Partagez|

Lasciatemi cantare con la chitarra in mano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Lasciatemi cantare con la chitarra in mano Mer 22 Fév - 16:19

COLONNA Ermenegildo
Roma
Nom : Colonna
Prénom : Ermenegildo Luigi Roberto
Date de naissance : 21 Avril 1979
Lieu de naissance : Rome
Âge : 12 ans
Année scolaire : 2ème
Maison : Serdaigle
Animal de compagnie : Un petit élevage de fourmis, dans la boîte bien fermée et tout.
Ascendance : Né-moldu
Fratrie : Deux cadets, faux jumeaux.
Motivation : Poursuiveur dans son équipe de quiddich
Don : Aucun

Baguette : Olivier, plume de phœnix, 22cm, très souple
Patronus : Une oie
Epouvantard : Un tremblement de terre
Reflet dans le miroir du Riséd : Lui couvert de prestige
Odeur de l'Amortentia : L'or, le marbre, l'ancien
Votre personnage peut-il voir les Sombrals : Non
Matière préférée : Histoire de la magie
Matière détestée : Le reste
Options : À partir de la 3e année, 2 minimum
Prêt à aider
Prétentieux
Curieux
Hautain
Passionné
Maladroit
Veut bien faire
Mauvais perdant
Romantique
Parle vite
Souriant
Fier
Caractère : Ermenegildo c'est un jeune garçon très bien élevé. Il se tiendra toujours très droit, ne coupera pas la parole, articulera en dépit de son accent et de son débit vocal assez rapide. Ermenegildo ne parle anglais que le minimum vital, il n'est pas un As, mais il n'est pas un gros nul non plus. Il sait ce qu'il sait et ça lui convient. Ermenegildo tente d'utiliser un vocabulaire recherché mais bien souvent il a du mal comme l'anglais ne lui est pas maternelle.

Il a du mal avec tout ce qui ne lui est pas maternelle. Ermenegildo a vécu dans la noblesse romaine toute sa courte vie. Il n'a côtoyé que le gratin de la société romaine. Il lui arrive d'être hautain dans de rares occasion, mais il n'a pas mauvais fond. Il n'est pas très bon pour exprimer ses émotions. 

Ermenegildo est un volcan d'émotions contradictoires. Il ne sait pas bien gérer ses émotions comme il faut, il est maladroit, il pourrait être méchant sans le vouloir. Ermenegildo c'est un gamin qui est né avec une cuillère en argent dans la bouche. Il ne connaît pas la valeur de l'argent, il est encore jeune...

Il aime sa jeunesse, il a énormément de respect pour les anciens. Ils valent mieux que lui, le petit jeune, celui qui n'a encore rien vécu, rien appris. Il se rabaisse souvent face aux reproches, aux remarques. Il n'est qu'un enfant perdu dans un monde trop grand. Mais il a un appui, une bouée de sauvetage.

Une aide sûre et certaine en ce bas monde, sa famille, ses parents, sa fratrie. Sa famille c'est sa plus grande richesse, plus encore que sa grande maison dans la campagne Romaine, plus encore que l'immense chiffre à plusieurs zéros écrit sur les papiers de la banque. Ce sera toujours une valeurs sûre, la chose qui restera la plus soudée, l'argent partira mais pas sa famille, pas la famiglia Colonna, l'une des plus anciennes, grandes, nobles familles de Rome. Il n'appartient certes qu'à une branche secondaire, il n'en reste pas moins un Colonna, une famille prestigieuse !

Le prestige... l'un des rêves d'Ermenegildo. Il est curieux d'en savoir plus, d'avoir toujours plus de connaissances. Il aime l'art, toutes formes d'art, la peinture, le corporel, la sculpture... Il veut savoir faire tout ça, il a tenté la musique, il s'en sort bien à la guitare. Il veut en savoir, en apprendre plus, toujours plus sur le passé de sa ville, il sait déjà pleins de choses mais ce n'est pas assez, il lui en faut toujours plus ! Il veut toujours en savoir plus, être un grand homme tel que César.

César... il l'aime, l'adule, l'admire. Le passé de Rome le fait rêver, il aime son passé, son histoire, il aurait aimé naître à cette époque, où les Dieux régissaient la vie, où les hommes étaient libre, où Rome la magnifique était l'empire le plus puissant au monde, il aurait aimé y être un dirigeant. 

Diriger... Ermenegildo n'est pas un excellent dirigeant, il n'aime pas ça de toute façon, il n'aime pas ce genre de choses. Il n'est pas non plus un mouton qui suit. Il écoute simplement sa volonté, sa soif de connaissance, sa curiosité.
Physique : Ermenegildo a un visage rond, de bonnes joues qui portent encore les rondeurs de l'enfant, il fait juvénile, pas mature, mais il est entre-deux âges, il peut se le permettre, et ce n'est pas comme si il le décidait, non, c'est Dieu qui décide !

C'est aussi Dieu ( et peut être un peu aussi ses parents et la génétique ) qui lui ont donné ces grands yeux marrons clairs. Ils ressortent, on ne voit qu'eux. Lorsqu'il regarde quelqu'un ou quelque chose on dirait qu'il le transperce pour en découvrir chaque secrets. Il regarde les gens de haut.

Pourtant il n'est pas haut, pas plus haut que les autres gens de son âge. Pas plus gros non plus. Pas plus fort. Il est d'une corpulence tout à fait dans la norme, dans une norme instauré par l'État.

L'État... Ermenegildo aime son État, son pays, sa patrie. Mais il préfère sa belle et douce ville italienne du nom de Rome. Les autres gens sont bizarre, pas comme les romains, ils parlent pas comme eux, ne leur ressemblent pas, sont différents, ils ne sont pas romains eux. Ermenegildo ressemble a un vrai romain lui avec ses cheveux brun.

Des cheveux plus foncés que ses yeux. Plus foncés que sa peau légèrement brune. Ermenegildo est un vrai Romain, un vrai du Sud, un vrai du domaine du pape !

Ermenegildo a de fins sourcils au dessus de ses yeux pourvus de cils très court. Il a de fines lèvres plus foncés que sa peau. Il a des ongles courts, il les ronges. Il n'a pas de pommettes hautes, pas de grand front.

Ermenegildo n'a aucun complexe, ou si... il ne se trouve pas assez charismatique, il veut l'être plus, sembler plus attirant, sembler plus.... plus que tout ce qu'il est.

Ses yeux sont toujours représentatif d'une expression... qui n'est pas toujours en accord avec ses sentiments, il est encore jeune il ne faut pas lui en vouloir.
Histoire : Ermenegildo est venu au monde en début d'année 1979 dans la citée éternelle. Il est venu au monde dans une grande famille de la noblesse romaine, certes une branche secondaire, pas la principal, mais une grande famille quand même. Il est de ces enfants qui sont dans des familles tellement fortunés qu'ils n'auront pas besoin de travailler plus tard. C'est ainsi qu'Ermenegildo a été élevé. Comme si tout lui était dû, comme si tout lui appartenait, comme si il était un prince. 

Un petit prince romain qui allait dans une école spéciale pour gosses de riches. Ils avaient des cours dispensé par d’excellents professeurs, tout était fait pour que les enfants atteigne le meilleur. Ermenegildo rêvassait souvent en cours, lui tout ce qu'il voulait s'était l'histoire, le reste, l'intéressait moins. Ermenegildo faisait toujours énormément de recherches dans les encyclopédies pour rendre des devoirs encore mieux que les autres. Même si les matières ne l'intéressait pas, il se forçait à faire des recherches par curiosité. Il avait ce besoin, cette soif de connaissance qui le guidait 

Ermenegildo était un bon chrétien, il allait tous les Dimanches à l'église, il restait poli, se tenait bien. Il était un bon croyant, un bon pratiquant, il rendait fier ses parents. Quand son petit frère et sa petite sœur son nés quand il avait 4 ans il était tellement heureux ! Sa famille s'agrandissait ! Il n'a jamais jalousé ses cadets restant bien à sa place d'aîné. Ermenegildo a toujours obéit à ses parents, il a toujours cru aux choses véritables.

Pour lui, la magie n'est qu'hérésie et mensonge. Pourtant, des événements se passaient autour de lui, des choses bizarres, effrayantes. Tellement anormal qu'il a été prit la décision de ne plus l'emmener aux dîner mondains, de ne plus le montrer aux amis. Il restait chez lui avec les servants, ses cadets parfois. Ermenegildo n'était pas pour autant interdit de sortie et sortait en ville parfois avec sa Mamma. S'était son père, ou des gens qui travaillaient chez lui ou avec son père qui venait le chercher. Des gens dans la confidence. Des gens qui savait qu'il lui arrivait de faire d'étranges choses.

Un jour alors qu'il jouait avec sa petite sœur une servante entra dans la chambre. Ermenegildo la regarda intrigué avant que la servante n'annonce une convocation dans le bureau de son père de la part de ses deux parents.

Ses parents discutaient avec une femme, rapidement, très. Ils étaient blancs, affolés, il refusaient cela, leur fils n'était pas un monstre ! Il n'était ni un diable, ni un démon, ni un ange déchu. Il était le plus pur des anges ! Tout ce que racontait cette femme était horrible ! Ses accusations étaient très graves ! Ils voulaient la renvoyer d'ici, mais la femme faisait tout pour rester et gagnait ainsi du temps jusqu'à la venu du fils du couple.

Ils étaient tous les deux dans le bureau, son père avait les poings serré tandis que sa mère avaient ses mains sur son visage. Ils n'en pouvaient plus d'entendre cette femme ! Au moment où le père d'Ermenegildo allait hausser le ton il entra. Tous les regards se tournèrent vers le principal concerné. Sa mère couru vers lui pour le prendre dans ses bras récitant le Je vous salue Marie à son cher fils qui était perdu. Que se passait il ? Sa mère ? Son père qui rageait dans son coin en regardant tour à tour avec colère la femme et avec inquiétude son fils.

"Sì ?"

Il s'en doutait un peu au fond.... que ça le concernait mais qui était cette femme ? Pour quoi était-ce ? Ses parents étaient blanc ? En colère ? Pourquoi sa mère commençait des litanies en le tenant contre elle ? La femme regarda la scène et se racla la gorge avant de parler à l'enfant.

"Je suis Francesca di Rocco, employée du Ministère de la magie Italien. Je suis en partenariat avec l'école de sorcellerie et de magie de Poudlard.
-Il suffit ! Sortez de cette demeure ! »

Son père avait crié tandis que sa mère continuait sa litanie.
Ermenegildo avait lâché l'affaire, comment ça ?! Qu'osait dire cette femme ? D'où elle osait le traiter d'hérétique ?

"Je suis une amie du directeur de l'école, Romulus Vargas, italien comme nous"

Elle souriait doucement à l'enfant et sa famille tandis qu'Ermenegildo se sentir piqué au vif "italien" ? Non lui il était romain ! Et puis il s'en foutait lui d'aller dans cette école avec ce Rémus Vargas ! Ses parents râlaient, ils refusaient que leur fils aîné partent faire des choses sataniques !

"Je vais être votre tutrice magique pour vous accompagner dans vos débuts dans le monde magique"

Il ne voulait pas être hérétique. Il ne voulait pas entrer dans ce monde. Il voulait rester dans le sien. Il suivait l'avis de ses parents !

"Je vous accompagnerais dans vos achats de fournitures et vous expliquerais comment tout cela fonctionne.

-Excusez-moi madame. Je me vois dans l'obligation de décliner votre offre."

Il avait dit à la femme son opinion. Il espérait qu'elle le comprendrait. Il ne voulait pas être un sorcier, il n'en était pas un ! À moins que... que si, qu'il ne soit à l'origine des choses bizarre qui arrivent parfois... comme les verres qui éclatent, les objets qui volent...

"Je suis navrée Ermenegildo, il est meilleur pour la sécurité de votre famille que vous veniez avec moi jusqu'à cette école."

La famille... elle avait utilisé l'argument qui allait le faire bouger. Il regarda ses parents qui d'un commun accord hochèrent la tête... pour la famille. Mais sa mère avait les larmes aux yeux, son père l'avait fait à contre-coeur. Ils n'osaient rien dire. C'était tellement irréel... ils étaient choqué...

"Tout ce passera bien"

Elle sourit à l'enfant puis le fit sortir de la pièce pour discuter avec les parents d'Ermenegildo.
---

Ermenegildo était sur le chemin de traverse avec Francesca. Elle lui parlait de sa vie, de la magie, de Romulus. Elle lui avait confié des gallions et en avait fait convertir pour le plus jeune. Elle avait été avec lui pour le choix de la baguette. Mais Ermenegildo avait clairement montré qu'il n'aimait pas ça. Qu'il s'en méfiait.

Elle était venue avec lui jusqu'à la gare, lui avait tout bien expliqué, avait déposé un baiser sur son front, avait joué le rôle d'une mère, c'est ce qu'elle était pour lui dans ce monde, et était repartie.

Le choixpeau intimidait l'enfant, il ne voulait pas de cette chose sur ses cheveux. Hélas... si. Le choixpeau dit "Serdaigle !", il vit une table applaudir plus que les autres et s'y dirigea.

Il observa tous ces hérétiques... ces sorciers, comme lui... Il soupire et se contenta de manger. Il était mal à l'aise à ses débuts dans cette école n'attendant qu'une chose : les vacances. Mais, il prit goût à L'Histoire de la magie, il prit goût à découvrir ce nouveau monde, ces nouvelles choses, il adorait découvrir chaque jours de nouvelles choses sur la magie. Il aimait ça au final... mais il n'oubliait pas d'aller se faire absoudre de ses pécher auprès du prêtre chaque fois qu'il rentrait, pour ses parents mais aussi pour lui.
Pseudo : Iktsuarpok
Âge : 18 ans. (Je me souviens que la première fois que j'ai lis mon âge ici c'était 16. Coup de vieux /PAN/)
Sexe : Why not
Comment avez-vous connu le forum : Euh....
Commentaire : Ffffff
Code du règlement : À envoyer par MP à un admin

Serdaigle
Serdaigle
avatar

Mon personnage
Citation:
ϟ Nation représentée : Rome
ϟ Parchemins : 12
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lasciatemi cantare con la chitarra in mano Ven 24 Fév - 15:10

Bon du coup, tu as modifié tout ce que je t'ai demandé sur Skype :3
Je te valide o/ (fais attention au côté "noble" dont on a parlé, quand tu rperas).





Merci à Keith pour cette signature ! ♕


Club cuisine:
 
Les pensées suicidaires
Les pensées suicidaires
avatar

Mon personnage
Citation: “What you gave me was a reason. Not an excuse. Because there’s sex, making love and fucking. And then there’s you.”


ϟ Nation représentée : France
ϟ Parchemins : 1343
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Lasciatemi cantare con la chitarra in mano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Lasciatemi cantare con la chitarra in mano» Indicateur pression d'huile» pression d'huile» Hommage à Mano Solo 3ème Ed.» Ti manno - David
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Dossiers scolaires :: Dossiers validés-
Sauter vers: