Partagez|

[Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Dim 26 Fév - 14:33

’Cause it’s too cold for you here and now...

ft. Berwald Oxenstierna


Matthias aimait sans doute aucun l’hiver. Les paysages blancs avaient quelque chose d’apaisant, et s’il connaissait la neige en bon enfant du grand Nord, il n’était pas forcément habitué à une quantité pareille.
Matthias, s’il était d’ordinaire friand de sport, même extrême, ne supportait cependant pas l’idée de chausser des skis ; la montagne n’était pas un environnement naturel pour le Danois, aussi avait-il passé la majorité de son temps au chalet jusqu’à présent à organiser des batailles de boules de neige, à sculpter des pénis de neige extrêmement matures, à cuisiner et s’empiffrer, à faire un peu de sport dans la salle de gymnastique pour ne pas finir obèse, ou encore à traîner dans les boîtes de nuit et les bars du village après le couvre-feu.
Ce n’est pas faute d’avoir essayé de skier ; Berwald a désespérément tenté de lui apprendre, mais le Danois fut définitivement un mauvais élève et parvint juste à manquer tomber dans un précipice.
Aussi le Suédois avait-il passé la semaine seul sur les pistes, et même si cela peinait Matthias de l’avouer, il s’était ennuyé ferme sans lui. Sa seule solution pour le lui faire comprendre sans perdre la face avait été de lui faire des roulés et de lui faire la tête la veille, et le Danois avait enfin réussi à négocier une sortie à la patinoire entre amis.
Il savait que Berwald faisait ça pour lui, vu qu’il n’avait jamais enfilé une paire de patins et encore moins sur de la glace ; mais Matthias se faisait un plaisir de lui apprendre à patiner, un devoir même. Il serait un bon professeur, ou sinon il allait de nouveau se retrouver seul au chalet.

C’est ainsi qu’il s’était retrouvé à attendre le Suédois aux alentours de la patinoire, son écharpe aux couleurs de Gryffondor fièrement enroulée autour de son cou. Il se dandinait sur place d’un pied sur l’autre et frottait ses mains gantées pour les réchauffer, impatient de retrouver son ami et de lui enseigner l’un de ses talents secrets, l’art de glisser gracieusement sur de la glace, quand enfin il aperçut la forme familière du Poufsouffle.

- Pas trop tôt ! J’ai cru que tu t’étais défilé et que tu avais décidé de repartir skier, blagua-t-il avec un clin d’oeil. Prêt pour ta première leçon ?

Fiche (c) Miss Yellow




Dernière édition par Matthias Køhler le Mer 1 Mar - 18:43, édité 1 fois
3:D
3:D
avatar

Mon personnage
Citation: Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.
Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.

ϟ Nation représentée : Danemark
ϟ Parchemins : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Dim 26 Fév - 19:32


'Cause it's too cold...

Winter makes us know the warmth of a fire.
― Lailah Gifty Akita


Pour être tout à fait honnête, Berwald ne savait pas trop pourquoi il avait proposé d'aller faire du patin à glace à Matthias. Peut-être parce qu'il s'était bien foutu de sa gueule quand il avait voulu lui apprendre à faire du ski, et sa conscience lui disait que ce n'était qu'un juste retour des choses, car il n'avait jamais fait de patin à glace, et ça lui paraissait être une activité bien trop délicate pour un géant comme lui. En plus, il avait les articulations courbaturées d'avoir skié toute la semaine, et n'était clairement pas au meilleur de sa souplesse en l'état actuel des choses. Mais Matthias avait eu l'air réellement sincère lorsqu'il lui disait s'ennuyer au chalet, et Berwald ne pouvait qu'imaginer ce qu'un extraverti comme lui devait subir dans une grande maison aux trois quarts vide.

C'était donc avec une once de regret mais une certaine détermination qu'il avait enfilé un pull bien chaud et son pantalon le plus épais ce matin-là, dans l'espoir sans doute d'amortir au maximum les chutes qui l'attendaient. Bien sûr, il n'avait pas non plus oublié ses gants ; rien de plus désagréable que de tomber sur la glace et de se geler les doigts. Son bonnet bien enfoncé sur sa tête, il s'était ensuite mis en route vers le village en espérant y retrouver Matthias devant la patinoire, et fut quelque peu soulagé de voir qu'il ne lui avait pas posé de lapin. Au final, Berwald avait tellement stressé qu'il n'avait pas vu l'heure tourner et était en retard de quelques minutes.

- Pas trop tôt ! J’ai cru que tu t’étais défilé et que tu avais décidé de repartir skier. Prêt pour ta première leçon ?

- Non, répondit honnêtement Berwald. Je le sens mal.

Ce n'était que la vérité ; depuis qu'il s'était réveillé, des scènes atroces tournaient en boucle dans sa tête : il tombait, et se retrouvait allégé d'une phalange quand un patineur ne parvenait pas à l'éviter. Il tombait, et son nez entrait violemment en contact avec la glace, l'obligeant à aller voir l'infirmière d'urgence. Il tombait, et son bras se tordait dans un angle fort peu naturel, accompagné d'une douleur indescriptible. Pourtant, il était habitué aux blessures, en tant que batteur de l'équipe de Quidditch, mais ça n'avait rien à voir, car il savait, au fond de lui, que sa fierté serait blessée en même temps cette fois-ci.

Nerveux, il alla donc emprunter une paire de patins à sa pointure au stand, un instant surpris par la raideur du matériau. S'il ne se faisait pas mal autrement, il finirait certainement avec des ampoules à la fin de la journée. Alors qu'il les enfilait, assis sur un banc, Berwald observait les patineurs déjà sur la glace ; certains d'entre eux étaient de jeunes enfants et semblaient se débrouiller plus que correctement. Ca ne pouvait pas être si difficile, si ?

© Sue



I was still running from all my mistakes.

I whisper in #49C690.
Merci à Aly pour l'avatar ♥️
#C'estMieuxEnSue
#C'estMieuxEnSue
avatar

Mon personnage
Citation: A friend is someone who knows all about you and still loves you.


ϟ Nation représentée : Suède
ϟ Parchemins : 81
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Dim 26 Fév - 21:49

’Cause it’s too cold for you here and now...

ft. Berwald Oxenstierna


- Non. Je le sens mal.

Matthias éclata de rire.

- Tu fais moins le malin une fois que tu n’es plus sur tes skis, hein.

Il estimait que cette réflexion était de bonne guerre après le cours de ski de l’enfer qu’il avait vécu, et sautilla presque jusqu’au stand de prêt de patins. Avec une habitude évidente, il noua fermement ses lacets, enfonça ses gants, rajusta son écharpe autour de son cou et se déplaça tant bien que mal jusqu’à la glace.

- Laisse-moi faire un tour ou deux pour m’échauffer.

L’échauffement n’était qu’une excuse. Le Danois, qui n’était pas Gryffondor pour rien, cherchait surtout à sauver son ego malmené sur une paire de ski, et son image face à Berwald. Cela l’ennuyait vraiment, mais alors vraiment, de se dire qu’il avait pu se ridiculiser devant son meilleur ami, et s’il avait toujours à coeur de maintenir sa réputation, il s’agissait ici d’une question de vie ou de mort. Il fallait qu’il frime, qu’il ait l’air franchement bon - ou il ne serait plus Matthias Køhler, huitième année, Gryffondor.

Avec un sourire confiant, il s’avança sur la glace. Il lui fallut quelques secondes pour s’adapter au changement afin de parfaire son équilibre et sa stabilité - il en avait, quoi que puisse en dire Berwald suite à l’incident du torchon la veille ou à sa tentative sur des skis - et il fila sur le sol gelé comme une flèche.
Il reprenait ses marques et en profitait pour avoir un peu d’adrénaline liée à la vitesse ; il doutait fortement pouvoir aller très vite en apprenant à Berwald à patiner. Il se retourna et glissa prudemment à l’envers. Il ne tenait pas à causer une scène en rentrant dans un enfant qui n’aurait rien demandé ni à être qualifié une fois de plus de catastrophe par Berwald.
Matthias se demandait souvent pourquoi l’opinion que le Suédois se faisait de lui lui importait autant. C’en était presque maladif, cette envie de lui plaire, qu’il soit fier de lui, qu’il l’apprécie, qu’il le félicite. C’était devenu assez obsédant même dernièrement, et Matthias se sentait parfois assez mal à l’aise de penser autant à son meilleur ami.

Il freina de justesse avant de cogner la barrière, son arrêt savamment calculé, raclant un peu de glace au passage, pour donner un effet un peu dramatique à son geste. Il offrit un sourire radieux - et aussi vaguement charmeur, étrangement -  à son ami Poufsouffle et tendit une main vers lui.  

- Allez viens, . Je mordrai pas, sauf si tu demandes, promis.

Fiche (c) Miss Yellow


3:D
3:D
avatar

Mon personnage
Citation: Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.
Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.

ϟ Nation représentée : Danemark
ϟ Parchemins : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Lun 27 Fév - 17:12


'Cause it's too cold...

Winter makes us know the warmth of a fire.
― Lailah Gifty Akita


- Tu fais moins le malin une fois que tu n’es plus sur tes skis, hein.

Berwald grogna pour toute réponse. Il pouvait parler, le Danois, lui qui avait presque les larmes aux yeux rien qu'en mettant les chaussures de ski ; ce n'était pas faute d'avoir voulu le rassurer, mais il était tellement stressé et tellement raide que n'importe quel piste plus difficile que verte était tout bonnement inenvisageable. Il ne comprenait pas comment freiner et encore moins tourner, et sa méthode la plus efficace pour s'arrêter avait été au choix, un sapin ou la transformation en boule de neige.

Il écouta à peine Matthias parler lorsque celui-là grimpa sur la glace, et le suivit de coin de l’œil tandis qu'il "s'échauffait" (Berwald voyait plus cela comme une énième occasion de frimer). Il ne pouvait pas nier que le Gryffondor avait un certain talent sur la glace, une souplesse qu'il aurait bien aimé voir sur les skis. C'était peine perdue, cela dit : il était tellement bloqué psychologiquement à l'idée de pratiquer un sport de glisse qu'il y avait peu de chance pour qu'il y prenne un jour du plaisir. Berwald ne l'avouerait jamais, mais il était déçu. Déçu de ne pas pouvoir partager une autre activité que le Quidditch, qui était certes très amusant mais un peu routinier à la longue. Matthias était son meilleur ami, et pourtant, ils n'avaient pas tant de choses que ça en commun, à part le vol sur balai et des origines semblables. Était-ce trop demander de sa part de vouloir enfin trouver quelque chose qui leur plairait à tous les deux ?

- Allez viens, bæ. Je mordrai pas, sauf si tu demandes, promis.

- T'es con, répliqua Berwald, pas vexé mais légèrement agacé par les blagues de Matthias.

Il se redressa néanmoins, titubant légèrement sur les lames des patins ; comment on faisait pour marcher avec ça ?! Il se trimbala tant bien que mal jusqu'au portail de la patinoire, s'accrochant à ce qui passait, et cela incluait la veste de Matthias lorsqu'il fut à sa portée. Il s'efforçait de garder l'esprit ouvert à de nouvelles expériences, mais celle-là, il sentait qu'elle allait être douloureuse. Lentement, il posa un pied, puis l'autre sur la glace, paniquant immédiatement : c'était encore plus glissant que ce qu'il s'était imaginé. Agrippé au muret, il maudissait tous les Dieux de l'avoir mis dans une situation pareille. Dans quoi est-ce qu'il s'était fourré ? Il n'était pas fait pour ça.

Il se ressaisit un peu. Berwald valait mieux que ça, et il n'allait pas être hypocrite en refusant d'apprendre alors qu'il avait critiqué mentalement Matthias pour la même chose. Il espérait simplement finir avec dix doigts et des os intacts avant la fin de l'heure...

© Sue



I was still running from all my mistakes.

I whisper in #49C690.
Merci à Aly pour l'avatar ♥️
#C'estMieuxEnSue
#C'estMieuxEnSue
avatar

Mon personnage
Citation: A friend is someone who knows all about you and still loves you.


ϟ Nation représentée : Suède
ϟ Parchemins : 81
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Lun 27 Fév - 18:55

’Cause it’s too cold for you here and now...

ft. Berwald Oxenstierna


Le Danois préféra ne pas relever l’énième réflexion lancée par Berwald. Après tout, ils avaient toujours fonctionné ainsi : Matthias était l’éternel blagueur un peu lourd et le Suédois le remettait dans le droit chemin par un commentaire plus ou moins agréable - généralement moins. Leur amitié pouvait paraître bancale de l’extérieur, et il arrivait parfois que Matthias se demande si ce n’était pas le cas, au final. Il ne comprenait pas toujours ce qui pouvait pousser Berwald à le supporter avec tant de patience, mais il ne s’en plaignait pas. S’il devenait véritablement invivable, il ne doutait pas du fait que Berwald le lui ferait remarquer. Il espérait juste qu’il ne le lâcherait pas du jour au lendemain, après la blague de trop.

Il le regarda s’avancer prudemment sur la glace et ne put empêcher un petit rire attendri face à ce géant aussi maladroit qu’un bambin qui apprend à marcher sur ses patins. Il manqua tomber lorsque Berwald s’agrippa à lui avec force pour se donner un semblant d’équilibre. Comme tout débutant, il s’accrocha au muret, et Matthias décida qu’il était temps pour lui d’intervenir.

- Je te propose de faire un tour en te tenant pour t’habituer à la sensation. Je reste à côté, si tu sens que tu perds l’équilibre…

Il tenta le sourire le plus rassurant qu’il put, et joignit le geste à la parole. Il avait oublié à quel point les débutants pouvaient être lents, mais pour Berwald, il estimait qu’il devait pour une fois tenter de faire preuve de patience. Après tout, le Suédois avait eu la bonté de ne pas le prendre à coups de bâtons de ski.
Une fois le tour terminé, le Danois se planta devant son ami Poufsouffle et applaudit quelque peu pour la forme et pour l’encourager.

- Bravooo ! Maintenant, tu as gagné le droit de lâcher une main, commença-t-il, guilleret, avant de continuer pour éviter que le Suédois ne se défile sous la panique. Ne t’inquiète pas, je la tiendrai. C’est juste pour que tu glisses vraiment. On essaie ?

Assez excité de faire réellement découvrir à Berwald une activité qu’il appréciait beaucoup, Matthias lui prit la main sans attendre de réponse, bien trop ravi pour se soucier de l’avis de l’autre scandinave. Il entreprit alors de glisser lentement, espérant sincèrement que le Suédois ne s’étalerait pas de tout son long sur la glace, ou pire, sur lui. Si Matthias tenait avant tout à l’intégrité physique plus ou moins complète du Suédois, il tenait tout de même à la sienne. Draguer avec un nez cassé, c’était possible, mais assez compliqué…

Fiche (c) Miss Yellow


3:D
3:D
avatar

Mon personnage
Citation: Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.
Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.

ϟ Nation représentée : Danemark
ϟ Parchemins : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Lun 27 Fév - 19:10


'Cause it's too cold...

Winter makes us know the warmth of a fire.
― Lailah Gifty Akita


Un tour ? Comment ça, un tour ? Un tour complet ?! Berwald paniquait rien qu'à l'idée, mais se força à suivre Matthias, même si ses déplacements étaient plus que bancals et qu'il manqua de tomber à plusieurs reprises malgré la lenteur avec laquelle ils avançaient sur la glace. Franchement, il fallait être con pour inventer un sport aussi glissant. En plus, les patins étaient terriblement raides et avaient tendance à lui couper la circulation au-dessus des chevilles.

Ce fut non sans mal que le Suédois compléta son tour, vaguement soulagé mais aussi inquiet : que pouvait bien lui réserver Matthias ? C'était déjà assez compliqué en étant agrippé à quelqu'un qui savait patiner, alors seul, il n'osait même pas imaginer le carnage.

- Bravooo ! Maintenant, tu as gagné le droit de lâcher une main. Ne t’inquiète pas, je la tiendrai. C’est juste pour que tu glisses vraiment. On essaie ?

- Matthias, arrête de me causer comme à un teubé, s'il te pl-aaaît !

Il n'eut pas vraiment le temps de protester plus longtemps, entraîné dans le sillage du Danois qui était beaucoup trop enthousiaste à son goût. Il n'allait jamais tenir sur ses jambes, pas dans cette situation. Il réussit l'exploit. Pendant une seconde. Après, ce fut la débandade : son pied gauche heurta une irrégularité dans la glace et il tituba immédiatement, cherchant désespérément à se rattraper ; la première chose qui vint fut la manche de Matthias.

Seulement voilà, Berwald n'était pas léger, et Matthias avait beau avoir une certaine carrure, ce n'était pas possible pour lui de supporter le poids du Poufsouffle. Avec un bruit sourd, celui-ci s'étala par-dessus le Gryffondor, heurtant son crâne avec le sien par la même occasion. La douleur lui saisit immédiatement l'arcade sourcilière et il porta une main à son visage, bien trop préoccupé par son intégrité physique que par la proximité plutôt étroite avec le Danois.

- Mais bordel, préviens quand tu pars comme ça !

© Sue



I was still running from all my mistakes.

I whisper in #49C690.
Merci à Aly pour l'avatar ♥️
#C'estMieuxEnSue
#C'estMieuxEnSue
avatar

Mon personnage
Citation: A friend is someone who knows all about you and still loves you.


ϟ Nation représentée : Suède
ϟ Parchemins : 81
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Lun 27 Fév - 20:13

’Cause it’s too cold for you here and now...

ft. Berwald Oxenstierna


Matthias ne parvint pas à s’empêcher de rire à la réaction du Suédois pris de court. Tout allait parfaitement bien pour lui ; il apprenait à Berwald à faire du patin en le traumatisant vaguement, à l’échelle de ce qu’il avait lui-même vécu sur des skis, cette création du démon, et s’amusait comme un petit fou. Il n’y avait vraiment rien de mieux que de prendre l’air avec un ami après tous ces jours enfermé entre quatre murs ou tout du moins à ne rien faire de vraiment distrayant. Et distrayant, Berwald l’était fortement.
Matthias voulut lui demander comment il se sentait sur des patins, mais tout se déroula très vite par la suite. Il vit la grimace du Suédois qui perdait l’équilibre, qui aurait été sans doute hilarante dans une autre situation, puis il le vit partir en avant en essayant de se rattraper à la première chose venue - malheureusement, lui. Il tenta en vain de conserver son équilibre ou de se rattraper à la barrière, seulement, c’était trop tard ; sa chute était déjà entamée.

Avec un choc qui résonna pendant une bonne quinzaine de secondes à travers tout son corps et notamment sa tête, il heurta violemment la glace, réalisant un magnifique plat sur la patinoire qui laisserait sans doute des bleus sur son dos ou son auguste postérieur. Non content d’être assommé par le choc, sa respiration fut coupée par le poids de Berwald qui s’écrasa de tout son long sur lui comme s’il n’était rien de plus qu’une vulgaire carpette. La cerise sur le gâteau fut lorsqu’il reçut un coup de boule qui finit de l’achever ; décidément, il aurait mieux fait de rester couché ce jour-là…

Il entendit vaguement Berwald lui hurler dessus, complètement sonné, avant de rouvrir difficilement les yeux. Son regard papillonna sur le visage du Suédois, tordu dans un léger rictus de colère ou de douleur - il n’aurait pas su dire - puis sur ses lunettes cassées qui étaient tombées un peu plus loin, et enfin sur les quelques gouttes de sang qui avait perlé sur l’arcade sourcilière de son ami. Aussitôt inquiet et ignorant sa propre douleur, il porta délicatement sa main jusqu’au front de Berwald et repoussa quelques mèches blondes un peu trop longues - il se dit vaguement qu’il pourrait lui proposer une coupe ce soir - qui menaçaient de tremper dans la blessure.

- Tu es blessé...Et tes lunettes...Désolé. Attends, attends, laisse-moi...ma baguette…

Matthias tenta de récupérer sa baguette dans la poche de son jean avant de constater que cela lui était impossible, et il réalisa de ce fait sa proximité avec le Suédois. Il était tout bonnement allongé sur lui, chaque centimètre de son corps pressé délicieusement contre le sien, leurs visages si proches qu’il sentait son souffle s’échouer sur ses joues. Ses yeux glissèrent par réflexe vers les lèvres de Berwald, sans doute bien trop longtemps pour que cela ait l’air innocent, et il se demanda quelques instants ce qui pourrait se passer s’il l’embrassait, ici et maintenant.
Il rosit et abandonna l’idée aussitôt qu’elle eut germé dans son esprit. Tout ce qu’il gagnerait, ce serait un coup de poing et un ami en moins. Le constat lui fit un léger pincement au coeur, et il finit par demander d’une voix un peu hésitante :

- Est-ce que tu pourrais, enfin...au moins te décaler un peu…

Fiche (c) Miss Yellow


3:D
3:D
avatar

Mon personnage
Citation: Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.
Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.

ϟ Nation représentée : Danemark
ϟ Parchemins : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Lun 27 Fév - 20:33


'Cause it's too cold...

Winter makes us know the warmth of a fire.
― Lailah Gifty Akita


La douleur lui cinglait le front avec une certaine insistance. Berwald était plus ou moins habitué aux blessures, c'est vrai, mais ça n'était jamais agréable de se prendre un choc violent si près du cerveau. Non seulement il était sonné, mais comme toute plaie à la tête, ça saignait beaucoup et venait l'aveugler d'un œil, lui qui est déjà bigleux sans ses lunettes, désormais cassées. Il retira son gant et se toucha le front. Ça piquait.

- Est-ce que tu pourrais, enfin...au moins te décaler un peu…

Ce fut seulement à cet instant qu'il réalisa à quel point leur position était gênante. Sans un mot, Berwald roula sur le côté, et s'assit sur la glace, une main sur le front, profondément perturbé. Il n'était pas quelqu'un qui approchait facilement les gens, mais il appréciait énormément le contact et la chaleur humaine, cherchant lorsque c'était possible à se rapprocher des autres. Mais ce genre de contact n'était pas quelque chose auquel il avait souvent à faire.

Oh, Berwald n'était pas innocent, loin de là, mais il y avait quelque chose de contrariant dans le fait de dépasser la limite d'une relation amicale lorsque ce n'était pas prévu. Matthias et lui avaient partagé leur couche, oui, mais en tout bien tout honneur. Ils étaient simplement des meilleurs amis très proches. Berwald n'avait jamais... Il n'avait jamais... Il ne pouvait pas considérer quelque chose d'autre.

Un poids semblait reposer dans son estomac comme une pierre. C'était ridicule de se mentir ainsi. Du plus loin qu'il se souvienne, il avait toujours eu plus que des sentiments amicaux pour Matthias. Est-ce que ça valait la peine de ruiner une amitié pour ça ? Non. Alors il se taisait. Mais c'était difficile lorsque ce genre de choses arrivait, et que la proximité inattendue remettait en cause ses décisions.

Il chercha de sa main libre ses lunettes, qui étaient tordues et fissurées. Avec un soupir, il les posa sur ses genoux. Ce n'était pas la première fois qu'il les cassait mais c'était toujours agaçant.

- Ca m'apprendra à vouloir te faire plaisir, commenta-t-il avec un peu d'humour.

© Sue



I was still running from all my mistakes.

I whisper in #49C690.
Merci à Aly pour l'avatar ♥️
#C'estMieuxEnSue
#C'estMieuxEnSue
avatar

Mon personnage
Citation: A friend is someone who knows all about you and still loves you.


ϟ Nation représentée : Suède
ϟ Parchemins : 81
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Lun 27 Fév - 22:51

’Cause it’s too cold for you here and now...

ft. Berwald Oxenstierna


C’était dur de savoir vraiment pourquoi, mais Matthias eut étrangement froid une fois que Berwald fut relevé. Si la glace n’était pas un endroit des plus confortables, il n’aurait pas rechigné à prolonger l’étreinte dans d’autres conditions. C’était de plus en plus troublant. Il pensait sans cesse à Berwald, rêvait de lui même, et son esprit réclamait tout le temps sa présence, son toucher même. Bien entendu, c’était extrêmement gay et également extrêmement interdit d’y penser sous peine de mettre en péril leur amitié de longue date, chose la plus précieuse aux yeux de Matthias actuellement.

- Ca m'apprendra à vouloir te faire plaisir.

Matthias laissa échapper un petit rire nerveux, et se releva pour enfin dégainer sa baguette de sa poche, qui elle heureusement n’avait pas souffert de leur chute magistrale. Avec quelques formules psalmodiées avec une habitude qui démontrait la nature de bras cassé, le front de Berwald était de nouveau comme neuf et ses lunettes réparées. Avec un sourire, Matthias se pencha à sa hauteur et lui prit les lunettes des mains pour les poser lui-même délicatement sur le nez du Suédois.

- Et voilà. Tout beau, comme si rien ne s’était passé. Tu me taperas pas cette fois ? blagua-t-il.

Il se redressa et s’étira comme un chat, laissant quelques os et articulations craquer au passage, ce qui lui tira une légère grimace de douleur.

- Tu m’as pas loupé, je vais être couvert de marques d’ici demain. Tu pourrais avoir pitié, j’ai la peau qui marque vite…

Il accompagna sa remarque d’un clin d’oeil, avant d’ajuster les lacets de ses patins. Il avait légèrement pitié de Berwald, parce qu’il savait très bien ce qu’il devait ressentir à l’instant après un raté aussi terrible. Cependant le Danois était têtu et il ne laisserait pas Berwald partir avant d’avoir réussi à le faire glisser sur un tour complet de patinoire, même si c’était sur les fesses. Il le ferait patiner, un point c’est tout.
Il avait vraiment besoin de se fixer un objectif pour se concentrer dessus, ou sinon, il serait incapable de penser à autre chose qu’à la chaleur de l’autre scandinave contre lui ou à ce qui aurait bien pu se passer s’il avait choisi de céder à ses pulsions et de l’embrasser.

- ...Tu veux pas réessayer une dernière fois ? Puisque tu veux me faire plaisir.

Fiche (c) Miss Yellow


3:D
3:D
avatar

Mon personnage
Citation: Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.
Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.

ϟ Nation représentée : Danemark
ϟ Parchemins : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Mar 28 Fév - 21:00


'Cause it's too cold...

Winter makes us know the warmth of a fire.
― Lailah Gifty Akita


- Et voilà. Tout beau, comme si rien ne s’était passé. Tu me taperas pas cette fois ?

- J'hésite.

- Tu m’as pas loupé, je vais être couvert de marques d’ici demain. Tu pourrais avoir pitié, j’ai la peau qui marque vite…

Berwald réajusta les lunettes sur son nez sans répondre, et se toucha le front par réflexe comme pour vérifier s'il n'avait plus rien - non pas qu'il doutait des capacités magiques du Danois. Il se pencha pour refaire ses lacets, le regard un peu dans le vide.

- ...Tu veux pas réessayer une dernière fois ? Puisque tu veux me faire plaisir.

Berwald était non seulement vexé (parce que quoi qu'il en dise, c'était humiliant de chuter) mais aussi en colère contre lui-même de penser à ce genre de choses. En plus, Matthias l'agaçait avec ses blagues grivoises qui n'arrangeaient pas la situation. Pour être honnête, il avait juste envie de s'enterrer quelque part, très loin et très profond.

- Je ne sais pas si ça en vaut la peine. On va tous les deux finir en morceaux.

Le Suédois cherchait à se relever sans succès ; ses pieds n'avaient aucune prise sur la glace et il était trop loin du muret pour s'appuyer dessus. Il se sentait d'autant plus pathétique et se comparait à une tortue sur le dos. Oui, c'était hypocrite, vu ce qu'il avait fait endurer à Matthias, mais ça ne s'était pas fini l'un sur l'autre. Égoïstement, il avait juste envie de rentrer et de se coucher pour éventuellement hiberner jusqu'à la fin du séjour.

Une fois debout (enfin), il se laissa glisser sans trop de perte d'équilibre jusqu'au muret, rassuré d'avoir une prise sur quelque chose de solide et qui ne glissait pas. Est-ce que ça avait été aussi dur lorsqu'il avait appris à skier ? Il ne s'en souvenait pas. Il faut dire que les séjours au ski étaient les seules vacances auxquelles il avait droit étant enfant ; son père ne pouvait pas se permettre de l'emmener ailleurs. Dès qu'il avait su se tenir debout, on lui avait mis une paire de skis aux pieds.

- Vas-y, je te regarde si tu veux...

© Sue



I was still running from all my mistakes.

I whisper in #49C690.
Merci à Aly pour l'avatar ♥️
#C'estMieuxEnSue
#C'estMieuxEnSue
avatar

Mon personnage
Citation: A friend is someone who knows all about you and still loves you.


ϟ Nation représentée : Suède
ϟ Parchemins : 81
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Mar 28 Fév - 21:44

’Cause it’s too cold for you here and now...

ft. Berwald Oxenstierna


Rien qu’à l’expression de Berwald, Matthias savait que c’était peine perdue que d’essayer de le convaincre de refaire un tour avec lui. Il était terriblement déçu à vrai dire, mais il comprenait ; il commençait à connaître le langage corporel du suédois après toutes ces années.

C’était parfois assez compliqué, parce que Berwald n’était pas réputé pour être quelqu’un de très expressif, ni très bavard et encore moins en ce qui concernait ses sentiments. Plus d’une fois, Matthias avait été obligé de lui tirer les vers du nez par des stratagèmes tordus mais légitimes afin de pouvoir lui venir en aide. Mais parfois, Matthias fatiguait d’être toujours le seul à aller vers l’autre. De manière générale, ça ne le dérangeait pas ; ils avaient pris une sorte de rythme. Le Danois était l’extraverti et Berwald l’introverti, c’en était certain - mais quelques fois, il aurait vraiment souhaité que Berwald fasse un pas vers lui, qu’il arrête de le reprendre sans cesse, qu’il lui montre que ce n’était pas une corvée pour lui de passer du temps avec lui, qu’il n’était pas là parce qu’il n’avait pas le choix et qu’il avait du mal à se socialiser avec d’autres personnes, qu’il arrête de faire la tête quand il essayait de partager quelque chose avec lui.
Bien sûr, Matthias avait conscience du fait que Berwald avait d’autres moyens de lui prouver son amitié, mais ça devenait assez frustrant, dernièrement. Voulait-il au moins vraiment de cette amitié ? Le Danois ne savait plus.
Il le regarda batailler pour se relever, et dût se retenir pour l’aider - il ne doutait pas du fait que la fierté du Suédois en avait pris un sacré coup, au même titre que la sienne lorsqu’il était grimpé sur des skis.

- Vas-y, je te regarde si tu veux…

Réalisant qu’il l’ennuyait sans doute plus qu’autre chose avec son patin, Matthias secoua la tête avec un sourire contrit, et croisa les bras derrière la tête pour se donner un air nonchalant.

- Laisse tomber, retourne sur les bancs les enlever. Tu peux même rentrer au chalet, je t’en voudrai pas.

Il baissa les yeux et son sourire se fana.

- Désolé de t’avoir ennuyé avec ça. J’aurais pas dû forcer, je sais que tu voudrais être ailleurs. Je voulais juste...essayer de partager quelque chose avec toi pour une fois, hormis de l’ironie, des roulés et des cognards…

La gorge serrée par un sentiment bien trop récurrent à son goût dernièrement, il recula un peu plus loin sur la glace et lui offrit un sourire penaud.

- Je ne sais pas si je rentre tout de suite. Je pense que tu m’as assez vu pour la journée, déclara-t-il en tentant d’avoir l’air le plus nonchalant possible et d’ignorer ses yeux brûlants.

Qu’est-ce qui n’allait pas avec lui, pour être autant à fleur de peau dès qu’il lui semblait qu’il décevait Berwald ou que celui-ci paraissait ennuyé ?  

Fiche (c) Miss Yellow


3:D
3:D
avatar

Mon personnage
Citation: Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.
Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.

ϟ Nation représentée : Danemark
ϟ Parchemins : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Mar 28 Fév - 22:05


'Cause it's too cold...

Winter makes us know the warmth of a fire.
― Lailah Gifty Akita


Non, Berwald n'était définitivement pas quelqu'un d'extraordinairement expansif. C'était même tout à fait l'inverse, et il savait, parfaitement même, à quel point il pouvait être agaçant lorsqu'il s'agissait de le faire évacuer ses sentiments. Matthias était bien l'une des rares personnes à prendre le temps de le faire réagir et de le sortir un peu de sa carapace, et pour ça, il ne lui en était que plus reconnaissant.

Mais bon Dieu, qu'est-ce qu'il en tenait une couche lui aussi. Il n'avait absolument pas la même approche lorsqu'il s'agissait de masquer ses ressentis, mais s'il pensait que Berwald ne voyait pas plus loin que ce sourire stupide collé sur sa face, il se trompait. Matthias n'allait pas toujours bien, il n'était pas toujours heureux et était même quelqu'un de plutôt sensible, quoi qu'il puisse en dire, et Berwald le savait très bien. Cela faisait des années qu'il le connaissait.

- Tu te fous de ma gueule ?

C'était sorti avec plus d'animosité que ce qu'il aurait souhaité. Il inspira un bon coup pour se calmer et reprendre le contrôle de la situation, toujours agrippé au muret.

- Tu crois que je voulais t'emmener skier pourquoi ? Je ne suis pas aussi superficiel que tu sembles le penser. Moi aussi j'aimerais partager autre chose avec toi.

C'était assez difficile pour lui de se contrôler. Il ne criait jamais, quoi qu'il en soit, mais il devait faire un certain effort pour ne pas être trop blessant ou trop tranchant dans ses propos, son ton et sa gestuelle. Il aurait aimé avoir le temps de réfléchir avant de parler, mais ce n'était pas comme ça qu'on tenait une conversation, à son grand dam.

- C'est pas parce que je n'arrive pas à tenir sur des patins que tu dois le prendre comme une attaque personnelle. Je ne suis pas fait pour ça, c'est tout. On trouvera autre chose à faire.

Tout en parlant, il s'était déplacé vers la sortie de la patinoire, et ne put empêcher un soupir soulagé lorsqu'il posa le pied en dehors de la glace. Il se laissa lourdement tomber sur le banc en défaisant ses lacets.

- Franchement, tu n'étais pas la personne que j'aurais imaginé m'envoyer bouler comme ça. Si tu veux que je me tire, autant être honnête. Ca fait d'autant plus mal quand tu essaies de me rendre coupable.

© Sue



I was still running from all my mistakes.

I whisper in #49C690.
Merci à Aly pour l'avatar ♥️
#C'estMieuxEnSue
#C'estMieuxEnSue
avatar

Mon personnage
Citation: A friend is someone who knows all about you and still loves you.


ϟ Nation représentée : Suède
ϟ Parchemins : 81
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Mar 28 Fév - 23:14

’Cause it’s too cold for you here and now...

ft. Berwald Oxenstierna


Matthias écouta Berwald parler sans mot dire, pour une fois. Il préférait le laisser finir, pour avoir le temps de digérer ses paroles. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi le Suédois était devenu soudainement si agressif - son ego était-il tant amoché par une petite chute ?

Plus qu’en colère - même s’il serrait définitivement les poings et qu’il se sentait partir définitivement sur la défensive - Matthias était blessé. Il n’avait fait qu’être sincère, et avait tenté d’être compréhensif, contrairement au Suédois qui l’avait traîné toute la journée sur les pistes malgré ses difficultés, et voilà que cela se retournait contre lui.
En quelques mouvements souples, il avait parcouru la distance qui le séparait de la sortie de la patinoire et se laissa tomber sur le banc en face de Berwald, un air d’incompréhension et contrit sur le visage.

- ...C’est vraiment ce que tu penses de moi ? Que je m’abaisserais à ça, à me froisser parce que tu n’arrives pas à faire quelque chose ? Tu me crois con à ce point ?

Tandis qu’il parlait, il défaisait rageusement ses patins, de plus en plus frustré par la situation et le défaut de communication visible entre eux deux. Sans vraiment s’en rendre compte, il haussa le ton, contrôlant de plus en plus mal ses émotions.

- Si y’a bien une personne avec laquelle je me fais un devoir d’être honnête, c’est toi, pauvre couillon. J’ai le droit d’être déçu, non ? Mais c’est pas pour autant que je veux t’imposer mon passe-temps. Je veux pas t’ennuyer, je sais que je suis pesant, lourd, envahissant, trop actif pour beaucoup de monde, tout ce que tu veux. Jusqu’à présent, j’estimais avoir de la chance de t’avoir, parce que tu semblais vraiment être mon ami. Mais dernièrement…

Il dût faire une pause pour se reprendre tant sa voix déraillait vers des aigus bien trop nerveux et émotionnels. Il posa ses patins à côté et entreprit de remettre ses chaussures, chose rendue difficile tant il était contrarié et s’agitait.

- J’ai l’impression que notre amitié t’emmerde. Parce qu’en ce moment, celui qui m’envoie tout le temps bouler, c’est toi. C’est toi !

Matthias essuya d’un revers de manche ses yeux humides. Il se sentait pathétique et ne comprenait même plus ses propres réactions, sans parler de celles du Suédois. Il était persuadé qu’il trouverait le moyen de se vexer et de voir le mal partout même après s’être confié sincèrement. De toutes manières, Matthias ne savait qu’être sincère, d’autant plus avec son meilleur ami. Il espérait qu’il comprendrait ; il ne put s’empêcher de se demander si l’image qu’il renvoyait aux autres avait tant changé que ça. Etait-ce parce qu’il avait fini d’épuiser les gens ? Etait-ce parce qu’il était un Marqué, de ce fait on l’imaginait corrompu et mauvais ? Peut-être était-ce vraiment le cas et il ne s’en était pas rendu compte. L’idée le terrifiait.

- Alors s’il-te-plaît, dis-moi si je te pèse. Si je dois changer. Si tu m’aimes encore assez pour qu’on puisse rester amis, ou si tu fais ça uniquement pour me faire plaisir.

Fiche (c) Miss Yellow


3:D
3:D
avatar

Mon personnage
Citation: Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.
Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.

ϟ Nation représentée : Danemark
ϟ Parchemins : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Mar 28 Fév - 23:59


'Cause it's too cold...

Winter makes us know the warmth of a fire.
― Lailah Gifty Akita


Berwald était soudainement fatigué.

C'était certainement une combinaison de plusieurs choses ; d'abord, l'effort physique, certes bref mais bien présent, qu'il avait dû fournir pour ne pas tomber. Ensuite, cette bataille mentale constante qu'il menait depuis un moment dans sa tête, et qui visait à réprimer au plus profond de son être les sentiments qu'il pouvait éprouver pour Matthias, et qui, à cet instant, lui semblait d'autant plus lourde et difficile à garder enfouie. Enfin, le plaidoyer du Danois qui pesait de plus en plus sur sa conscience. Il se cherchait inlassablement des excuses mais il savait très bien, au fond de lui, qu'il était - au moins en partie - fautif dans cet échange.

Il l'écoutait parler tout en déchaussant ses patins, silencieux. Il n'avait vraiment pas l'impression d'envoyer bouler Matthias tant que ça, du moins pas plus que d'habitude. Bien sûr, il y avait les petites piques ici et là, mais elles faisaient parties de leur amitié et il était presque incapable de considérer leur relation sans. Berwald avait surtout l'impression que le Gryffondor les prenait de plus en plus mal. Ou alors, peut-être était-ce lui qui était de plus en plus méchant. Il ne savait pas. L'idée l'inquiétait. Il n'avait pas fini à Poufsouffle pour rien, après tout, il avait trop bon fond (et était certainement trop naïf) pour finir ailleurs.

Matthias emmerdait parfois Berwald, oui. Souvent pour des broutilles. Mais le Suédois était patient, et n'aurait pas osé être volontairement méchant envers lui parce que l'un d'entre eux passait une mauvaise journée. Mais c'était normal, ça ne le dérangeait pas. Il savait qu'après un petit moment, toute tension s'évaporerait et il serait à nouveau ravi de partager du temps avec lui.

Il ne restait définitivement pas pour "lui faire plaisir". Aussi gentil et tranquille que Berwald pouvait être, il ne s'embarrassait généralement pas de relations qui lui déplaisaient ou qui avaient tendance à l'énerver. Plutôt du genre à éviter les conflits, il se tenait à distance et se laissait approcher plus qu'il ne tentait d'approches. C'était ainsi qu'il avait formé les quelques relations qu'il avait. Seul l'alcool avait plus ou moins le pouvoir de lui donner un semblant de confiance en lui.

Il y eut un long silence pendant lequel Berwald réfléchissait. Il n'aimait pas les longs discours et cherchait un moyen de s'exprimer en utilisant le moins de mots possibles. Avec hésitation, il articula :

- Ça fait cinq ans qu'on se colle. Je crois que si tu me pétais autant les couilles, ça ferait longtemps que je ne te désignerais plus comme mon meilleur ami.

© Sue



I was still running from all my mistakes.

I whisper in #49C690.
Merci à Aly pour l'avatar ♥️
#C'estMieuxEnSue
#C'estMieuxEnSue
avatar

Mon personnage
Citation: A friend is someone who knows all about you and still loves you.


ϟ Nation représentée : Suède
ϟ Parchemins : 81
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Mer 1 Mar - 14:16

’Cause it’s too cold for you here and now...

ft. Berwald Oxenstierna


Le ventre de Matthias se tordait en tous sens tandis que Berwald réfléchissant visiblement à ce qu’il allait dire. Alors c’était vrai, il allait sans doute se faire jeter comme une vieille chaussette. Des milliers de mots et de scénarii plus désagréables les uns que les autres se pressaient dans sa tête en attendant que le Suédois assène les siens.

- Ça fait cinq ans qu'on se colle. Je crois que si tu me pétais autant les couilles, ça ferait longtemps que je ne te désignerais plus comme mon meilleur ami.

Matthias relâcha un souffle qu’il ne savait même pas retenir, intensément soulagé. Il passa une main dans ses cheveux pour les ébouriffer, un tic développé au fil des années, que ce soit par ennui ou par nervosité. A l’instant, il tentait surtout de se redonner un minimum de contenance après avoir manqué exploser en sanglots en public. Il ne put s’empêcher de remarquer qu’on les regardait en coin, comme si leur espèce de scène de ménage était l’attraction de la journée, et se fustigea mentalement d’être un tel livre ouvert. Il fallait vraiment qu’il apprenne à se tenir. Mais pouvait-on vraiment parler de scène de ménage, de toutes façons ? Ce n’était pas comme s’il y avait grand chose entre eux à part leur amitié - ce qui n’était déjà pas trop mal.

Il offrit un sourire penaud à Berwald et rajusta machinalement son écharpe rouge et or autour de son cou. Il aurait presque voulu y disparaître.

- Je vois. Désolé d’avoir douté de toi. C’est juste qu’en ce moment… Enfin…

Il fit un geste évasif désignant son dos. Matthias n’avait pas envie de repartir dans cette discussion qui avait déjà été assez difficile lorsqu’il s’était confié pour la première fois à Berwald à propos de sa Marque et des conséquences de sa condition. Matthias était social et avait désespérément besoin de se sentir à sa place quelque part ; le fait que beaucoup d’élèves l’évitent depuis qu’il était un Marqué l’avait profondément blessé et avait enfoui cette peur absurde que tout le monde, y compris Berwald, finisse par l’abandonner par peur. Il espérait simplement que le Poufsouffle comprendrait de quoi il voulait parler.

- Je crois que je psychote. Ca ne me réussit pas. Tant qu’on reste meilleurs amis, ça me va.

Prononcer ces mots n’était pas aussi simple qu’il l’aurait cru, alors qu’il aurait dû en être ravi, et il avait du mal à se débarrasser de ce pincement au coeur.
Meilleurs amis ?

Il se tapota les joues pour se reprendre après ce moment d’hésitation, et reprit son sourire radieux ordinaire à l’attention de l’autre scandinave.

- Ca te dit de rentrer et de se faire un chocolat chaud ? On pourrait regarder un film moldu aussi. La Belle et la Bête est sorti en novembre et je l’ai toujours pas vu. Tu sais que je suis faible pour les Disney…Puis c’est cozy !

S’il ne pouvait pas faire grimper Berwald sur des patins, et si lui ne pouvait pas tenir sur des skis, peut-être pouvaient-ils au moins se vautrer comme des malpropres sur le canapé au chalet. Matthias aimait le sport, mais rien ne valait un Disney moldu sous la couette et bien accompagné par son meilleur ami.
Au moins, il n’y avait pas de risque de chute avec le chocolat chaud. Ou tout du moins l’espérait-il.

Fiche (c) Miss Yellow


3:D
3:D
avatar

Mon personnage
Citation: Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.
Age may wrinkle the face, but lack of enthusiasm wrinkles the soul.

ϟ Nation représentée : Danemark
ϟ Parchemins : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥) Mer 1 Mar - 18:40


'Cause it's too cold...

Winter makes us know the warmth of a fire.
― Lailah Gifty Akita


- Je vois. Désolé d’avoir douté de toi. C’est juste qu’en ce moment… Enfin…

Berwald n'eut pas besoin de tourner la tête pour savoir ce que Matthias désignait d'un geste de la main. Il n'allait pas mentir : il ne pouvait pas comprendre, car il n'avait jamais été dans une telle situation. Risquer à chaque instant de perdre le contrôle de soi-même et d'attaquer des proches... Il frissonnait rien que d'y penser. Il se contenta donc de hocher la tête pour signaler qu'il avait compris, sans toutefois faire plus de commentaires, les yeux rivés sur ses pieds.

Mais Matthias était son meilleur ami, et probablement la personne dont il était le plus proche hormis son père. Il se demandait parfois si ce qu'il prenait pour des sentiments amoureux n'étaient simplement pas une affection très forte pour la personne qui avait le don de percer sa carapace ; les visions plus ou moins salaces qu'il avait disaient cependant le contraire.

- Je crois que je psychote. Ca ne me réussit pas. Tant qu’on reste meilleurs amis, ça me va.

- Bien sûr, répondit Berwald avec un léger pincement au coeur.

C'était pour le mieux, pourtant. Il ne voulait pas perdre Matthias en le mettant face à ses propres sentiments qui risquaient de ne pas être retournés. C'était le genre de chose qui mettait fin à la plus solide des amitiés, et il ne pouvait pas se le permettre. Il avait besoin de la présence du Danois et cherchait constamment sa proximité.

- Ca te dit de rentrer et de se faire un chocolat chaud ? On pourrait regarder un film moldu aussi. La Belle et la Bête est sorti en novembre et je l’ai toujours pas vu. Tu sais que je suis faible pour les Disney…Puis c’est cozy !

- Pourquoi pas.

Il avait déjà vu le film, bien sûr. Chez lui, on avait plutôt des traditions moldues que sorcières. Mais il ne voulait pas ruiner l'enthousiasme de Matthias, et revoir le dessin animé une deuxième fois était loin de sa définition de la torture. Lentement, il se redressa - aïe, son dos - et lui tendit la main pour l'aider à se relever.

- Allez bouge, j'ai froid.

© Sue



I was still running from all my mistakes.

I whisper in #49C690.
Merci à Aly pour l'avatar ♥️
#C'estMieuxEnSue
#C'estMieuxEnSue
avatar

Mon personnage
Citation: A friend is someone who knows all about you and still loves you.


ϟ Nation représentée : Suède
ϟ Parchemins : 81
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

[Terminé][Fév 1992] 'Cause it's too cold for you here and now... (ft Bæ ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]» Hermione Granger ( terminée)» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Section spéciale :: Le Monde :: [Event Hiver 1992] Station de ski-
Sauter vers: