Partagez|

[Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Mer 28 Juin - 17:18

Aaaaah !
Les devoirs !
Ermenegildo Colonna
Aleksey Tchekhov
Une vie en étant seul est bien triste. Oh ! On ne peut pas dire que ce protagoniste, Aleksey Tchekhov, soit seul dans sa vie. Il a des amies et d’autres personnes avec qui il se sent bien. Clairement, il n’était et n’est pas seul. Bien qu’on puisse les compter sur les doigts de la main, triste réalité. Surtout que parmi ses cinq doigts, il ne fallait pas oublier : Raspoutine, son chat.

En effet, dans la vie, les gens se font accompagner par leurs semblables humains mais aussi par leurs compagnie de compagnies. Souvent, ils sont membres de la famille comme un cousin ou un simple frère. Parfois, ce sont vos meilleurs amis. Pour le jeune Russe, son chat était un compagnon et un ami. S’il n’y avait pas d’autres personnes, il aurait été son meilleur ami. Autant le dire, ils étaient proches.

Tellement proche, qu’il s’était permis de le mettre dans son sac en allant en salle de permanence pour finir ses devoirs. En effet, ce n’était pas avec les BUSEs et autres ASPICs qu’il pouvait espérer avec une table dans un coin calme à la bibliothèque. Et bien que la place ici était tout aussi surchargée, c’était tout de même mieux que la salle aux mille étagères remplie de bouquins. Et puis, il avait déjà les documents nécessaires pour finir ses devoirs.

Son chat avait beau s’agiter un peu dans le sac à jouer avec quelques-unes de ses plumes et sortant parfois la tête du sac pour regarder son maître gratter le papier, il restait un minimal calme. Et puis, ce n’est pas un peu d’agitation de temps en temps qui empêchait le jeune Slave de finir ses devoirs. Il commença à ranger tranquillement ses affaires sous le regard du chat qui venait de sortir pour lui laisser la place. Il lui fit un petit sourire pour le remercier.

Oui, ils étaient très proches l’un l’autre. Comme un chat/ami et son maître quoi.



Dernière édition par Aleksey Tchekhov le Mer 28 Juin - 18:03, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Mer 28 Juin - 17:42

L'Italien qu'était Ermenegildo Luigi Roberto Colonna n'avait pas beaucoup d'amis dans cette grande école de magie. Mais parmi ces amis, il y en avait un qui ressortait du lot. Un gars très différent de lui. Un roturier. Mais il s'en fichait parce que c'était son ami et qu'il s'entendait bien avec lui. Il aimait beaucoup passer du temps avec lui et blaguer sur divers sujets. Se disputer aussi sur divers sujet, mais ils n'en restaient pas moins amis et ça c'était fort.

Aussi, pendant que tous les élèves passaient leur temps à réviser leurs BUSEs, ASPICs et autres examens le jeune héritier italien avait décidé d'aller en salle de permanence pour travailler ses cours et prendre de l'avance sur l'année suivante. Il était donc parti dans la salle son sac pleins de livres ainsi que son fameux terrarium pour fourmis. Il l'avait posé avec soins sur la table face à lui pendant qu'il lisait un livre de Métamorphose. Il n'avait pas fait attention à l'endroit où il s'était assis c'est à dire face à son cher ami Russe : Aleksey

"Ciao Alessio. Comment vas-tu ?"

Il s'exprima en tournant une page de son livre tandis que les fourmis s'agitaient dans le terrarium, toujours à travailler, naissant et mourant entre ces quatre murs.Ces fiers petits insectes se dépêchaient de répondre aux demandes de leur Reine alors que leur propriétaire continuait de lire. Ermenegildo n'aurait jamais pris un autre animal de compagnie autre que ces petites bêtes. Un autre animal aurait été beaucoup d'entretient et ce n'est pas ce qu'il aurait aimé. Et franchement... de fiers fourmis travailleuses valaient mieux qu'un chat qui perd ses poils ou un chien qui bave.

Mais outre les chats et les chiens, il y avait quelque chose de pire dans cette école, quelque chose qui qui donnait des frissons et la nausée ! Les crapauds ! Qui ?! Qui prenait des crapauds ?! A part les gens bizarre... Non sérieux... des crapauds quoi...
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Mon personnage
Citation:
ϟ Nation représentée : Rome
ϟ Parchemins : 12
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Mer 28 Juin - 18:01

Pas toucher !
Ermenegildo Colonna
Aleksey Tchekhov
Parmi les très peu nombreux amis d’Aleksey, on pouvait en compter un. Il était à Serdaigle et était Italien. Bien que tout les opposait, c’était sans doute les caractères relativement similaire et la solitude qui les avaient rapprochés. Mais, un point sur lequel, ils étaient opposés et ceux à jamais, c’était les animaux. En effet, le Russe adorait son chat et ne pensait pas avoir un autre animal. Et bien qu’il y ait beaucoup d’entretiens derrière, ce n’était pas si long et dur que ça. Sauf que son ami, lui, n’était pas du tout de cet avis et préféré ses fourmis…Inutile, ce n’était même pas un animal. On se contentait de les regarder bouger et puis, c’était tout. Peut-on vraiment appeler ça « animal de compagnie » ? Non.

Mais bref, il commençait à ranger calmement ses affaires quand il entendit une voix qui l’interpellait. À peine avait-il entendu son nom qu’il comprit qui était son prochain interlocuteur. En effet, parmi l’école, il y avait juste une personne qui pouvait le nommer par ce nom : « Alessio ». Une seule personne, juste une. Et c’était le fameux Italien. Il leva la tête de son sac en regardant le bleu.

« -Bonjour Gildo. Je vais bien et toi ? »

« Gildo », il aurait préféré le nommer par son nom complet mais le petit problème était qu’il était trop long et avec son accent, une merveille auditive. Je vous le jure. Mais bon, et puis son ami insistait pour qu’il utilise ce terme donc à la fin, il avait utilisé le fameux surnom.

Sauf que pendant que le Russe avait commencé à engager la conversation, son chat s’était approché des fourmis. Les fameuses petites travailleuses qui bougeait à droite et à gauche. C’était ce qu’il fallait pour attirer le prédateur qu’on ne dut pas prier pour commencer à donner des petits coups de patte pour attraper les bestioles. Oh ! Si Aleksey l’avait vu, il l’aurait pris par le cou et l’aurait de nouveau mis dans son sac mais il était trop concentré sur la conversation qui allait sans doute commencer et son rangement.  

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Mer 28 Juin - 18:33

L'italien finit par fermer son livre ô combien intéressant mai qui restait moins passionnant que sa conversation avec ce qu'il appelait son ami. Seul son ami Russe l'avait tiré de sa solitude. Ça avait été son premier ami dans ce grand château écossais et ça resterait son ami pour encore longtemps il en était certain. Même si il avait un matou... son gros chat était pas méchant mais... Raspoutine... restait un chat. Un gentil chat mais un chat. Ses fourmis étaient bien plus parfaite et sympathique !! Et belles, et magnifiques ! Et moins embêtantes. Après avoir fermé son livre donc, Ermenegildo releva son regard brun sur celui bleu-gris de son ami.

« Je vais bien Alessio merci »

Jamais il ne l'avouerait mais Ermenegildo n'avais jamais réussi à prononcer correctement le nom d'Aleksey. Trop compliqué à prononcer pour sa pauvre langue latine. Déjà que l'Anglais... il avait du mal mais alors... LE RUSSE !!! Pas possible pour lui !

L'Italien bien trop prit dans son optique de conversation avec son ami ne remarquait nullement le gros matou beaucoup... Beaucoup... BEAUCOUP plus volumineux que ses petites travailleuses s'attaquer à elles sans vergogne.

« Qu'as-tu de nouveau à me raconter Alessio ? »

Non si il avait remarqué l'énorme bête s'en prendre à ses chéries il lui aurait sauté dessus et l'aurait fait griller en Méchoui de chat dans la grande salle. Que ce soit le chat de son ami ou pas on s'en prenait pas à ses baptiseuse impunément. Le chat ne faisait rien de la journée à part dormir et manger. Les fourmis elles travaillaient toute leur vie pour leur reine de leur naissance à leur mort lui vouant un culte et leur vie.

Ermnegildo avait toute son attention focalisée sur son amie ne se doutant même pas que l'animal puisse s'en prendre à ses chéries.
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Mon personnage
Citation:
ϟ Nation représentée : Rome
ϟ Parchemins : 12
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Mer 28 Juin - 18:49

Une odeur de drame ?
Ermenegildo Colonna
Aleksey Tchekhov

Souvent une question se pose, qui est responsable quand l’animal fait une bêtise ? Est-ce ledit animal ? Ou son maître ? En effet, car si c’est la bête qui a fait la bêtise, c’est le maître qui n’a pas surveillé l’être vivant. Mais il n’en est que nous avons affaire là à une bien vaste et importante question au vu des événements qui se déroulent dans le dos des deux amis. En effet, ce n’est pas Aleksey qui allait se douter que derrière la mignonne boule de poils du grand nom de Raspoutine se cachait un tueur de fourmis. Le chat les avait côtoyées toute l’année donc pourquoi essayerait-il d’en mettre une dans sa gueule ? Aucune chance, bien sûr. Mais pour revenir à notre question, il est clair qu’ici, les deux sont coupables. L’un pour ne pas avoir regardé et l’autre pour l’avoir fait.

Aleksey eut un petit sourire en entendant que son ami allait bien. Ça faisait toujours plaisir de savoir qu’un de vos proches étaient en forme et Aleksey malgré sa face pas souvent très souriante restait quelqu’un d’humain qui aimait voir ses proches en bonne santé. Il commença à répondre à la question toujours ignorant le fameux félin.

« -Rien de bien nouveau. Peut-être le fait que je vais chez grand-mère pendant les vacances sinon, il n’y a rien de très neuf qui me soit arrivé. La routine de l’école. Et toi, Gildo ? »

Oui, ce n’était pas à l’école qu’il y allait avoir des choses incroyables. Ironiquement au vu de ce qui se passait dans cette établissement. À moins que ce n’était pas le lot de tous d’avoir un mage noir qui essayait de détruire l’établissement en infectant les élèves et autres. C’était à vérifier.

Pendant ce temps du côté du chat de gouttière, Raspoutine, il y avait du neuf. L’animal avait compris que ce n’était pas en donnant coup sur coup qu’il allait pouvoir en chopper une. Alors, il se dit que peut-être y avait-il un trou pour les nourrir et autres comme pour les aquariums. Il commença à tater le haut, innocemment.  

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Mer 28 Juin - 19:49

L'italien écoutait sagement son ami parler. Il savait ses fourmis en sécurité dans le terrarium posé fièrement sur la table à dominer la salle de permanence. Ermenegildo aimait passer du temps avec cet ami étrangé à tout ce qu'il connaissait avant d'arriver ici. Le jeune Italien remit son livre dans son propre sac pour montrer à son interlocuteur qu'il était tout ouïe à lui parler.

« Pas grand chose. C'est la fin de l'année je vais rentrer chez moi quelques temps mais je participerais à la croisière. »


Le jeune homme était habitué à ce genre de croisière depuis sa plus jeune enfance mais... dans ce contexte-ci il ne l'avait jamais expérimenté ! Et il ne le dirait pas mais il avait envie de le faire !

Il voyait vaguement le gros chat bouger derrière mais ne s'en préoccupait pas ne se doutant pas le moins du monde qu'il s'en prenait à ses chéries d'amour qui elles... tentaient de fuir au loin affolées par cette immense bestiole qui voulait les manger.

Ermenegildo parlait calmement avec son ami Russe appréciant de passer du temps en sa compagnie. Un fin sourire ornait ses lèvres tandis que ses yeux brun reflétait une petite expression de joie de passer du temps en compagnie de son... « meilleur » ami.

« J'espère que tu passeras du bon temps avec ta grand-mère Alessio »

Sincèrement parfois quand il était seul devant son miroir il s’entraînait à tenter de prononcer correctement son satané nom mais il n'y arrivait jamais. JAMAIS. Il avait tout tenté mais rien n'y faisait. Il en était dépité, il voulait réellement réussir mais il lui fallait croire que c'était sans espoirs. Pourtant il était motivé ! Il essayait jours après jours... enfin ça c'était les premiers jours de la première année. Maintenant c'est juste une fois de temps en temps... « pour voir ».
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Mon personnage
Citation:
ϟ Nation représentée : Rome
ϟ Parchemins : 12
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Jeu 29 Juin - 14:15

C'est un drame...
Ermenegildo Colonna
Aleksey Tchekhov


Souvent, quand un drame arrive. Personne, absolument personne ne s’y attend. Après tout, quand on renverse un terrarium, cela peut vite se révéler dramatique. On est surpris et déstabilisé. On ne veut qu’une chose, que ce ne soit qu’un mauvais rêve qui passera comme il est venu. Mais, la réalité revient au galop faisant remarque que non, ce n’est pas un cauchemar.

Aleksey était toujours concentré sur son ami et ses paroles. Alors, comme ça, il allait profiter de la croisière organisée par l’école ? En effet, elle avait l’air bien plaisante même si ce n’était pas elle ne tentait pas spécialement le petit Russe qui préférait aller voir sa famille et profiter de sa grand-mère qu’il ne pouvait pas voir de l’année. Enfin, il imaginait que cette croisière ne serait rien pour son ami qui au vu de son porte-monnaie devait avoir pas mal de moyen… Tss… Sale riche capitalise... Enfin, Gildo passait hors des mailles du filet anti-monnaie et système de consommation du jeune. Il hocha doucement la tête en l’entendant.

« -Merci. J’espère que toi aussi, tes vacances seront agréable, Gildo. »

Cependant, si la conversation aurait pu encore se dérouler calmement sans grand remous, ce ne fut pas le cas. Le chat ne trouva pas le petit trou qui lui aurait permis de prendre discrètement une ou deux fourmis. Seulement, il trouva un moyen plus simple vu qu’un coup de patte mal placé renversa le terrarium, libérant les petites bêtes qui loin d’être libre se firent écraser par un chat qui leur sautait dessus.

Aleksey s’était tourné vers la source du bruit quand il vit le précieux conteneur de verre à terre….Il tourna doucement la tête vers son ami pour voir sa réaction avant de se tourner vers son chat l’attrapant par la peau du cou.

« -Raspoutine. Qu’as-tu fait ? »

Son ton était assez autoritaire. Après tout, il était bien décidé à punir proprement et rapidement son chat pour sa grosse gaffe.  

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Jeu 29 Juin - 14:52

A aucun moment de son existence Ermenegildo n'aurait soupçonné que ses fourmis allaient se faire tuer écrasées comme de vieux chewing-gum sous une chaussure. D'ailleurs au moment où il parlait à son ami socialement plus bas que lui il ne se doutait nullement du futur à venir. Il se doutait que le russe ne viendrait sûrement pas voulant profiter de sa famille. Et ces vrai que ce genre d'activités telle que des croisières ne devait pas attirer le pauvre communiste qu'il était. Mais le jeune romain évitait les paroles désobligeantes envers son ami parce que c'était son ami...Il étaient un bel assemblage du hasard de la vie tout les deux... Totalement opposé ils en venaient à être meilleur ami.

« Je penserais à toi. Et je te prendrais des souvenirs à chaque destination. Et pas seulement de la camelote. »

Il pouvait se permettre d'acheter des produits de luxe pour son ami. Mais il ne le ferait pas partout. Certes il avait les moyens mais il ne voulait pas se faire taper sur les doigts par ses parents.

« Il faudra que je rentre au pays aussi voir les jumeaux. Voudras-tu venir à Rome profiter de la chaleur ? Et visiter la capitale ? »

Il invitait son ami dans son palais... Le palais familiale. Il pouvait largement se le permettre. Il souriait amicalement au slave. Sourire qui disparu très rapidement de ses lèvres en entendant le fracas de verre au sol signe que son terrarium venait de décéder sur les dalles de pierre.

Dans la vie il y a des options qu'on ne voit pas. Et la possibilité d'explosion de son terrarium à fourmis sur le sol de cette salle de permanence ne faisait pas partit des options envisageable dans la vie du jeune garçon. La peau halée du préadolescent passa en une fraction de seconde du brun clair au blanc le plus pur. Son œil était secoué d'un tique nerveux tandis que sa bouche s'ouvrit et se fermait sans qu'il ne puisse la contrôler. Ses yeux bruns étaient rivé sur l'hécatombe face à lui. Il ne pouvait pas quitter des yeux la boule de poil qui s'amusait à se rouler dans les fourmis sans honte aucune.

Le jeune italien regardait Raspoutine comme si il allait en faire son repas.

« Raspoutine ?! T'as fait quoi ?! Vilain chat !! Très vilain !! »

Il laissait passer toute sa colère et sa frustration sur la pauvre bête. Il était à deux doigts de le frapper mais son éducation l'en empêchait, comme elle l'empêchait de trop s'énerver. Pour éviter de devenir méchant ou d''aller passer sa frustration ou son énervement sur Aleksey il prit son sac avant de se tourner vers son ami d'un air hautain et impérial.

« Trouve moi un nouvel élevage d'ici demain Alessio. Ou ton chat sera dans le même état »

Il ordonnait. Il avait tout de toute façon alors il aurait Mais ses petites travailleuses... étaient morte sous ses yeux et son cœur brisé ne pourrait se consolider qu'avec un nouvel élevage.
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Mon personnage
Citation:
ϟ Nation représentée : Rome
ϟ Parchemins : 12
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo] Jeu 29 Juin - 17:51

Ouf...C'est fini..
Ermenegildo Colonna
Aleksey Tchekhov
Clairement, on ne pouvait pas dire que la gaffe de son chat arrivé à point nommé. En effet, il aurait aimé répondre à son ami que visiter Rome..Eh bien, que cela serait vraiment agréable et plaisant. Qu’il voudrait avec plaisir. Sauf que Raspoutine avait fait sa grosse gaffe….Clairement, ce n’était pas agréable…Et il n’imaginait pas la suite de cette affaire.

Le chat se débattait ne comprenant pas sa faute. Il serrait son cou en le foudroyant du regard… Oh, il allait le punir enfin pas trop non plus. Après tout, Raspoutine restait son premier ami... Le tout premier même s’il n’est qu’un chat. Il regarda son ami du coin de l’oeil, le voyant passer du brun au blanc… Il était même plus blanc que lui... Ce qui en était presque terrifiant... En plus, il ne fallait pas être aveugle pour le voir bouillonner... Comment dire qu’il commençait à avoir peur pour Raspoutine et que c’est instinctivement qu’il le serra dans ses bras comme pour le protéger de Gildo. Il savait que son chat avait fait une grosse bêtise mais il ne pouvait s’empêcher de le protéger après tout, il s’agissait de son animal de compagnie.

« -Excuses-le Gildo, il ne voulait pas..Je le punirai.. »

Il essayait surtout de sauver son chat avant qu’il ne devienne un ragout. Quoi qu’il devait aussi s’inquiéter de sa personne au vu de l’air de l’Italien qui semblait vouloir le manger tout cru pour éviter d’avoir à tuer son chat..Il le regarda prendre ses affaires. Il l’écouta attentivement avant de le regarder partir…Trouver un élevage…C’était bien gentil mais il n’était pas sûr d’avoir suffisamment d’argent ou la patience de prendre une fourmi une par une en regardant une fourmilière..Il regarda Raspoutine.

« -Toi, tu vas rester dans le dortoir jusqu’à ce qu’on soit chez grand-mère. »

Par la suite, il rangea calmement ses affaires et essaya de nettoyer les dégâts avant de sortir et de repartir vers son dortoir.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas

[Juin 1992] Chat versus Fourmis ! [Feat. Ermenegildo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche» Activer le chat» Invitation au Chat» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Intérieur :: Rez-de-chaussée :: Salle de permanence-
Sauter vers: