme, chaque femme sur cette terre. Une belle expression de rêveur en somme.

Mais bon, il n’y a pas que ça, pourquoi ne pas décrire aussi de ses magnifiques cheveux, blonds comme un champs de blé, brillant comme l’or, expressément coiffés en bataille, de façon organisé pour ne pas avoir en avoir trop devant les yeux, alors que certains partent sur les côtés, embellissant ses traits de visage.

Les cours venaient de se terminer, et Søren se leva alors, prenant ses affaires de cours pour sortir de la salle. On pouvait facilement voir qu’il faisait partie des plus grands parmis les 2ème années, rien qu’en le comparant aux autres, l’on pouvait voir qu’il mesurait au moins dans les 1m55, et même si sa carrure restait assez faible comparé à d’autres personne de 2ème années, il n’en était pas moins suffisamment fort pour supporter son sac de cours, rempli de toutes sortes de livres de contes en tous genres, tous d’origine moldu, et quasiment tous du même auteur, qu’il admirait de tout son être pour les magnifiques contes qui l'avaient bercés depuis qu’il savait lire. Enfin, sa robe de sorcier, même si elle n’était pas celle prisé des sorciers de riches familles, étaient cependant toujours dans le même état qu’elle était lorsqu’il l’avait acheté.

il retourna alors dans son dortoir pour se changer, le week-end était-là, et il pouvait enfin troquer sa robe de sorcier pour une de ses deux tenues préférés, qui pouvait se retrouver être un grand manteau vert et orange, qu’il portait plutôt lorsque le froid de l’hiver s'installe pendant le mois de Décembre, ou bien, un chandail bleu qu’il met avec un bonnet autrichien bleu et blanc.

Histoire : S’allongeant alors sur son lit, son chat vint se poser à côté de lui, réclamant caresses et se frottant contre lui. Le serdaigle vint alors caresser son chat, un léger sourire sur le visage. Les pensées et souvenirs montaient en lui alors qu’il était en train de gratouiller la tête du chat derrière les oreilles…

5 juillet 1990, Copenhague :

Søren vagabondait à nouveau dans les rues, coloré de rouge, de bleu et de jaune de sa ville natale, s’imaginant un monde de merveille dans cette magnifique ville dont les rues et les personnes étaient souriantes et chaleureuses, et comme à chaque fois, les personnes vivant dans le quartier adressaient d’aimables sourires au petit phénomène, une habitude qu’ils avaient prises à mesure de le voir passer ici, soit plongé dans un livre, soit la tête levé vers les nuages, sans oublier de répondre aux sourires des personnes du quartier de la même manières.
On aurait pu se dire qu’il était quelqu’un de tout à fait normal non?
La réalité était tout autre derrière cette apparence normal. De retour à sa maison, Il retrouva alors sa mère, une sorcière, mais aussi la personne la plus gentille qu’il connaissait, et de loin : La simple présence de sa mère lui suffisait amplement, lorsqu’il n’allait pas bien, lorsque les larmes lui montaient parfois, sa mère avait toujours été là pour lui.
L’un des rares mystères que lui avait caché sa mère était l’identité de son père. Søren n’a étrangement jamais su qui était son père, pour lui, il avait simplement disparu du jour au lendemain, abandonnant sa mère, lui, et plein d’autres personnes derrière.
Alors qu’il passa le pas de la porte, signalant sa présence d’un “je suis rentré maman!”, d’une voix douce, il remarqua  sur la petite table du salon une lettre à son nom, venant de la prestigieuse école de sorcellerie Poudlard.
Søren ne s’attendait pas à cela, il savait qu’il allait un jour ou l’autre entrer dans une école de sorcellerie, sa mère lui en ayant parler de temps à autres alors qu’il avait récemment montré une capacité à faire léviter des objets, pas grand chose évidemment : des boîtes, des feuilles, des pièces de monnaie, plusieurs petits éléments comme cela qui se mettait à flotter aux alentours du jeune homme, comme si son imagination rendait les choses possibles. Il ne pouvait bien évidemment pas contrôler ce qu'il faisait léviter, cependant, chaque fois que cela arrivait, cela témoignait de la présence chez le jeune danois d'un sentiment de bonheur, de souvenirs forts et joyeux, qu'il garderait toujours dans sa mémoire, et même si ces moments étaient rares, ils étaient pourtant bien présent, au milieu des feuilles des arbres virevoltant autour de lui, sans le moindre vent pour les porter, sans aucune conscience de ce don naturel qu'il avait.
Mais rejoindre une école de sorcellerie, il trouvait cela juste tellement impossible que lui, un garçon qui n’a jamais pu aller à l’école, ayant appris à lire, écrire et compter grâce à sa mère…
Et oui, il avait atteint les 11 ans, et c’est à cet âge là que commencerait les études de Søren à Poudlard.

Durant les mois qui ont suivi, Søren se rendit donc en Grande-Bretagne, découvrant les nombreux lieux que possédait le chemin de Traverse, achetant sa baguette, sa robe de sorcier, alors qu’il avait trouvé un petit chaton, abandonné qu’il a recueilli, et renommé “Jens”.

Le grand jour arriva enfin ! Søren entra finalement dans la grande salle, émerveillé par l’aspect magnifique de toutes les choses qui se trouvait dans cette énorme pièce, que ce soit les tables remplis de mets paraissant tous plus délicieux les uns que les autres, ou le plafond de la salle.
Les élèves de 1ères années étaient appelés, se suivaient au jugement de valeur du choixpeau magique: poufsouffle, Gryffondor, Serdaigle, Serpentard, les noms s'enchaînait, les maisons aussi, puis le Danois s’avança alors vers le choixpeau, ce dernier semblant hésitant d’où le placer, réfléchissant sur quel endroit l’envoyer, alors que le stress montait au fur et à mesure...n’avait t’il donc aucune possibilité d’être envoyé dans l’une des quatres maisons? Le choixpeau hésitant entre Serdaigle et Poufsouffle fini par trancher, en fonction de ce qui semblait le mieux convenir pour le jeune Danois qui était alors en train de paniquer.

“Serdaigle !”

Un sourire s'affichant alors sur les membres de la maison Serdaigle, Søren s’avança vers la table de cette belle et célèbre maison, réputé pour leur côté érudit, des gens avec qui il pourrait sans doute partager nombres de connaissances !
Il se demandait quand même s’il aurait pu se retrouver dans une autre maison a un moment, mais il finit par laisser effacer ce doute.



Søren se leva alors de son lit, prenant Jens avec lui pour sortir du dortoir, il y avait sûrement plein d’autres choses possibles à faire actuellement, et au final, rester sur son lit en ne faisant rien d’autre que caresser son chat allait sans doute finir lassant au bout d’un moment, allons donc chercher un peu de chocolat chaud à la grande salle !


Pseudo : Fuyu Shi, Ny, Snow….Uke, mais ça j’préfère dire nope en fait...
Âge : 17 ans
Sexe : Homme
Comment avez-vous connu le forum : Et ben, j’le connais d’puis un ch’tiot moment, surtout vu le fo' que c'est !
Commentaire : Adios Htin, Welkom Søren ^^
Code du règlement : À envoyer par MP à un admin



Dernière édition par Søren E. Olsen le Mer 8 Fév - 18:32, édité 14 fois
Le métalleux
Le métalleux
avatar

Mon personnage
Citation: "Le bonheur, quel qu'il soit, apporte air, lumière et liberté de mouvement" -Nietzche-


ϟ Nation représentée : Copenhague
ϟ Parchemins : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague Sam 19 Nov - 1:36

Rebienvenue! :D


Others~:
 
Le japonais vous cause en #945b42
Kikou la victime
Kikou la victime
avatar

Mon personnage
Citation: "One is not born a wizard, one becomes one"


ϟ Nation représentée : Japon
ϟ Parchemins : 1358
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague Sam 19 Nov - 9:52

Good luck c:


Do what I say, not what I do. Obey to my orders, not to your heart. Don't lie to me, but let me tell lies. Don't follow me, I'll follow you. Don't care about me, I'll care for you. Run away from danger, because this is what I am. ▵ ©endlesslove.
I won't talk but always listen ▵
Petite COUUUILLÈRE
Petite COUUUILLÈRE
avatar

Mon personnage
Citation: London bridge is falling down, falling down, falling down...


ϟ Nation représentée : Angleterre
ϟ Parchemins : 891
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague Sam 19 Nov - 15:18

Re bienvenue o/ on sera en cours ensemble :3
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague Dim 20 Nov - 20:43

Rebienvenue et courage pour ta fiche o3o





Merci à Keith pour cette signature ! ♕


Club cuisine:
 
Les pensées suicidaires
Les pensées suicidaires
avatar

Mon personnage
Citation: “What you gave me was a reason. Not an excuse. Because there’s sex, making love and fucking. And then there’s you.”


ϟ Nation représentée : France
ϟ Parchemins : 1239
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague Lun 21 Nov - 22:25

Merci à nouveau :3

au passage, ma fiche est terminé, le code envoyé, il ne me reste plus que l'avatar et la correction des fautes et ce sera bon je pense ^^




Søren parle avec un accent de merde en #F6E497

merchi a Aly' pour l'ava et à Keith pour l'Aesthetic :3
Le métalleux
Le métalleux
avatar

Mon personnage
Citation: "Le bonheur, quel qu'il soit, apporte air, lumière et liberté de mouvement" -Nietzche-


ϟ Nation représentée : Copenhague
ϟ Parchemins : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague Mar 22 Nov - 21:07

Coucou mon beau, c'est moi qui vais m'occuper de ta fiche ♥ ... Oui, on dirait que j'ai fais un pavé, mais t'inquiète, c'est rien-

Alors... le cara, c'est ok !
Le physique, c'est ok !

L'histoire, il y a deux détails qui me chiffonnent, mais rien de grave, ça ne demande pas grande modification !

Déjà, il faudrait que tu développes la période où il a, comme tu dis, fait léviter des objets. Déjà qu'il est Sang-mêlé, les pouvoirs peuvent se manifester de manière un peu tardive. Donc si c'est déjà arrivé, il faudrait détailler un peu : n'étant encore jamais allé à Poudlard et ne possédant pas sa baguette, il est impossible qu'il ait pu le faire de son propre chef et trop souvent. Que ça soit arrivé de manière accidentelle et rare, pendant un coup de frayeur, de colère, de surprise, ça passerait largement, du moment qu'il ne l'ait pas fait consciemment !

Ensuite, si j'ai bien compris, Søren s'est rendu à Poudlard suite à la visite de messieurs venus de l'école ? Cependant tout les élèves, quel que soit leur ascendance, sont convoqués par lettre. C'est à eux de se rendre au Chemin de Traverse ensuite, à la gare, bref, tu connais !

Corrige ça et ce sera parfait ~


Do what I say, not what I do. Obey to my orders, not to your heart. Don't lie to me, but let me tell lies. Don't follow me, I'll follow you. Don't care about me, I'll care for you. Run away from danger, because this is what I am. ▵ ©endlesslove.
I won't talk but always listen ▵
Petite COUUUILLÈRE
Petite COUUUILLÈRE
avatar

Mon personnage
Citation: London bridge is falling down, falling down, falling down...


ϟ Nation représentée : Angleterre
ϟ Parchemins : 891
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Assis sur les genoux d'une mère pauvre, tout enfant est riche / Søren E. Olsen|Copenhague

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'Histoire de Harold Charles, un pauvre haïtien devenu riche» Lorsqu'un aiglon sommeil.. (Elbert Arryn/Daenerys Targaryen)» ruby j. avery ☆ la beauté est éphémère pour tout le monde.» Molly Weasley - Je suis peut-être mère avant tout... ♥» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Dossiers scolaires :: Dossiers validés-
Sauter vers: